Chronique du jeudi: PROLOGUE DE LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

Mille sept cent élus on été déférés devant la justice. Près de soixante-dix Présidents d’APC sont actuellement en prison pour corruption.
À un moment où l’actualité nationale est dominée par les procès des affaires à relent de corruption, il est utile de revenir à l’origine de ce fléau, devenu au fil du temps, institutionnel. Le scandale de l’autoroute Est-Ouest est à son épilogue et les avocats retiennent leur souffle en attente des délibérations qui seront connues au moment de la mise en ligne de cette chronique, les réquisitions ayant été assez lourdes. Jusqu’à 20 ans de prison. Quelque soit le résultat final, ce procès – à l’instar de l’ensemble des restes – aura un gout d’inachevé. Et pour cause. Aucun ponte parmi ceux cités n’a été entendu, alors qu’au moins deux Ministres ont été accablés par les accusés et leurs avocats.
Celui de SONATRACH où a comparu l’ex-Président Directeur Général de la Compagnie, n’a pas non plus livré tous ses secrets et s’est déroulé sans l’acteur Principal, Chakib. La troisième affaire enchainée sans transition est l’affaire Khalifa, plutôt les deux affaires Khalifa jumelée en une. Comme s’il s’y attendait, l’ex-Play Boy algérien, ôta tout suspense, en déclarant par la voie de son avocat, qu’il ne fera aucune révélation, se contentant de renier et rejeter tous les griefs retenus contre lui. Il ne faut   donc pas  s’attendre à des scoops, voire des implications de haute facture. Ighil a déjà payé de trois ans de sa vie, alors que Sidi Said s’est contenté d’assumer, alors que l’argent de la CNAS est à aujourd’hui disparu.
Si le fait de programmer les trois affaires simultanément, alors que la quatrième – celle d’OULTACHE, l’assassin de TOUNSI impliqué dans une affaire de corruption et de dilapidation – est prévue pour la semaine prochaine a de quoi soulever des interrogations sur les objectifs recherchés. Même si les verdicts restent au demeurant bien au deçà des attentes de l’opinion publique, il est bien étrange que le Pouvoir décide d’un coup de programmer toutes ces affaires au même moment.
Mais il est encore plus surprenant, lorsque le Ministre de la Justice, M. Tayeb LOUH instruit tous les Parquets du Pays de l’obligation de «S’autosaisir lorsqu’il s’agit d’une affaire susceptible d’avoir un impact sur l’opinion publique» Cette annonce étrange qui vient en contradiction avec tout ce qui s’est passé jusqu’à présent à de quoi susciter étonnement et questionnements. D’autant plus qu’au niveau magistrature, l’autocensure règne en maitre absolu. Alors attendre d’un magistrat qui se qualifie lui-même de «petit juge», une auto saisine est-elle possible à chaque fois qu’une «haute” personnalité ou sa descendance est impliquée.
L’Exécutif voudrait-il par là se refaire une virginité et se laver les mains en impliquant une supposée «indépendance de la justice» ? A force d’être éclaboussé, voudrait-il assainir son image, surtout quand au même moment, vient l’instruction de SELLAL pour l’obligation de déclaration du patrimoine par ses Ministres. Cette instruction vient juste après les diverses révélations faites par la presse Française sur les biens immobiliers acquis par les Algériens et notamment des Ministres et des Politiques Algériens. Si SELLAL recourt à une circulaire, cela veut dire que ses Ministres n’ont pas appliqué la Loi qui s’impose à eux, puisqu’ils sont tenus de faire une déclaration de leur patrimoine avant de prendre fonction. Ce qu’ils n’ont certainement pas fait, puisque leur Chef, leur rappelle l’obligation. Par ailleurs, toutes les déclarations de patrimoine faites à ce jour, le sont de façon mécanique. Tous déclarent un appartement F3, un véhicule d’une dizaine d’années d’âge et pas de compte bancaire. Quel organe est habilité à vérifier ces déclarations ? Pour M. RAHABI, l’ex Ambassadeur, il ne s’agit ici que d’une opération marketing devant la profusion des scandales.
En parallèle à cette opération «lifting» du Gouvernement par rapport à la corruption, il y a les autres éléments du puzzle:
– D’abord, le duel à fleurets mouchetés avec décrêpage des cheveux entre Louiza HANOUNE et Nadia LABIDI. Une querelle qui frise la jalousie entre deux femmes amoureuses d’un seul homme, mais qui prend des dimensions inattendues, sans que cela ne dépasse le seuil du tolérable admis par consensus. Cependant, une question me taraude l’esprit : Pourquoi, Louiza s’attaque à LABIDI et ne l’a pas fait contre par exemple, Kalida TOUMI qui aura été la première à dilapider des sommes astronomiques au profit de starlettes orientales et dans des navets à l’occasion des festivals à profusion et d’Alger ensuite Tlemcen, Capitales de la Culture arabe et musulmane. Pourquoi, Louiza se focalise sur un film (appartenant à la société de Madame la Ministre), et non sur l’évènement lui-même qui coute des Milliards de dinars à l’Algérie et qui ne ramène absolument rien à la culture?
– Ensuite, le retour attendu d’OUYAHIA et BELKHADEM à la tête du RND et du FLN constitue la dernière scène du dernier acte de ce tableau de ce que va être la scène politique dorénavant.

Si cela veut dire pour le premier qu’il a pu en quelques années faire oublier son impopularité, pour le second, il signe la fin de mission ponctuelle confiée à SAIDANI.

Ces évènements réglés comme sur du papier musique et synchronisés de manière parfaite, sont annonciateurs des prémices de la Deuxième République, dont le prologue  va certainement être la nouvelle Constitution, qui ne tardera pas à voir le jour. Juste après le retour d’OUYAHIA. En tout les cas, ce qui est sur, c’est que nous avons déjà entamé l’épilogue de la Première République.

djillali@bel-abbes.info


le 07 mai 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 mai 2015

3 Commentaires pour “Chronique du jeudi: PROLOGUE DE LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE”

  1. Memoria

    Salamaleikoum!

    Décidément l’état des lieux de la Maison Algérie reste à l’image de celui de sa salubrité publique et nous n’avons que les gouvernants que nous méritons et…mériteront !
    On peut expliquer l’absence de l’Etat de droit par la non-existence de lois issues d’un pouvoir législatif embryonnaire stoppé par le coup d’état de l’armée des frontières le 19 juin 1965…L’Histoire jugera si les acteurs de cette époque avaient voulu éviter la « Congolisation » de l’Algérie fraîchement indépendante,ou si tout simplement ils l’ont différé sans le vouloir au risque de la balkaniser… ! La Révolution a-t-elle été détournée pour un temps par les rescapés du 8 mai 1945 et de Novembre 54 tant le conflit laminera un peuple violenté et exsangue ,sortant d’une nuit coloniale et d’un ethnocide frisant la disparition démographique si ce ne fût la lucidité froide et l’efficacité légendaire du FLN/ALN ?
    Les Algériens sont-ils restés pour la France impériale d’excellents soldats à Monte Cassino et Cao Bang …,puis plus tard de redoutables Fellaghas contre la Coloniale ?
    Nous avons hérité de la France coloniale une praxis et des pratiques des point de vue structurel et …mental suite à un mimétisme ressemblant étrangement à cette identification psychanalytique à l’agresseur.
    Notre historien Daho Djerbal déclare que “nous n’avons pas besoin de la reconnaissance par la France de ses crimes en Algérie “.Je réponds que « La France et son peuple ont bien plus besoin que nous de reconnaître les crimes de masse de leur Etat colonial…! »
    L ‘ambassadrice des States à Alger intervient sur Facebook et a une pensée pour les martyrs du 8 mai 1945 ! Honneur à elle même si nous serions heureux qu’elle offre symboliquement à notre MAE les archives filmées des officiers US qui se trouvaient sur place à Sétif et Kherrata en mai 1945! La prescription française du secret défense est caduque sur le territoire américain souverain et les historiens savent où sont ces films!
    Quant au passage d’ une deuxième RADP en RADS (République Algérienne démocratique et sociale),le Congrès et sa Plateforme de la Soummam sont clairs dans leurs décisions et articles. Le FLN historique reste un Front rassembleur de forces politiques,un courant,une mouvance,une philosophie politique pour le peuple algérien et les autres peuples ayant combattu le colonialisme et l’impérialisme: FNL,FLNC,FNLA,FLB,FLNK….Il n’a jamais appartenu au parti FLN post Indépendance même si beaucoup de ses membres s’y reconnaissent par filiation ,mais non par compétence…Le mettre au Musée serait une chimère d’enfant de choeur !!! Une résurrection générationnelle du FLN historique est à pronostiquer à court terme dans tous les appareils et structures de l’Etat car l’Histoire l’a crédibilisé pour être le seul guide rassembleur du peuple algérien de par les textes du Congrès de la Soummam du 20 août 1956.
    Je salue Le Cygne des Temps ,pas celui des…châteaux en ruines mais celui du burnous blanc des grandes tentes …!!! Merci à Djillali C pour ses chroniques très acides…!

  2. le cygne

    Est ce que quelqu’un pourrait m’expliquer ce que veut dire la “deuxième république”..?? Le cercle qui est derrière l’opération “street marketing” de ce terme…et pourquoi..?? Connaissant les Aras bleus, les Oursons en peluche et les Requins-tigres, je dirais encore plus, que nous sommes devenus le prolongement de la Cinquième République, alors qu’est ce que vous voulez de plus…???!! Puffffffffffff…!!! De l’import-import, comme toujours, ces orbitons ne sont même pas capable d’inventer un système qui sied aux algériens….!!

    Avec quoi et qui vous allez constituer cette IIème ripoublique….????

    – Avec l’éventuel retour des ex présidents des partis FLN et RND ..!!! Oh! c’est une Mou3djiza…!!! Il n’y a qu’eux dans le Bled….!!!

    – Avec la Pompière pyromane, de l’internationale socialiste, qui choisit bien le timing et le tempo pour tirer sur les uns (même s’ils le méritent) et épargner les autres…Au fait, qui lui a donné les armes pour tirer…????!!!

    – Avec celui qui a une belle photo en nœud papillon grenat à côte de BHL, présenté comme le “newman de la démocratie en Algérie”, lui qui tire sur des monuments du mouvement national, comme a dit Mr Mémoria dans l’un de ses superbes commentaires: “Je pense aux Bachaghas d’un autre siècle qui avaient quand même la pudeur de ne pas enlever le burnous communautaire…”

    – Avec l’orchestre Philharmonique des Toges qui sont entrain d’orchestrer l’Opéra de la flûte enchantée avec la flûte de Pan…..!!!!

    – Avec un Wazir des vrais mais surtout des faux Moudjahidins, en plus fils de Chahid, qui ne parle plus de repentance. Quelques belles paroles par ci et par là, quelques gestes par ci et par là, quelques larmes de crocodiles par ci et par là, semblent avoir fait leur effet magique sur ainsi font font les petites………..!!! Trois petits tours et puis s’en vont danser sur le pont d’Avignon…..!!!!
    – Avec une nouvelle constitution du “prêt à porter”, sans passer par un référendum …??? Et qu’est ce qu’elle va apporter de si précieux…???

    Alors si à chaque fois qu’on change de constitution, on parle d’une nouvelle république, l’Algérie jusque là, a changé 4 fois la constitution, donc on en est à la quatrième république…??? Tiens qu’est ce que je vous disais, nous sommes le prolongement de la Cinquième République (de qui vous savez)..!!!

    Donc, il faut souligner, que nous avons les mêmes acteurs principaux, les mêmes figurants ou presque, les mêmes réalisateurs, producteurs, metteurs en scène, sur les mêmes plateaux, il y a juste le scénario qui va un peu changer, mais cela ne veut dire qu’il serait meilleur que l’original….!!!

    Même le maquillage de façade est un désastre monumental…..!!! Hé, les gars, pour changer d’esthétique, il faut un Chirurgien esthétique très qualifié..!!

    Est ce que la deuxième république est synonyme de déni…!! Il ne faut pas oublier que nous sommes le 8 Mai, ça ne vous dit rien….??? Bien sûr, les amnésiques, les H et New H, les manchots nourris eu fromage puant et les orbitons de H. França……..s’abstenir….!!!

    Elle sera vraiment belle la deuxième ripoublique dans la planète des S………..!

    Mr Mémoria, “Les moutons de Panurge” vous salue….!!!!

  3. OULED BOUL

    Abyssus abyssum invocat (un faux pas suit un autre)
    Si un tuteur échoue a imprimer a l’arbre la droiture voulue, il faut déterrer le dit tuteur ! En philosophie politique,l’impossibilé de faire du neuf avec du vieux n’est plus a démontrer, l’avenement d’une deuxiéme république avec les memes macaques hurlants et les mulets hénissants qui ont prouvé par mille les preuves de leurs obsoléscence ne sera d’autres qu’une édulcoration du systéme.On s’aattache a changer l’étiquette de la bouteil, mais le conteniu est le meme !!!

    Tellement qu’on a pataugé dans les fanges de la corruption.qu’elle est par défaut devenue la norme, on s’y complait avec désinvolture dans la dynamique de la corruption dans toute sa laideur et nudité.Dans une société prétendument musulmane, il incroyable de vivre comment l’acte de corrompre soit entériné par accomodation ou par résignation,. Tout aussi incroyable, est comment le déspotisme polique, le bricolage aboutissent a une malléabilité qui fait qu’il n’y a aucune limite qui ne peut etre dépassé dans l’acte de corruption.La multiplication des scandales impliquant les dignitaires du régime nous dit assez sur l’encanaillement de cette appareil et l’anarchie qui y prévaut.

    Etablir une corréllation entre la délinquence de cette meme appareil politique et la corruption endémique est tout a fait juste.La centralisation du pouvoir et le pouvoir méssianique de sa majesté le président, de ses ramifications cancereuses a travers le térrittoire national ont eu un effet inversement proportionnel sur les institutions de la nation, tout spécialement la Justice …

    Face a l’hypocrisie ambiante et aux vicisssudes d’une corruption institutionnalisée et face aux éffets perverts de la pensée unique, Allons -nous continuer en bon enfant a y accépter, y se soumettre? Allons-nous y continuer dans une indifférence bovine a s’y conformer ? N’est -il pas temps de leurs opposer la plus futile opposition ?

    El guelliti

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 035
  • 4 787