La Lente agonie de l’oued Mekerra

Le taux de pollution est tel que toute trace de vie, faune ou flore, tend à disparaître

En dépit de l’extension du réseau d’assainissement de la ville, les eaux usées continuent toujours de se déverser le long de l’oued Mekerra. Le taux de pollution atteint aujourd’hui est tel que toute trace de vie, faune ou flore, tend à disparaître de ce magnifique cours d’eau qui attirait jadis,durant les grandes chaleurs de l’été belabbésien, tous les enfants du Plat pays.  Les herbes envahissantes, les essaims de moustiques et les déchets déposés sur les berges sont venus en rajouter à la lente agonie de l’imprévisible rivière,«l’oued secco» comme l’appellent de nos jours encore, avec une pointe de nostalgie, les alter
ego hispanophones de cet incomparable nageur que fut Bahlat, son maître de céans, aujourd’hui grabataire. Les citoyens de passage sur le pont de la mythique Graba ne cessent de s’interroger sur ce pourquoi et comment l’oued Mekerra est devenu, ces dernières années, un véritable égout à ciel ouvert où toutes sortes de déchets urbains (domestiques, industriels, agricoles ou hospitaliers) s’y déversent quotidiennement et sont pour la plupart à l’origine de tous les cas de pollutions constatées dans les eaux de surface et les nappes phréatiques de son bassin versant.Pourtant, citoyens et spécialistes étaient persuadés que les responsables du secteur, au vu des fonds considérables affectés par l’Etat dans le cadre du plan d’aménagement hydraulique de la ville, allaient finir par trouver la meilleure formule pour faire de la Mekerra ce «cours d’eau propre et sans danger» auquel rêvent plusieurs générations d’habitants. La plus importante décision prise dans le sillage du plan d’aménagement en question reste sans conteste le  marché contracté il y a plus d’année avec l’Office national de l’assainissement (ONA) sur la gestion d’un certain nombre d’ouvrages composant le système actuel de protection de la ville de Sidi Bel-Abbès contre les inondations, à savoir le barrage écrêteur de Tabia ainsi que l’oued Mekerra et ses canaux de dérivation sur toute la partie du cours traversant l’intérieur de la ville. L’ONA s’est vu ainsi doté d’un important matériel (pelles mécaniques, bulls, dumpers, camions…) pour lui permettre de mener à bien cette harassante tâche d’assainissement.Malgré la bonne volonté des responsables, le bilan se révèle des plus déplorables puisque après chaque opération, le lit de la rivière revient à sa situation initiale de réceptacle d’eaux usées et de déchets. Sur un autre plan, il faut dire aussi que la réhabilitation, à coups de milliards, de la station de traitement et d’épuration des eaux usées du Rocher n’aura pas également  servi à grand-chose, puisque le même désolant spectacle qui s’offre à la vue en aval se retrouve en amont. Le pire dans tout cela est l’utilisation, par des maraîchers sans scrupules, de cette eau de rivière très sale peu ou pas traitée pour l’irrigation de leurs cultures… Et dire qu’un cadre de réflexion  était engagé avec la direction des Services agricoles en vue d’étudier la possibilité de la réutilisation in situ d’une partie du volume des eaux recyclées pour la création d’un périmètre agricole en aval!

A.ABBAD  la V.O.


le 08 décembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
08 décembre 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00