Chronique du jeudi : «L’AUTOROUTE EST-OUEST, UN GRUYÈRE NON COMESTIBLE.»

Je reviens indubitablement sur l’autoroute Est-Ouest. J’y reviens non pas pour ressasser la sempiternelle implication du Ghoul dans les magouilles et les malfaçons, ni pour parler des frasques de COJAL, la compagnie Japonaise dans le tronçon Est, ni enfin pour disserter interminablement sur l’opacité ayant présidé à l’octroi du marché.

Je ne reviens pas non plus pour méditer sur le refus qu’aurait essuyé le célèbre « Bouygues » malgré une offre conséquente, ni celui qu’aurait subi une Compagnie Allemande qui aurait proposé la réalisation de l’autoroute contre une concession de 20 ans. Il parait que le refus était motivé par un critère «souveraineté!» (Sic !) Quelle souveraineté? Quand on connait le sérieux et la rigueur allemands, il était prévisible que le projet aurait survécu des dizaines d’années, alors que ce qui est appelé « le projet du siècle » commence déjà à montrer de graves malfaçons au bout d’une année!
Puisqu’on parle maintenant de céder la gestion de l’autoroute à des managements étrangers, quid de la souveraineté? Nous n’avons pas l’expertise, et sommes en train de le prouver, alors pourquoi ne l’a-t-on pas fait avec les Teutons, on aurait au moins gagné plus d’une dizaine de Milliards de Dollars et une autoroute sure avec garantie de 20 au moins!
Je ne développerais pas non plus une logorrhée verbale sur des aires de repos prévues d’être réceptionnées cette année, mais dont les réalisations marchent à la vitesse d’un escargot. La plus proche de nous, celle de Tessala (près de Ouled Ali) est en chantier permanent et souvent à l’arrêt, alors que les travaux ont commencé, il y a plus d’une année.
Je ne parlerais pas des péages qui devait être installés en 2013 selon le Ghoul, mais qui ne sont pas prêts de voir le jour avant la résurrection.
Enfin, je ne parlerais point sur le respect de l’environnement et notamment l’empiètement du parc d’El Kala.

Je voulais juste parler de l’entretien et la maintenance. Y-a-t-il plus simple que ça ?
Si au début, l’ANA (l’agence nationale des Autoroutes) s’est montrée très dynamique et diligente, je ne crois pas que l’on puisse dire la même chose aujourd’hui. En effet, au début, on constatait heureusement, chaque jour, des travailleurs s’acharnant à réparer, entretenir et nettoyer l’autoroute sur toute sa longueur. La chaussée était constamment « clean » Les rares « affaissements » étaient réparés sur le champ. Un chantier ne durait jamais, plus de deux à trois jours. Il est vrai, que l’on était surpris. Agréablement. Mais cela n’a pas duré. Alors pas du tout!
Depuis presque une année déjà, on sent la routine s’installer comme partout d’ailleurs. Ne soyez pas surpris en roulant de vous trouver devant un obstacle de nature à faire éclater vos pneus et au pire à vous faire subir soit un dérapage dont les conséquences sont proportionnelles à la vitesse à laquelle vous roulez, ou alors carrément des « tonneaux » avec l’énorme risque de percuter d’autres véhicules et bon jour les dégâts. A ce rythme et connaissant le grand civisme de nos concitoyens, il deviendra très risqué de s’y aventurer. Comment ne pas l’être puisque n’importe quoi est jeté à travers les vitres de véhicules. Sans compter ce qui « tombe » comme « marchandises, » cartons, caisses…. Et puisque l’ANA a décidé depuis longtemps de ne plus s’occuper, alors, cela va devenir de plus en plus dangereux surtout la nuit.
Le second aspect est relatif aux affaissements récurrents qui s’éternisent.
Concernant uniquement le tronçon Sig-Maghnia, il est recensé au moins  7 lieux d’affaissement, dont le plus important demeure celui de la région de Sidi El Abdelli, entre Sidi-Bel-abbès et Tlemcen, sur un tronçon de plusieurs kilomètres. C’est d’ailleurs le seul qui a connu un début des travaux. On dit bien un début. Car, à chaque fois que vous y passez, vous subissez les affres de circuler en une voix, en priant de ne pas être précédé par un semi-remorque obligé par la pente de rouler à 20KM/H sur plusieurs kilomètres, mais vous ne remarquerez point de travaux ! Le chantier semble à l’arrêt. D’ailleurs, cela fait déjà plusieurs mois que l’affaissement a eu lieu, sans que l’on puisse constater la moindre avancée dans les travaux.
Pour le reste rien. Il est vrai qu’ils sont de moindre importance, mais cela ne dédouane en aucun cas, ni l’ANA, ni les Directions des travaux publics des Wilaya limitrophes.

Le plus ancien qui date déjà de plus d’une année est celui à hauteur d’Oued Sarno, en plein virage. Un affaissement qui touche une bande de quelques dizaines de mètres est signalé par des balises depuis belle lurette, réduisant la chaussée à deux voix uniquement.
Le second est celui à hauteur de Zahana. La chaussée s’est subitement mise en « érection » sur quelques mètres. On aurait dit qu’elle a été poussée par le bas. Là également, on s’est contenté de placer des balises sur plusieurs dizaines de mètres réduisant la chaussée à deux voix. Point de travaux depuis plusieurs mois déjà.
Juste quelques kilomètres plus loin en allant vers Sidi-Bel-Abbès, à hauteur du pont de Makedra, un autre affaissement est apparu depuis une quinzaine de jours déjà, et des balises sont soudain apparues !

Après avoir traversé laborieusement le tronçon de Sidi Abdelli, sur une voix à double sens, sur plusieurs kilomètres, soyez vraiment prudent et vigilant, car désormais, les affaissements ne sont plus signalés. Si vous roulez trop vite, vous risquez gros avec ses embardées soudainement provoqués quand d’un coup vous passez dessus, surtout au niveau des monts de Tlemcen, réputés par les pentes trop abruptes et des virages aigus.
Quand vous dépassez Tlemcen, vous n’êtes pas au bout de vos peines. A un moment donné, vos voyez tous les véhicules devant vous actionner leurs clignotants à gauche pour doubler sur la troisième voix, alors qu’il n’y a apparemment aucun obstacle. Ah si ! Ils sont en train de doubler un affaissement qui a été mal réparé.
Ce qui précède concerne le tronçon réputé être le meilleur sur le plan qualitatif. Tous les usagers sont unanimes pour affirmer que celui-ci est le meilleur de tout le projet.
Par conséquent, si vous vous aventurez dans la région Centre et surtout Est, l’autoroute est devenue un gruyère, malheureusement non comestible. Si l’on ajoute à cela, les multitudes des barrages ponctuels, fixes et filtrants, de motards qui vous ralentissent à tout bout de champs, cela donne vraiment la nostalgie de notre chère “route nationale”

djillali@bel-abbes.info


le 14 août 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 août 2014

2 Commentaires pour “Chronique du jeudi : «L’AUTOROUTE EST-OUEST, UN GRUYÈRE NON COMESTIBLE.»”

  1. kalifa

    cher belabbesien pourquoi ce tracas les des sont jetes le vrai slogan du pouvoir en place ou nous ou c est le deluge vous parlez de ghoul ce dernier doit son infidelite a son parti hamas qui l a propulse au rang de ministre donc comment se fier a lui il ne merite nullement se poste mais que voulez vous ce n est qu un leche bottes vu les couts pharaoniques faramineux colossales depenses sur une auto route qui deja s affaisse et prochainement sera impraticable l argent public personne n est conscient le peuple a ses raisons et demander des comptes . il devrait etre traduit en justice et non reconduit a un autre portefeuille mais qui a conduit la campagne pour l actuel locataire d el mouradia. sensibilisons nos concitoyens a plus de rigueur a plus de fermete a la contribution totale au renouveau et au rajeunissement de l elite dirigeante et assurer une attention particulieres aux generations futures ce pouvoir est entrain de dechirer ce qui reste de nos richesses il s accapare a bon escient puise dans les reserves a leur compte et celles de leurs progenitures ils depense sans compter et protege les cercles influents et mafieux et disloque les malheureux dans cette societe . deux reponses me raude l esprit a l heure actuelle de l actuel chef de l etat une a oran ou une dame l a prie d intervenir en sa faveur et de mettre fin a ces ogres quelle fut sa reponse c est toi l ogre c est vraiment touchant la seconde lors de la commemoration d un certain 05/07 il etait la en presence de tous les invites nationaux et etrangers et je salue au passage le cameraman avec une parfaite sonorisation alors il a approche mr khatib en lui soufflant eh peut etre que je ne vous ai rien fait je suis la c est comme si khatib manquait de quoi que ce soit. et que diront ces couches defavorisees delaissees a leur compte oubliees et ignorees. ses deux interventions de la part d un chef d etat m ont ecoeure et louange a dieu d agir et de ne pas le plebiscite a aucun mandat et dieu m est temoin. alors optons pour un changement radical et pacifique.

  2. LeBelAbesien

    Salut Djillali! À quel Mrabet se vouer quand des ânes tels que Ghoul et Sellal chapeautés par un clan vampirique sont aux commandes. Tu as raison mon ami que ces énergumènes ne savent guère distinguer entre le bon, la brute et le truand.
    Juste à voir la vidéo sur YouTube ‘ Le bouffon Amar Ghoul consigne aux gendarmes français les boites noires de l’avion algérien’, cela donne l’envie de dégueuler.
    En tous les cas, l’image que tu donnes de l’autoroute, c’est bien réelle même si je ne l’ai jamais empruntée.
    Merci Djillali de nous donner la face visible et cachée de notre Algérie.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00