Chronique du jeudi: ALGER-PARIS : ENTRE “REPENTANCE” & RELATION PASSIONNELLE

«Il est triste que souvent pour être bon patriote on soit l’ennemi du reste des Hommes» Voltaire

Un citoyen de Souk Ahras vient de vivre une situation qui décrit le degré de décrépitude atteint par la Société de façon générale. En effet, il a été tout heureux quand il a constaté que sa ville qui se situe à l’extrême Est du Pays, vient d’être dotée d’une belle et imposante cinémathèque. Après l’inauguration en grandes pompes, il y a une année, il a eu la surprise de constater la projection d’un film qu’il a toujours voulu voir. En bon citoyen, il se présente et achète son billet pour la séance de projection prévue à 14h. A l’heure prévue, on lui demande de patienter encore un peu. A 14H30, on lui rembourse le prix de son billet en lui annonçant que la séance est annulée, faute de … spectateurs ! En effet, il était le seul et le règlement prévoit qu’il faut au moins deux spectateurs pour faire la projection.
Ceci nous permet de conclure que la culture est absente non seulement parce qu’il n’y a pas de moyens et de salles de cinéma, mais plus grave, parce qu’il n’y a pas de consommateurs de culture.
L’Algérien acculturé, plutôt nourri et élevé désormais dans la culture de la rente est devenu accro du dinar. Peu importe l’origine pourvu qu’il y ait les frasques. Cette situation a modifié même les comportements, les repères et surtout les normes. Ainsi, le «noble», l’élite ne sont plus issus des milieux intellectuels et de la science, mais plutôt des lieux d’affaires. Ainsi, le jeune d’aujourd’hui trouve son modèle dans celui qui s’enrichit en ne payant pas ses impôts, alors qu’il est complètement admiratif devant cet autre qui aura réussi une évasion fiscale de plusieurs milliards. Lors d’une «quinzaine économique» organisée dans le plus lointain lieu dit, vous n’arriverez même pas à vous frayer un chemin parmi l’engouement des visiteurs consommateurs, alors qu’une foire du Livre qui se tient dans une grande ville, ferme ses portes avant le terme prévu, faute de visiteurs.
Ainsi élevé depuis plus d’un demi-siècle, nourri à l’Histoire qu’a bien voulu lui écrire et apprendre le FLN Parti au nom du FLN Front, le jeune de l’Algérie contemporaine est beaucoup plus un tube digestif, un idolâtre de l’argent mal acquis, qu’un citoyen ayant une culture, une Histoire, un Pays, une Patrie. Cette dérive a transformé le Pays en un immense Bazar, où l’Algérien est devenu un «ténia» consommateur. Ceci ne pouvait que déboucher sur une Société sclérosée et rongée par les fléaux sociaux et où la corruption atteint le sommet de l’institutionnalisation. Le procès qui s’est ouvert cette semaine concernant l’affaire de l’autoroute Est-Ouest a l’air d’un conclave Onusien. Les prévenus sont issus de pas moins de 9 Pays : Chine, Japon, Canada Espagne, Italie, Suisse, Portugal, Luxembourg et bien entendu l’Algérie.
Ce Pays mené de main de maitre par des caciques se réclamant du FLN (le parti pas le Front) et/ou de ces Partis qu’il a phagocyté, enregistre le cout du kilomètre de route le plus cher au monde et où la rénovation du stade du 5 juillet coute plus chère que la construction de l’Emirate Stadium!
Faisant de la colonisation un fonds de commerce inépuisable, profitant de n’importe quel évènement pour fustiger l’ex-colonisateur, ces caciques tous au pouvoir ou gravitant autour, s’empresse de scolariser leur progéniture dans les écoles, lycées et universités de l’Hexagone, se soignent dans leurs hôpitaux, achètent maisons, studios et appartements. Même l’ex-Ministre des Moudjahines, adepte invétéré de la demande de repentance, hostile à la visite de Macias, ne s’est pas gêné de s’installer définitivement à… Lyon, une fois son Portefeuille de Ministre perdu.

Le dernier livre paru sur la relation psychanalytique entre l’Algérie et la France depuis l’indépendance met en évidence tous ces anachronismes. Avant de le lire, j’étais surpris par les révélations fracassantes qu’il faisait sur le comportement et les avoirs des Hommes du Pouvoir Algériens en France étalés par la presse nationale. Pourtant ce livre qui contient 378 pages n’en réserve que 3 ou 4 à partir la 298ème page à ce sujet. Mais il contient beaucoup de choses beaucoup plus importantes et décortique le détail de cette relation tantôt chaleureuse mais souvent houleuse, qu’il découvre beaucoup plus répondant à des intérêts immédiats et de groupe des deux cotés des rives méditerranéennes, qu’il résume ainsi :

«Plus de cinquante ans après l’Indépendance, l’histoire des Français d’Algérie et de la France en Algérie reste un tabou. Pourtant la France dispose de nombreuses archives, de témoignages multiples et de travaux d’historiens. De son côté, l’Algérie a écrit une histoire officielle, un véritable roman national à la gloire du FLN. Incontestable»(1)

Derrière les discours politiques de façade, le partenariat énergétique entre la France et l’Algérie n’a jamais été véritablement entamé. Les coups de froid diplomatiques de façade, c’est du cinéma  pour amuser la galerie en France et en Algérie. Ces deux États ont besoin de se dire ennemis mais le business fonctionne très bien.  Pas question ni d’un côté, ni de l’autre, de dynamiter le coffre-fort.”(1)
Cette France «honnie» est pourtant aimée beaucoup plus que l’on ne le croie et pas uniquement par les Pontes du pouvoir, mais le Peuple aussi, puisque la page Facebook de l’ambassade de
France à Alger détient le record de nombres de «like» (240 000) de l’ensemble du réseau diplomatique français.

Comment voulez-vous dans ce cas, ne pas sombrer dans l’obscurantisme ? Comment voulez-vous que l’armée du GIA, ensuite d’AQMI et enfin de DA’ECH ne soient pas en sureffectifs de soldats, de kamikazes et de jeunes filles pour le Djihad du «niqah» ? Alors, lorsque je constate que BELAHMER, l’illustre charlatan est en liberté après qu’une jeune fille de 19 ans crève dans son cabinet après semble-t-il une injection de sérum salé, je ne suis pas du tout surpris. Je ne le suis pas également quand je lis dans la presse que le personnel navigant d’Air Algérie a déposé un préavis de grève pour la revendication d’interdire la vente de boissons alcoolisées à bord… ! L’hypocrisie atteint son paroxysme alors qu’aucun ne réagit devant le gaspillage du pain qui frise le scandale à l’échelle planétaire, la saleté qui s’accumule jusqu’au seuil de nos demeures, les agressions en plein jour, dans la rue, dans les écoles, dans les stades et même dans les mosquées sans qu’aucun ne réagisse, les vols, les viols…..

Une lueur d’espoir se profile à l’horizon :

«Le régime contrôle tout et empêche toute évolution positive vers la démocratie». Ce constat n’a pas été dressé par un des leaders de l’opposition mais par 6 membres du comité central du FLN. Ces membres ne font pas partie des dissidents et ne demandent pas la tête de SAIDANI. Ils s’en démarquent plutôt et refusent de réduire la crise que traverse le Parti à un problème de légitimité de la Direction. Ce sont des militants qui «aiment» leur Parti et qui ont  pris l’initiative de rédiger une lettre ouverte dans laquelle après avoir brossé un sombre tableau de la situation politique nationale, ils ont exhorté leurs collègues du CC à avoir un «sursaut de patriotisme» en refusant de continuer à être «un instrument» entre les mains de ceux qui dirigent le pays et éviter le «pire» au FLN .
Ils dénoncent le Pouvoir de «monopoliser la scène politique, à imposer ses choix, à verrouiller le paysage politique et à dicter sa ligne de conduite dans la vie générale du pays». Une évaluation qui selon eux conduirait le comité central à prendre «des décisions de manière légale et transparente en faveur du parti »
Mais des réactions pareilles passent inaperçues. On n’est plus préoccupé par la vente de boissons alcoolisées à bord des avions d’Air Algérie. J’ai envie de me suicider quand je lis :

« Une dizaine de présidents de club de football de Ligue 1 sont invités, du 27 au 30 avril, à un séjour en Turquie, précisément à Antalya. Les organisateurs de ce déplacement mettront à profit les trois jours pour emmener ces dirigeants de clubs algériens visiter les infrastructures sportives de la ville. L’objectif étant de les inciter à programmer les stages d’entraînement et de préparation de l’intersaison, lesquels ont lieu ordinairement en juillet, en Turquie. Les frais du voyage et de séjour sont pris en charge entièrement par la compagnie Turkish Airlines. À vrai dire, les Turcs font, depuis quelques mois, de grosses opérations de marketing en direction des Algériens dans différents domaines. Après avoir réussi à inscrire la Turquie comme une destination touristique de première intention, presque au même titre que l’Espagne et la Tunisie, ils s’attellent à promouvoir les prestations de leurs hôpitaux. Un groupement thérapeutique privé, situé à 40 km d’Istanbul, recrute de plus en plus de patients algériens, notamment pour des soins en cardiologie et radiothérapie. Le centre vient de signer une convention avec le ministère de la Défense nationale. Aujourd’hui, c’est le monde du football que les Turcs ciblent par leurs opérations de charme »

Pourtant Turkish Airlines est une compagnie d’un Pays Musulman gouverné par une majorité d’un Parti Islamiste..

djillali@bel-abbes.info

(1) Paris-Alger : une histoire passionnelle. Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet Ed. Stock 2015


le 23 avril 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 avril 2015

2 Commentaires pour “Chronique du jeudi: ALGER-PARIS : ENTRE “REPENTANCE” & RELATION PASSIONNELLE”

  1. le cygne

    Ohhhhhh…!!! Mr Djillali C., utiliser un mot comme “se suicider” n’est pas une bonne chose surtout pour les jeunes lecteurs, ça pourrait leur donner de mauvaises idées…!!!!
    Comme d’habitude, je partage plusieurs points de vue cités dans votre chronique, tels que: l’acculturation programmée de l’algérien, les fléaux sociaux dont la corruption, la manipulation de l’histoire par ci et par là, la dérive des continents, des gouvernants et des êtres..etc….!!!
    Cependant, plusieurs questions me taraudent l’esprit . C’est curieux quand même…!!!

    1-/ Quel est le titre du film que ce “bon” citoyen est allé voir et qui n’a pas suscité l’intérêt des autres “mauvais” citoyens….????
    2-/ Pensez-vous vraiment, que les algériens ne soient pas au courant de tout ce qui se trame derrière la toile d’araignée et les rideaux noirs et qu’un ” livre” comme celui là, écrit par je ne sais qui, va leur apprendre quelque chose de nouveau…???
    3-/ Qu’est ce qui dérange dans le fait que “le personnel navigant d’Air Algérie ait déposé un préavis de grève pour la revendication d’interdire la vente de boissons alcoolisées à bord…” ???? Au contraire vous devriez les encourager et être très content, au moins il y aurait plus de personnes qui atterriraient sobres…!!! Quant au gaspillage du pain , le vol, le viol…etc…c’est l’affaire de toute la société et non pas du personnel d’Air Algérie, chacun fait ce qu’il peut pour éradiquer les fléaux sociaux n’est ce pas…???
    4-/ Quand vous dites: “un ex-Ministre des Moudjahines………..hostile à la visite de Macias, ne s’est pas gêné de s’installer définitivement à…Lyon….”, quelle est la relation entre le fait qu’il s’installe en France et son hostilité à la visite de ce sioniste avéré dans notre pays….?? Pourquoi, la France appartient à Macias…??? Ah, pardon, j’ai oublié que ce sont ses pots qui gouvernent la France, actuellement …!!!!
    5-/ Avez-vous oublié que même entre les algériens et les Turcs, il y a une relation passionnelle…??? Alors qu’est ce qui vous désole, au juste..?? Que les français perdent du terrain, ou que les Turcs en gagnent…ou que la belle au bois dormant n’arrive pas à se débarrasser de son statut de sleeping partner..???

    Par ailleurs, je me demande pourquoi tout ce que vous avez cité dans votre article, depuis la citation de Voltaire jusqu’à parti, ne vous a pas donné envie de vous suicider et qu’une affaire de boisson alcoolisé mélangé avec une tête de Turc vous a tant boulversée…???

    Enfin j’espère que vous n’allez pas passer à l’acte Mr Djillali C…., les chroniques du jeudi nous manqueraient…!!! Ne vous en faite pas, on vous aidera, même s’il faut ramener un autre Mustafa Kemal Atatürk au pouvoir….!!! Vous savez comment ça fonctionne la Démocrassie….!!!

    Sans rancune…!

  2. alger-newyork

    djillali bonne nouvelle il parait que le passeport ne dépassera pas 15 jours
    il reste comme pays pour passer les 20 prochaines année
    le nord de la finlande, l’islande, le desert du nevada a coté de las vegas, la chaleur suffoquante de la malaisie tu ne trouves personne dehors toite la journée toute le pays est a toi si tu veux piquer une priere les mosqués sont ouvert es et si tu veux piquez une bierre et danser avec satan la thailande n’est qu’a 2 heures en moto..,,tu t’alonge en atendant un tsunami..s’il vient tu n’entendra plus parler du FLN..et s’il n’arrive pas, tu cas voir une emission telé en 2025 ”les chibanis du fln a Paris”
    sur un immence parc ou des peupliers des vieux, posant leurs mains croisé sur une cane, des femmes en blouson cuires et talons eguille viennent leurs poser un sachet en plastique. le vieux tire le sachet l’ouvre et tout le parc est entrain de sucer un Kojak..et lorsque le sucette sort de la bouche édenté il fait ”plouk”..les jeunes français curieux les appellent ”les plouk plouk d’outremer”..car l’algerie n’est qu’un territoire..

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00