L’efficacité du recrutement, je l’avoue, est stupéfiant.
Certes, je ne me faisais pas beaucoup d’illusions sur la résistance de nos contemporains à la loi de la gravité.
Mais à ce point…
Je présume que la liste des candidats à la “guerre sainte contre les hordes barbaroïdes” est très longue.
On doit se bousculer aux portillons des casernes.
Il est vrai que le poisson pourrit toujours par la tête.

Djeha,
Mardi 24 février 2015.

Boulmerka, Madjer et Morceli les nouveaux «ambassadeurs» de Ooredoo
M. Mehdi, Le Quotidien d’Oran, mardi 24 février 2015

Hassiba Boulmerka, Noureddine Morceli et Rabah Madjer sont les nouveaux «ambassadeurs» de Ooredoo, a annoncé hier Joseph Ged, le PDG de l’opérateur de téléphonie mobile, en présence des trois anciennes gloires du sport national. Considéré comme le «partenariat de l’Algérie qui gagne», les accords signés avec les trois athlètes portent sur une «stratégie de développement sportif de l’entreprise pour continuer à assumer son rôle de premier partenaire du sport national».

Ooredoo et l’octroi de la publicité : Le chantage de Joseph Ged
Ali Boukhlef, El Watan, le 23.02.15, 10h00

Dans une déclaration surprenante, le directeur général de l’opérateur qatari Ooredoo a formulé des menaces à peine voilées contre des médias qui s’attaqueraient au Qatar et au pouvoir algérien. Le dirigeant de l’opérateur de téléphonie mobile s’est exprimé, mercredi dernier, sous les applaudissements du ministre de la Communication, Hamid Grine, présent dans la salle. Joseph Ged a, en substance, conditionné l’octroi de la publicité par son entreprise à la presse au «respect» des régimes algérien et qatari.

Jafar Panahi, cinéaste du social banni en Iran et encensé à l’étranger
AFP le S. 14/02/2015 à 21:30

Photo d’archives du réalisateur iranien Jafar Panahi datant du 30 août 2010 ( AFP/Archives / Atta Kenare )

Le cinéaste iranien dissident Jafar Panahi, récompensé samedi de l’Ours d’or de la 65e Berlinale pour son film “Taxi”, continue à tourner pour se “sentir vivant”, en dépit d’une interdiction officielle de travailler dans son pays.

Alors qu’il collectionne les honneurs à l’étranger, le régime de Téhéran qui le juge subversif lui interdit également de voyager. Sa femme et sa nièce, Hana Saeidi, sont venues recevoir le prix à sa place à Berlin. La sélection de son film avait été passée sous silence par les médias officiels.

“Les contraintes obligent souvent les conteurs à faire du meilleur travail mais ces limites peuvent parfois être si oppressantes qu’elles détruisent un projet ou abîment l’âme de l’artiste”, a déclaré samedi soir le président du jury de la Berlinale, le réalisateur américain Darren Aronofsky, dans un vibrant hommage au cinéaste.

César : le film franco-mauritanien “Timbuktu” triomphe avec 7 prix
AFP le S. 21/02/2015 à 12:14

Abderrahmane Sissako brandit ses trophées lors de la cérémonie des César le 20 février 2015 à Paris ( AFP / Bertrand Guay )
Abderrahmane Sissako brandit ses trophées lors de la cérémonie des César le 20 02 2015 à Paris

Le film franco-mauritanien “Timbuktu” d’Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des jihadistes, a triomphé vendredi à la 40e cérémonie des César, au cours d’une soirée qui a voulu célébrer la liberté d’expression.

“Timbuktu” a reçu sept prix, dont les prestigieux trophées du meilleur film et meilleur réalisateur.

“La France est un pays magnifique, parce qu’elle est capable de se dresser contre l’horreur, contre la violence, l’obscurantisme”, a dit Abderrahmane Sissako, en référence aux immenses manifestations dans le pays qui ont suivi les attentats des 7, 8 et 9 janvier à Paris.

Le caricaturiste algérien Ali Dilem rejoint Charlie Hebdo
http://www.algerie1.com, L. 23/02/2015

Le célèbre caricaturiste algérien Ali Dilem vient de rejoindre l’équipe de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo qui a décidé de reprendre sa parution régulière dès ce mercredi 25 février après l’attaque terroriste meurtrière perpétrée par les frères Kouachi qui l’avait ciblée en janvier dernier.

Le caricaturiste algérien renforcera ainsi l’équipe de Charlie Hebdo aux cotés de Pétillon du Canard enchaîné. L’information a été révélée, lundi, par le quotidien français Libération qui héberge l’équipe de l’hebdomadaire.

http://www.algerie1.com/actualite/le-caricaturiste-algerien-ali-dilem-rejoint-charlie-hebdo/

One thought on “Au son des pétro et eurodollars, la procession pavlovienne des domestiques”
  1. Ohhhhhh….!!! Merci Mr Djeha….! Quel titre….!!! Il m’a beaucoup plu…!!! C’est que j’appelle les manchots nourris au fromage puant, ou encore les News H….!!!
    Pôvre Algérie, elle n’a pas eu de chance avec ses propres enfants….!!!

    Bravo Mr Djeha. C’est toujours un plaisir de lire vos articles…!!!

Comments are closed.