Ecole Zerhouni BenAissa : les parents d’élèves dénoncent une dégradation des infrastructures

Des classes qui fuitent les eaux pluviales, des toilettes bouchées et des tableaux pour écrire à usage de la craie représentant un réel danger pour la santé: telles sont les problèmes que rencontrent au quotidien les élèves de l’école du moudjahid Zerhouni Ben Aissa à la cité le rocher.

Quand on met en évidence la santé de l’enfant, de son maître et du personnel tout entier qui sont obligés de rester plus de 07 heurs par jour, il devient plus qu’urgent de crier à une intervention rapide afin d’apporter des solutions à offrir à ces chérubins vulnérables un milieu sain et un climat favorable à bien suivre leurs études.

L’usage de la craie et le tableau noir représente un véritable danger pour la santé, d’après des chercheurs scientifique.

Les particules que lâche cette matière friable sont trouvées sur les doigts, sur les vêtements et même sur le sol. Le permettre des classe devient à cet effet une véritable usine où cette substance volatile est inhalée et avalée sans se rendre compte. L’impact, selon des chercheurs est à observer après un long terme, mais serait une véritable catastrophe quand cette poussière irritante serait consommée à forte dose, car, elle peut provoquer des crises d’asthme ainsi que d’autres problèmes pulmonaires susceptibles d’hospitalisations.

Quand au problème, concernant les fuites d’eaux pluviales, il suffit de ne pas se limiter aux faits énoncés, mais surtout à leurs impacts, quand ils durent dans le temps, et provoquent un effondrement total de la construction. Évitons alors de voir les classes s’effondrer sur des enfants innocents qui ont le droit d’être sécurisés.

L’usage des toilettes n’est pas à écarter de cette analyse. Quand la nature appelle, on n’a nul le choix que de répondre favorablement, car la santé et la tranquillité obligent. D’un autre angle, le choléra était en fait un bénéfique avertissement, l’odeur des déchets organiques et l’usage de toilettes sales et impropres serait comparable à une source de maladies multiples, autant respiratoire que génitales tel que le Sida.

Djillali Toumi  

Facebook Comments
09 octobre 2018

le 09 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
09 octobre 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 528
  • 5 127