La police un potentiel collaborateur d’équilibre et de développement

Dans un point de presse animé ce lundi 25/01/2016 au siège de l’unité de protection de l’ordre, le chef de sureté de wilaya de sidi bel abbés a dressé une lecture du bilan annuel des activités de ces services. Ainsi, il fait savoir, qu’à travers son arsenal : 15 sûretés de daïra, 13 sièges de sûreté urbaine, 03 sûretés urbaines extérieure, 05 brigades mobile de la police judiciaire, 01 unité chargée de la protection de l’ordre orné avec une école de police d’envergure nationale, la couverture est assurée à 100%.

La lecture du bilan a ressorti une augmentation dans les affaires résolues en 2015 (2656 affaires) par rapport à 2014 (2371 affaires), avec une différence de 285 affaires. Les personnes impliquées ont automatiquement connues une hausse dans le nombre, 1760 en 2015 contre 1426 en 2014. Les analyses ont démontré que les délits en rapport avec les CBV et l’ivresse publique viennent en tête. Le divisionnaire explique que la multiplication de l’activité policière dans les différents services a favorisé cette hausse.

La police opère à des opérations de jour comme de nuit pour assurer l’ordre public et sécuriser les biens en générale. Cette perspective a permis non seulement d’élever le nombre d’affaire et de mis en cause, mais aussi de concrétiser l’objectif de proximité, malgré des cas isolés que les services de la police combattent progressivement par l’implication rationnelle du citoyen à travers les lignes de service.

L’activité policière a été au cœur de toute vie, culturelle, environnementales par la plantation des arbres entre autre, sociales à travers des activités de bienfaisances, tels les repas offerts aux jeûneurs le mois de ramadan et les visites organisées des malades à l’hôpital et les différents centres pour apporter de l’aide et l’assistance aux personnes dans le besoin, aussi sportives ….etc. Cette présence témoignée par des chiffres déterminant a été perçue à travers une lecture soignée et bien ordonnée, tel un contre poids dans l’équilibre en général que peut fournir la police dans l’accomplissement des différentes taches. L’on se demande, avec cette cadence de criminalité, un état sans police !

La lutte contre la vente de drogue a enregistré une saisie en hausse de 10 quintaux avec 109 personnes de plus, impliqués par rapport à 2014. Dans 194 affaires en 2015, la police a réussi a saisir 13 quintaux contrairement à 2014, ou l’on a saisi seulement 03q. Les boissons alcoolisées ont connu une monté vertigineuse. 29863 bouteilles saisies en 2015 contre 18732 unités toute marque confondues.

Les crimes économiques et financiers ont à leur tour augmentés l’échelle, passant de 26 affaires en 2014 à 57 en 2015 comptabilisant respectivement un préjudice financier global de 240.422.430,39. Un montant qui comprend les détournements des APC (9.170.000,00 DA), direction du tourisme (2.990.000,00 DA), bureaux de postes (946.649,29 DA), Impôts (1.700.000,00 DA),  Ansej (8.884.964,68 DA), Enie (3.694.485,42 DA), BADR (200.000.000,00 DA), DCPTabac (4.480.510,00 DA), personnes ordinaires (800.000,00 DA), BEA/ANSEJ (790.000,00 DA). En 2015 le montant détourné a plafonné la somme de 639.298.925,59 DA. Il a touché la direction des domaines, la DUC, l’entreprise de vente de ciment, Bank Natixis, des personnes ordinaires et l’ACTEL de l’entreprise des Telecom.

D’autre part, les affaires de violence ont diminué de 06 affaires en 2015. Les victimes sont souvent âgées entre 13 et 18 ans. Les femmes sont de moins en moins impliquées dans les affaires de crimes avec 34 affaires en moins en 2015, surtout ayant relation avec les individus et qui ont pour effet d’atteinte aux biens d’autrui. 06 véhicules ont été récupérés en 2015, compris dans les affaires de contrebande internationales de 2013 qui ont fait plus de 90 victimes. La police a réussi a récupéré plus de 96 voitures depuis 2013.

Djillali T

 


le 26 janvier 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 janvier 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 5 741
  • 6 484