Sidi Bel-Abbes : La région se dote d’une nouvelle centrale laitière

La région de la Mekerra était probablement la seule région en Algérie où la production de lait de vache dépassait largement la demande quotidienne des consommateurs puisque à des moments donnés de l’année, les unités de production  fonctionnaient avec uniquement du lait cru de vache.Jusqu’à ce jour la wilaya de sidi Bel-Abbes est parmi les wilayas du pays qui s’auto-suffisent en production de lait de vache avec une quantité quotidiennes dépassant facilement les 100 000 litres si l’on tient compte des éleveurs non recensés pour divers raisons.S’inscrivant dans un programme national visant à promouvoir la production de lait de vache ,une nouvelle centrale laitière « La soumam » (filiale de l’entreprise Soumam) s’installe dans la région, s’ajoutant aux quatre autres unités existantes  à savoir Giplait avec une transformation de plus de 26.000 litres par jour, Fromalait  produit 5000 l/j , Vialait fournit 4000 l/j et  enfin Safir  qui fournit le gros de 47000 l/j. La nouvelle unité de la Soumam  boostera  encore davantage cette production  à l’avenir, son directeur signale que cette unité entre dans le cadre d’un redéploiement de l’unité mère , au niveau national visant à faciliter l’élevage et l’accompagnement des éleveurs dans ce domaine précis de l’agriculture et ce, dans chaque wilaya.Pour accompagner les éleveurs , il précisera que son unité fournira les génisses aux éleveurs désireux en acquérir contre seulement la production de lait , qui dit mieux ?.

Rappelons que dans un passé récent,plusieurs wilayas de l’ouest et naturellement de Sidi Bel Abbès qui est connue pour son caractère agricole mais aussi pour sa production laitière, ont été touchées par des programmes  de performance avantageux  établis entre les éleveurs et les différentes unités de production , sous l’égide de la direction de l’agriculture, ceci visait à améliorer la qualité et quantité de lait produit en subventionnant le litre de lait produit au delà de 10 Da au dessus de sa vente réelle au unité de production et tous les avantages inhérents à l’achat de bovins permettant à l’éleveur d’acquérir des génisses avec plus de 30% d’aide de l’état au prix d’achat. Notons enfin que l’élevage bovin laitier occupe une bonne place dans l’économie agricole de la mekerra  et la production laitière est classée parmi les premières wilayas du pays. La wilaya de Sidi Bel-Abbes compte plus de 22 000 vaches laitières produisant selon nos estimations ,une moyenne annuelle de plus de 40 millions de litres.Et selon les services de la DSA ,les besoins des habitants en lait est de l’ordre de 80 litres par habitant et par an soit une consommation d’environ  48 millions de litres , pour une population totale estimée à 606.000 âmes dont 49 % vivant en milieu rurale.Il est clair que la transformation du lait en produit dérivé (fromage,camembert, petit lait et beurre) occupe une place prépondérante dans cette production , qui ne se rappelle pas des chaines interminables devant les « souk el Fellah » et  autres centres commerciales étatiques,des personnes venues des wilayas limitrophes pour se procurer le camembert de Sidi Bel-Abbes?.


le 02 février 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.

5 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbes : La région se dote d’une nouvelle centrale laitière”

  1. epsilone

    Concernant le lait je pense que Soumam ont le monopole mais pour les la variétés des produits laitiers pour parler des yaourts et des fromages de regime (sans sel,demi-sel)pour les hypertendus et (sans matières grasses) pour ceux qui ont du cholestérol ils sont rares et introuvables et c’est dommage d’en être privé et la déficience en calcium n’arrange pas les problèmes d’ostéoporose et oui le vieillesse est là manger saint pour vivre mieux et plus longtemps.Nous les encourageons pour la variété des produits car il n’y a pas que l’emballage et le markeeting.nous savons aussi que les jeunes ont été encouragé dans le domaine de l’agriculture concernant la collecte de lait travail qui n’est pas facile mais ils ont réussi.

    • epsilone

      erratum: je poste souvent mes commentaires sans les relire alors il faut lire sain et non saint.Je ne veux pas decevoir Mr Omega et avoir 0 en dictée.

      • omega

        Chère Mme Epsylone, bonjour.
        Je ne sais comment réagir au commentaire en forme de clin d’oeil que vous m’avez adressé, mais je réalise, avec amusement et de manière rétrospective ,que j’ai pris quelque part le risque, sans bien m’en rendre compte, de passer pour le « père-fouettard » de la plume sur ce site!
        Vous devez certainement faire allusion à un commentaire, certes quelque peu indigné,que j’avais fait sur le plan de la forme au sujet d’une lettre d’une étudiante en langue étrangère dont j’avais estimé que le français était l’objet de ses études et peut-être aussi de son futur métier.
        De la déception de ma part? Loin de là s’en faut! Je puis vous assurer que je ne compte m’ériger en censeur de personne parce que je pense très sincèrement que quiconque a le droit de s’exprimer et d’écrire dans la langue qu’il entend et dans la forme qui lui sied, le plus important pour nous étant de privilégier la communication.
        Je vous souhaite à nouveau une bonne célébration du Mawlid Ennabaoui. Respectueusement vôtre,Oméga.

  2. Mehiaoui

    Bonjour Abassia !
    Ce que je peux vous affirmer sans être spécialiste en la matière ,c’est que le lait frais (pasteurisé) de vache doit être consommé dans les 24h, il n’y aucun ingrédient conservateur à l’intérieur comme celui de Candia ou autre marque et ne devrait pas être conservé au delà de 24h meme dans le frigo.D’ailleurs un lait frais (sans ajout d’eau)montre même une couche de crème à la surface après un dizaine d’heure et se fermente dans les 24 h qui suivent sa production.Le lait à base de poudre est de qualité bien moins inférieure à celui qui se vend à 45 Da.N’oublions pas que ce lait frais (de vache)vendu au magasin est déjà âgé d’une journée depuis l’éleveur.

  3. Abassia

    Bonjour
    Ce qui importe surtout c’est la qualité du lait de vache produit au consommateur et peu sa quantité.
    Lorsqu’on achète le lait de vache en sachet à raison de 45 dinars et qu’on ne peut même pas le conserver dans un frigo pendant 48h sans qu’il se fermente , de surcroît en cette saison hivernale, on a le droit de se poser la question suivante. Qui de toutes ces unités énumérés, contrôlent convenablement la qualité de ce lait de vache??

Les commentaires sont fermés

Les Archives de Bel-Abbes.info

Archives

juillet 2014
D L Ma Me J V S
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

TRAIN

وصوول اقلاع
ORAN - SBA
17h15 18h38
07h35 08h58 (*)
12h50 14h05 (*)
16h30 17h50 (*)
20h00 21h15 (**)
(*) vers Tlemcen
(**) vers Bechar

SBA - ORAN
06h15 07h31

06h50 08h09
11h30 12h49
16h30 18h57
ORAN ALGER
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
20h0 0 05h50
BECHAR - ORAN
20h25 16h16