«VAUT MIEUX PARLER D’AMOUR, PAS DE PRINTEMPS!»

Perdu. Oui, je me sens perdu. Plus de repères, plus d’espoir, plus de joie. Les nouvelles s’accumulent. En vrac. Rien que des mauvaises. Sciemment ? De quoi parler ? Du scrutin de ce soir? Beaucoup disent que c’est déjà réglé. Dois-je le croire ? Et même si ce n’était pas le cas, qu’est-ce que cela changerait? Quid des candidats? Tous les mêmes ! Les fils du Système. En fait, c’est quoi le système ? On le reconnait à quoi ? Quelle taille fait-il?
Depuis, la mort de Boumediene, les «Héritiers» n’ont fait que s’entredéchirer pour le Pouvoir générateur de rente. Jusqu’à aujourd’hui. Tous les moyens sont bons. Pourvu qu’il y ait l’ivresse… du Pouvoir et surtout la rente. Il y a comme un phénomène d’osmose. Les gens rentrent et sortent pour y revenir qui, par la grande porte après avoir emprunté une fenêtre pour sortir, qui, par une lucarne après avoir quitté par le portail du garage. Cela dépend. Il y en a qui ont quitté pendant 20 ans pour revenir pour l’éternité, d’autres ont quitté quelques mois, quelques années, personne pour tout le temps. Il n’y a en fait que la mort qui tranche. Et même les morts veulent le Pouvoir à titre posthume. N’a-t-on pas fait parler KAFI pour dire tout le mal qu’il pense de BOUTEF et qu’il a choisi de ne pas rester pour encourager l’alternance? Cela a suffi à d’autres pour lui rappeler – même dans sa tombe – qu’au contraire, il voulait à tout prix rester et qu’il a continué à bénéficier de la rente en acceptant – à la différence de ZEROUAL – les avantages offerts par le Président (Villa, chauffeur et garde rapprochée) Ils se sont autoproclamés «héritiers naturels » de l’Algérie ; et comme tous héritiers mal éduqués, sans respect des Mémoires, ils se battent à mort. A peine, ils perdent le bénéfice de la rente, ils se mettent tous à parler. De ce qu’ils disent, c’est toujours Eux les gentils et les Autres les Méchants. Mais tous n’ont pas parlé quand ils étaient en poste, quand ils tétaient les pis saturés de lait providentiel.
Des ex-Généraux en retraite dorée aux ex-Ministres et ex-Chefs de Gouvernement, passant par les ex-Ambassadeurs et même ex-Walis poursuivis par la Justice supposée indépendante, tous ont mis en exergue leur talent d’analystes et de géopoliticiens.
Le colonel BENCHERIF, le Général YALA continuent à s’agiter. Le premier pour dénoncer la fraude, le second pour appeler à voter pour l’un des candidats. Les deux oublient qu’ils sont les premiers à avoir instauré la fraude au sein des casernes. Louisa HANOUNE oublie qu’elle est en course et fait campagne pour un autre candidat. Tous, veulent voir disparaître le Système. Ce système que je n’arrive pas encore à identifier et qui pourtant, nous ronge, nous prive de notre liberté, de notre joie de vivre, de l’avenir de nos enfants qu’on voudrait, radieux et souriant. Tous attendent des dividendes en retour. Même MADJER qui, las d’espérer pouvoir entraîner l’équipe nationale faute de C.V. consistant, brigue le portefeuille de Ministre de la jeunesse et des sports. Pourquoi pas, puisque Tarek DIAB l’a fait pour un court moment en Tunisie.
Le dernier à mettre son grain de sel est cet ex-Ambassadeur qui déplore que le Président et néanmoins candidat a fait appel à l’ingérence en se plaignant au Chef du Gouvernement Espagnol des dérives de la campagne électorale. Il nous apprend que ce n’est pas la première fois que le Président le fait. Il a été témoin à plusieurs reprises où le Président se plaint de ses collaborateurs à des autorités étrangères. Il cite même l’exemple où le Président a empêché son Chef d’état-major d’assister aux réunions de l’OTAN, pour garder l’exclusivité de ses relations. Mais, sauf votre respect Monsieur l’Ambassadeur, pourquoi n’avez-vous pas réagi en ce moment ? Pourquoi n’avez-vous pas démissionné pour protéger l’honneur de votre Pays ? Je parierais mon misérable salaire, qu’au contraire, vous avez acquiescé, avec les courbettes en sus. Vous parlez maintenant, parce que tout simplement, vous pensez que si jamais c’est un autre candidat qui passe, vous avez au moins une chance de retrouver votre nid douillet de Bruxelles, avec tout ce qui va avec.
Vous parlez tous dans ce but précis. Qui pour retrouver son poste de Ministre, qui celui d’Ambassadeur, qui de Wali… Il y en a même qui vise la Chefferie du Gouvernement.
Moi, je vous dis Messieurs on ne fait pas du neuf avec du vieux. Ce système que je n’arrive pas à identifier et qui me nuit, vous le représentez. Vous l’avez toujours représenté. Pire, vous l’avez enfanté. Et comme je n’arrive pas à l’identifier, et que vous, vous êtes identifiés, disparaissez tous, il disparaîtra alors avec vous ! C’est aussi simple. Vous ne pouvez pas venir aujourd’hui me parler de mon possible bonheur avec votre retour, alors que vous êtes à l’origine de ce que je subis. Indubitablement, je ne saurais vous croire!
C’est pour tout cela, pour avoir perdu mes repères et mon Pays. Pour vous avoir vu utiliser sans vergogne la Révolution de Novembre pour laquelle est mort mon père et un million quatre cent quatre vingt dix-neuf mille autres patriotes, pour avoir utilisé l’emblème national, la sauvegarde de la Patrie, le sigle du FLN et même ma Religion, juste pour assurer votre rente et la scolarisation de vos enfants dans les écoles les plus huppées des Pays de la «main étrangère», je ne saurais vous croire encore une fois. D’ailleurs, vous m’avez tellement fait perdre mes repères vous tous, gériatres que vous êtes, que je préfère parler de choses qui me réjouissent alors que vous, vous me déprimez. Je préfère alors parler de printemps et de fleurs. C’est plus beau. Après réflexion, non! Le printemps rappelle les anarchies arabes naissantes et les fleurs rappellent ce jasmin à l’odeur fétide.
Finalement, je préfère parler d’Amour. L’Amour d’une mère disparue. L’amour d’un père mort pour la patrie. L’Amour d’une nièce sauvagement assassinée. L’Amour d’un frère, d’une sœur, du prochain. L’Amour du Pays débarrassé de vous, respirant enfin la Liberté. Il n’y a que l’Amour qui peut ramener du baume aux cœurs. Même lorsqu’il s’agit d’un Amour pas très lointain et que l’on attend avec impatience.
djillali@bel-abbes.info.


le 17 avril 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 avril 2014

13 Commentaires pour “«VAUT MIEUX PARLER D’AMOUR, PAS DE PRINTEMPS!»”

  1. kamara

    Madame le Cygne, Salam.
    Les Algériens ne sont pas débiles pour souhaiter l’instabilité ou la désintégration de leur pays.
    J’espère, comme vous, que cette occasion ne sera pas encore une fois une occasion ratée pour assurer un avenir meilleur pour les Algériens. Il ne faut pas aussi qu’on confonde instabilité et statu-quo, c’était mon message .

    salutations

  2. Karim10

    @Djilali C
    Absolument ! Car l’Amour est d’abord là, en nous et à chacun sa bonne étoile.
    Aimer c’est donner sans rien attendre en contre partie.
    Cette sensibilité nous est parfois restituée avec l’avancement en âge. C’est la richesse de notre amour qui nous rend le bon sens lorsqu’ on tourne en rond dans notre petit système et nous délivre du désir féroce d’avoir raison.

  3. kamara

    lire :Tout est reconduit jusqu’à nouvel ordre.

  4. kamara

    Un seul message transmis aux Algériens avec un vote au profit de Bouteflika à plus de 80%, je ne suis pas prêt au changement. Une majorité plus que confortable reconduit le système, selon le système. Alors pourquoi changer ? Tous est reconduit jusqu’à nouvel ordre.

    • le cygne

      Salam Mr Kamara…!!!!

      Tout le peuple algérien veut le changement, mais il a préféré qu’il se fasse sans risque de désintégration de la nation et du découpage de l’Algérie en mille portions de fromage….!!!!! C’est la sagesse qui l’a emportée….!!!! Il veut que la situation change, mais pas dans le sens que veulent nous imposer certains orbitons nourris au fromage puant de Normandie et formés dans les laboratoires souterrains y compris du GMO, alors le système qui a été reconduit, doit saisir cette ultime chance pour procéder à de vrais changements cette fois-ci, sur la base des concepts de la plateforme du 1er Novembre 1954 qui avait uni à l’époque toutes les couleurs de l’arc en ciel….!!!! Messieurs-Dames, commencez par bannir deux mots-maux: la Corruption au sens large et la Bureaucratie, et mettez l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, cela sous-entend: compétence, intégrité et Amour de la patrie….pour rester dans l’esprit de cet article…..!!!

      Cordialement…!!!

  5. DZiri

    Sallamou alaykum M. Djillali
    « C’est pour tout cela, pour avoir perdu mes repères et mon Pays. Pour vous avoir vu utiliser sans vergogne la Révolution de Novembre pour laquelle est mort mon père et un million quatre cent quatre vingt dix-neuf mille autres patriotes… »
    Je ne crois pas que vous avez perdu votre repère ; Au contraire, je lis plutôt que votre boussole indique le droit chemin.
    Celui qui l’emprunte ne s’égare pas ! Suivez-le donc avec Amour !
    Sallamou Alaykum
    DZiri

  6. Mehdi

    Le système, Mr Djillali, ce n’est pas Flène ou Feltène, ministre, ambassadeur ou autre. Le système c’est une mentalité, un caractère, une attitude, un comportement, etc. Et le nôtre est malade, déréglé, immoral, injuste… Le pire encore, c’est qu’il est entrain d’envenimer chaque jour davantage la vie des Algériens. Un directeur d’école, par exemple, qui fait passer un élève non méritant en classe supérieure et ce moyennant un service rendu, ce directeur fait déjà partie de ce système. Le guichetier qui vous permet de «griller» la chaîne moyennant une somme d’argent, le futur élu qui achète des voix… ces exemples sont légion et on peut en donner des centaines. Cela, Mr Djillali, pour dire que la lutte contre ce système ne sera pas de tout repos. Des associations composées de consciences éveillées, de compétences désintéressées, d’intellectuels très sages et très intelligents, bref de gens discrets et très efficaces qui sont capables de travailler d’arrache-pied et sans tambour ni trempette… eh bien ceux-là, tous bénévoles bien entendu, pourraient constituer notre espoir. Reste la question du terrain: les gens du système que nous rejetons ont choisi leur terrain, celui de l’argent, des affaires sales, de la magouille… Choisissons également le nôtre! Et il ne peut être à mon humble avis que celui de l’éducation, de l’enseignement, de la recherche, de la culture, de la justice sociale, de l’information et de la solidarité. A mon sens, ce sont ces secteurs (et en particulier l’éducation et la justice) qui sont à promouvoir et à moraliser en priorité. Mr Djillali, ce sont là juste quelques modestes réflexions que votre remarquable chronique m’a inspirées. Bonne journée et Djoumou3a Makboula Inchaallah!
    Mes salutations distinguées à Mme Le Cygne et Mr Khiat dont j’apprécie beaucoup les interventions!

    • Mehdi

      Lire: … et sans tambour ni trompette.

    • le cygne

      Salam Mr Mehdi et merci beaucoup pour votre amabilité….!!!!!

      Entièrement d’accord avec vous. Aussi, vous avez touché aux deux secteurs très sensibles qui doivent être revus en urgence sur la base de notre identité, nos valeurs, notre Histoire, nos concepts et nos repères: l’éducation et la justice, deux piliers qui sont malheureusement, bafoués et entrainés dans la boue grâce à la connivence des oursons en peluche sans foi, ni loi, ni amour pour leur pays…!!! Leur seul amour est comme vous dites l’argent sale et la folie des grandeurs…comme s’ils étaient éternels…..!!!!!
      Alors encore une fois changeons, tant qu’il est encore temps…!!!!

      Mes Respects Mr Mehdi, et mes salutations les plus distinguées..!!!

    • Amirouche

      Je me permettrai de rajouter que le système dont parle Monsieur Mehdi
      accepte même “la rachwa et la tchipa” pour une noble et sainte cause qui est le pèlerinage , ce systeme est tellement devenu aveugle qu’ il croit que le paradis s’achète avec de l’argent “al rahge yarhaghoum ”

      Merci Mehdi

  7. le cygne

    Deux phrases m’ont beaucoup plu:

    “Et comme je n’arrive pas à l’identifier, et que vous, vous êtes identifiés, disparaissez tous, il disparaîtra alors avec vous ! “…. Parlant du système, très belle phrase qui résume toute la situation des faux bourdons qui tournent là où il y a du miel…!!!

    “Même lorsqu’il s’agit d’un Amour pas très lointain et que l’on attend avec impatience.”…Malheureusement «Aimer est un verbe; sans action, il n’est qu’un mot…»

    Revenons à cet ex- ambassadeur, moi ce que je n’arrive pas à comprendre, est ce que ces hommes qui ont fait partie du Sérail comme cet ex-ambassadeur, sont contre l’homme ou contre le système… ??? Décortiquons un peu l’équation : alors puisqu’ils parlent de changement et d’alternance, je pense qu’il doit être pour le changement de tout le système… !!! Mais comment peut-on procéder à un changement ou à une alternance avec les mêmes hommes…. ??? Car même si le président sortant ne va pas l’emporter, celui ou celle qui va l’emporter fera toujours partie du dit système… !!! Donc rien ne va changer, sauf les têtes, les clans…etc.. !!! avez vous compris… ??? moi non plus… !!!

    Pourtant à une question du Quotidien l’Expression sur les évènement qui se passent en Syrie, cet ex-ambassadeur a répondu :
    ” Aujourd’hui, la Syrie est en guerre. Qui pouvait imaginer qu’elle allait basculer dans une situation dramatique, comme celle qu’elle vit en ces instants. La Syrie se meurt de jour en jour, ce terreau de toutes les civilisations, cette « seconde patrie de tout homme civilisé », comme l’affirmait l’archéologue français André Parot, spécialisé dans le Proche-Orient ancien. Elle se meurt à cause de la bêtise humaine, de l’indifférence ou la peur, c’est selon, d’un Monde arabe qui se recroqueville dans la honte, mais surtout à cause de ces « stratégies de guerre » qui se concoctent à l’extérieur et qui trouvent, à l’intérieur malheureusement, la « main-d’oeuvre qualifiée » pour une bonne application.
    Et dans ce conflit qui, par médias interposés, est présenté au monde entier comme un problème de démocratie et de pouvoir totalitaire, donc comme un conflit syro-syrien à 100% – ce qui est archi-faux -, il y a en toile de fond, et on ne le dira pas assez, cet Occident qui est capable d’« assassiner et détruire des peuples entiers, pour qu’Israël seul puisse enfin vivre et survivre ». Le conflit syrien, aujourd’hui, est le prolongement d’une guerre larvée qui date depuis longtemps, entre ce pays et l’État d’Israël qui a été imposé dans la région. C’est dire comme l’expliquait en bon chrétien, le prêtre Elias Zahlaoui, que « les leaders occidentaux, vils exécuteurs des projets sionistes, sont toujours empressés d’apporter à Israël, tous les soutiens possibles, connus et secrets, à tous les niveaux, aussi bien politiques et diplomatiques, que militaires, financiers et médiatiques ».. !!!

    Alors, monsieur, ne craignez-vous pas que le même scénario va se reproduire en Algérie, si on pousse le bouchon un peu trop loin… ???!!!! Mais ils nous prennent pour qui ces orbitons nourris au saumons fumés malades, infestés par des poux de mer…!!!!

    Mais, on peut toujours parler du printemps avec les belles hirondelles et les mille et une couleur, car ce Printemps là, c’est aussi l’Amour…!!!

  8. Amirouche

    @Djillali merci
    Une sentence populaire dit :
    L’argent peut acheter une maison, mais pas un foyer. Il peut acheter un lit mais pas le sommeil. Il peut acheter une horloge, mais pas le temps. Il peut acheter un livre, mais pas la connaissance. Il peut acheter une position, mais pas le respect. Il peut acheter du …., mais pas l’amour !

    Être illettré, quelle chance de survie dans un monde voué au massacre !.”Cossery “

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 428
  • 7 517