Sidi Bel-Abbes : La bureaucratie sévit toujours

La contestation risque de reprendre dans les prochains jours au sein de l’apc de sidi bel abbés du fait que plusieurs problèmes d’ordre socioprofessionnel demeurent toujours en suspend en dépit des séances de travail tenues entre le syndicat et l’administration . À commencer par les salaires du mois de janvier  de plus d’une centaines de vacataires qui demeurent bloqués pour une histoire d’engagement auprès du contrôleur financier . L’on arrive plus à comprendre cette discrimination dans les virements des travailleurs de l’APC de sidi bel abbés entre titulaires ,vacataires et autres travailleurs recrutés dans le cadre du FCCL . Les intégrations des travailleurs à la faveur du nouveau statut des communaux butent contre la machine bureaucratique du contrôle financier et les salaires du mois de février seront versés avec l’ancien régime sinon c’est un autre retard dans les virements qui risque d’irriter les syndicalistes de la municipalité . Qui est responsable de ce dysfonctionnement ?

On se jette mutuellement la balle et chaque partie (Contrôle financier-Administration communale) tente de se justifier comme elle peut. Pour les services du contrôle financier, c’est les retards enregistrés dans la régularisation des opérations de l’exercice 2011 qui a différé la consommation du budget 2012 . Ce délais devait expirer la fin janvier et risque d’être repoussé à la fin février . Il semble que du coté des services du contrôle financier on est pas pressé de régulariser certaines opérations qui risquent de troubler l’ordre public à l’exemple des salaires des travailleurs de l’APC et des subventions de l’USMBA bloqués pour des motifs bureaucratiques alors que le club phare de la mekerra a plus besoin de mobilisation en ces moments de vache maigre .La défaite face à L’ASMO est due en grande partie à un manque de motivation financière car plusieurs joueurs devaient être régularisés la mi-janvier avec ces hypothétiques subventions . Du coté de l’administration communale on justifie ce retard dans la régularision des opérations de l’exercice 2011 par la lenteur des opérations de vérification avant les engagements qui doivent obligatoirement être signés par le contrôleur financier . Au bout du compte, c’est soit l’incompétence soit que c’est voulu par une bureaucratie entretenue pour des intentions inavouées. Les salaires des travailleurs et les subventions de l’usmba peuvent attendre au moment où on s’attèle à régulariser les situations des entreprises privés pour ne pas les pénaliser .


le 05 février 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
05 février 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 742
  • 5 978