Boukhanefis : Le centre culturel baptisé au nom du moudjahid Kelkel Bekhaled

La journée nationale du Chahid du 18 février de chaque année a été célébrée au centre culturel de la commune de Boukhanefis, ont assisté les autorités locales civiles et militaire, le directeur de la culture Mr Taibi et le directeur des bibliothèques de la wilaya.

L’événement, sur initiative du premier vice président Mme Benbakreti Nina fut saisi pour baptiser le centre récemment construit, au nom du grand moudjahid Kelkel Bekhaled, décédé en 2002, le 20 octobre. Le défunt était aussi poète épique réputé dans la région. Ces poèmes ont joué un rôle majeur pendant la guerre de révolution. C’était un genre de stimulateur aux moudjahids et aux citoyens. Il avait dans son terroir plus de 500 poèmes, révèle son fils Yamani qui s’est avéré un cliché de lui dans le domaine de la poésie.

Ses choix, à la fois moraux, et trop souvent politique et social, décrivant les souffrances et la misère des gens, de la société, ont fait de lui un symbole protecteur très sensible aux souffrances des autres, ce qui lui a prévalu plus de respect et d’amour des autres. Son trésor est aujourd’hui tel un mythe. Rien de ses poèmes n’a été écrit, seulement peut être certains furent sauvés par sont fils yamani.

Le défunt, tres souvent sollicité par ci par là, refusait, pour des raisons inexpliquées, de laisser ses poèmes écrit. L’on raconte qu’il fut même sollicité un temps par la RTA. Son secret a été étouffé avec sa mort.

L’occasion fut saisie pour récompenser quelques autorités présentes. Des cadeaux symboliques ont été distribués en guise de reconnaissance aux efforts consentis pour la réussite de cet événement historique.

Nous apprîmes que le centre est géré par un effectif composé de 11 individus recrutés tous dans le cadre de l’ANEM. Certains occupent des postes depuis 2011 sans qu’ils soient recrutés. Le centre dispose, de par d’une bibliothèque, de 08 micros pour les besoins de connexion à internet, seulement le centre n’est pas relié. Il n’y a ni téléphone ni internet. Les responsables font part que le directeur de la culture Mr Taibi aurait promis de résoudre le problème dans un temps tres proche à fin de permettre à la population de ce village enclavé de profiter des opportunités que peut offrir l’internet en matière d’études et de recherches, surtout pour les étudiants qui n’ont pas les possibilités de se permettre cette nécessité.

Djillali T


le 20 février 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 février 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00