Chronique du jeudi : «MESSIEURS LES DÉPUTÉS, CESSEZ D’INSULTER LE PEUPLE!»

La dilapidation des ressources nationales occasionnée par le détournement et la corruption, nous fait souvent oublier qu’il existe des formes de «larcins » plus légales. C’est ce que vient de nous rappeler un groupe de parlementaires issus bien évidemment de la majorité FLN, qui vient de déposer un projet de Loi pour une augmentation de salaires des députés ainsi que l’octroi d’avantages et de privilèges.

Depuis longtemps, l’Assemblée Nationale s’est confinée dans un rôle subalterne de « chambre d’enregistrement » La dépravation du choix des représentants du Peuple par des chefs de partis qui ont pratiquement opté pour la vente au plus offrant des postes, a dévoyé ainsi et la fonction et l’appartenance politique. L’absence totale de ces élus cherchant beaucoup plus l’immunité et l’exonération fiscale que de débattre de l’État de la Nation et des évènements majeurs qui ont secoué le Pays ses quinze dernières années, a rendu le poste de député dans l’imaginaire collectif des Algériens, synonyme de gloutonnerie, d’avidité et d’opportunisme politique débridé.

Cette avidité sans limite a poussé certains députés et notamment ceux de la majorité, à carrément dépasser les lignes rouges – si l’on peut les appeler ainsi – et venir toute honte bue, proposer encore une fois, un projet de loi sur …. Leur statut.
Nos chers députés s’estiment lésés par rapport aux Ministres et eu égard aux responsabilités qui leur incombent.

Eux qui pourtant touchent actuellement 300 000 DA et certains d’entre eux jusqu’à 400 000 DA, ont vite fait de flairer le gros coup, à l’approche de la révision de la Constitution qui devrait avoir lieu au premier trimestre 2015 pour tenter de monter les enchères.
Un échange de bons procédés désormais habituel et qui semble être appelé à se reproduire avec ce nouveau projet de loi. Ils viennent une nouvelle fois, démontrer leur “nationalisme et leur amour pour la patrie”, comme ils l’ont fait lors de la dernière révision de la Constitution en 2008, qui a consisté à supprimer la limitation des mandats présidentiels contre un statut (l’actuel) qui leur assuraient une rente viagère qui les mettait à l’abri pour toute leur vie, ainsi que leur descendance. Voilà qu’ils tentent de récidiver à l’aune du vote sur la limitation des mandats pour un autre statut beaucoup plus lucratif.
Ainsi, ils viennent proposer d’augmenter, non pas le SNMG qui se situe autour de 18 000 DA, mais leur propre salaire qui est aujourd’hui vingt fois supérieur au SNMG.
Dans la foulée, les députés souhaitent également bénéficier d’autres privilèges tels un passeport diplomatique VIP et d’un congé spécial post-mandat d’une année, intégralement payé. Sans scrupules et sans gêne, les députés veulent s’octroyer des avantages pour le moins indécents. Car l’indécence n’a plus de limite et se confond avec l’obscénité.
Si le président de l’APN donne son accord final à cette proposition, chaque élu recevra plus de 400 000 DA à partir du mois de janvier 2015. Cette sortie peu commune des députés, outre qu’elle soit offensante outrageante et insultante pour le peuple tout entier, vient justement à un moment où la rente à partir de laquelle sont payés les députés se réduit comme une peau de chagrin, suite à la baisse continue et régulière du prix du baril du pétrole. A un moment, où la conscience et la responsabilité auraient plutôt suggéré une demande de baisse de salaire de la part des députés, pour donner l’exemple de leur contribution à la réduction des dépenses publiques, ces députés –nouveau modèle – préfèrent insulter leur Peuple qu’ils sont censés représenter, en demandant des privilèges qu’ils refusent à leurs mandants. C’est l’image qu’ils donnent quand ils votent toutes les lois coercitives relatives au code la route, mais qu’ils refusent de faire appliquer pour eux. (Gare au gendarme ou policier qui serait tenté même par erreur de verbaliser un député !)
Heureusement qu’au sein de l’hémicycle – bien que les partis représentés à l’Assemblée nationale s’entendent pour augmenter le salaire des députés – la proposition ne fait pas l’unanimité.
En effet, le FFS se démarque totalement de cette initiative qu’il qualifie de «provocatrice dénuée de toute morale politique»,
« Les députés du FFS ne revendiquent aucun privilège et n’ont rien signé », écrit le parti dans un communiqué signé par le chef de son groupe parlementaire, Chafaâ Bouaïche. « Les députés du FFS se démarquent de toute revendication salariale et ne demandent rien pour eux », ajoute-t-il.
Le PT de Louisa Hanoune vient de rendre publique la même réaction en se démarquent de cette initiative, propre au Parti au Pouvoir.
Le gouvernement peut difficilement agir en cette période marquée par la baisse des prix du pétrole qui fait craindre un tassement des recettes financières. Pendant que le peuple se saigne et que le gouvernement veut faire passer l’austérité pour la seule politique possible, les députés algériens doivent savoir que l’argent qu’ils perçoivent provient uniquement des recettes pétrolières. Au moment où le débat devait porter sur l’exploitation du gaz de schiste, sur la menace de l’épidémie d’ébola, la sécurité au niveau des frontières, les émeutes récurrentes du Peuple dans toutes les régions ou encore la violence dans les stades et partout ailleurs, le salaire d’un élu est à nouveau le sujet principal à controverse dans un contexte économique très difficile. Chaque Peuple a les représentants qu’il mérite!

djillali@bel-abbes.info


le 11 décembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 décembre 2014

3 Commentaires pour “Chronique du jeudi : «MESSIEURS LES DÉPUTÉS, CESSEZ D’INSULTER LE PEUPLE!»”

  1. lila

    Et arretant aussi de prendre la mauvaise habitude de generaliser. Il y’a des efforts qui ont été fait, de bonne réalisations achevé partout en algerie et ici a bel abbes. Donc je me suis laissé un peu entrainé parl’ambiance. Je dit seulement que le discours doit montrer les bonnes et les mauvaises choses. Les gens ne sont pas tous les memes et certains et beaucoup veillent sur le pays sinon l’algerie serait partie. Comme il y’a des gens malhonnete il y’a en face des honnetes..comme il’y,a des fénéants en face il y’a des travailleurs actifs. Il ya du positif en algerie il faut de temps en temps le montrer et montrer ceux qui l’ont réalisé..il n’ya que satan echaytan du djinn et du inss qui ne veut pas pas se montrer sinon il sera roué de coup..lol
    Salutation

  2. berraoui

    LE HADITH DE NOTRE PROPHETE MOHAMED (QSSL) DIT: SI TU N A PAS HONTE FAIS CE QUIL TE PLAIT. NOS PARENTS NOUS ONT INCULQUE LA HACHEMA QUI EST UNE VALEUR IMMORTELLE QUE SEULS LES OULED EL FAMILA EN FONT UNE LIGNE DE CONDUITE.
    LES DEPUTES ALGERIENS ONT TOUJOURS PRIS PART A TOUTS LES TRAHISONS DU PEUPLE ALGERIEN.
    QUAND ON VOIT DES DEPUTES ILLETRES BILINGUES QUI NE SAVENT PAS FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE UNE LOI ET UN DECRET OU SAVOIR CE QUE VEUT DIRE UN BUDGET
    DES FEMMES DE MENAGE DES CRIMINELS DE DROIT COMMUN DES VOYOUS ET JEN PASSE …COMMENT VOUILEZ VOUS QUE DES GENS QUI NONT AUCUNE CULTURE PUISSENT REFLECHIR A AUTRE CHOSE QUE CELLE DE REMPLIR LEUR PANSE.
    A UNE QUESTION D UN JOURNALISTE A UN DEPUTE : LE DERNIER LIVRE QUE TU AS LU…REPONSE LE CORAN….
    A TOUS LES VERITABLES ALGERIENS EPRIS DE JUSTICE ET D AMOUR POUR LA PATRIE JE VOUS DIS QUE LA FIN DU PETROLE EST ARRIVE CE PETROLE QUI A PERMIS A UNE BANDE DE MERCENAIRES D AVOIR PLONGE LE PEUPLE ALGERIEN DANS LA MISERE ET L IGNORANCE ET REDUIT CE PEUPLE A UN TUBE DIGESTIF.
    PAR UN LAISSER ALLER A TOUS LES NIVEAUX NOUS SOMMES LES PREMIERS DANS LA SALETE LIGNORANCE LA PARESSE L ABSENTEISME ET LA PASSIVITE ET LA LACHETE DEVANT TOUS LES FLEAUX SOCIAUX.
    ESPERONS UN SURSAUT ET UNE PRISE DE CONSCIENCE NATIONALISTE DE CEUX QUI ASPIRENT GUIDER CE PEUPLE A LAVENIR

    • lila

      Dans un autre hadith le prophéte affirme que les affaires sont légués pour des personnes sans aucun mérite, attendez vous a l’arrivée de l’Heure. Idha ousnida el amrou lighayri ahlilhi, fantadhirou essa3a..
      Depuis la chute des royaume dans lesquelle les famille notoirent dirigent a visage découvert, la république gerent autrement..a la maniere d’une sarl..chaque fois les associés cherche un dirigeant..et qui s’avancent? Deux. Un ignorant qui ne sait pas le risque de la tache et se trouve en prison, ou un bandits qui raffle la mise et prend la fuite..faudras aux associés de sortir de l’anonymat?peut etre qu’ils le veulent mais ne peuvent pas….qui vous dit qu’ils ont un corps humains? Lol
      Salutation

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00