331 individus impliqués dans 303 affaires de droit commun

Trois cent trente et un (331) individus impliqués dont 11 femmes et 19 adolescents : tel était le bilan de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbés durant le mois d’aout 2016. Quatre vingt sept ont été mis en détention pendant que le reste a bénéficié des procédures de la citation directe.

La finalité n’est pas aussi reluisante, de par les résultats des forces de la police qui font état d’efforts immenses pour assurer l’ordre et la sécurité à la société. Ce boomerang ne peut résoudre les maux de sociétés résumés par une masse de tolards qui se multiplie d’un mois à l’autre pour ne citer l’année, sachant que l’insertion patauge devant un chômage battant et des lois figurantes.

Si les services de sécurités doivent présenter des bilans, le recours est de les étudiés afin de prévoir des remèdes pour que la société ne sombre dans l’inconnu. Chaque mois des bilans sont présentés définir des centaines de gens mis en prisons pour différents délits ou crimes. Et une fois la peine consommée, retour au bercail pour renforcer la masse déjà en lisse de leurs semblables.

La situation s’empire de plus en plus au point de donner du fil à retordre aux différents services de sécurité. Le banditisme est devenu une embauche pour combler le retard flagrant de l’autorité en matière d’emplois. Le vide et le besoin vital de moyens financiers mélangés à des rêves légitimes de tout humain, devant l’austérité et un chômage devenu chronique, les jeunes sont devenus de réelles proies de tous les vices : vente de drogue, de boisson qui entraine leurs consommations, d’agressions, de vols, d’enlèvements, de cambriolages etc.…

Il devient indispensable de se pencher en urgence proposant des solutions rapides et adéquates à ces inconvenances. Les chiffres, de par la délicatesse et la lourdeur de la mission des services de l’ordre, ils sont un indice d’alarme. La société risque un jour de se trouvée prisonnière de l’inconscience. Le banditisme prend de l’empileur au détriment de la citoyenneté. Même les opérations ordinaires de police sont soldées par des imprévus. Dans 77 interventions routinières, 2394 personnes ont été contrôlées, 77 ont été avérées impliquées dans des affaires de justice et recherchées par cette dernières. Une évidence un peu effrayante. La société risque de basculer vers l’irrécupérable.

Djilali T


le 13 septembre 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 septembre 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00