Le bonheur de ne rien faire devient un plaisir de tout faire…

L’activité est la vie, et l’oisiveté est la mort. …

En ce beau pays et plus particulièrement à Benisaf et plus que probable dans d’autres villes qui ne diffèrent pas trop de Benisaf, les créatures ou êtres  humaines,  les personnes, les hommes, les citoyens …. Vivent une époque ou ils sont invités à occuper, ou plus exactement c’est le temps qui les occupe ; c’est pourquoi le temps passe vite pour eux , les sorties, le cinéma qui a fini d’exister, le sport que la « Barça » fait, et les stades utilisés pour les foires commerciales ou des parking, les activités associatives, les belles soirées….. Pour mieux embellir et  couronner en quelque sorte notre emploi du temps  quotidien afin que nous  soyons  satisfaits exactement comme  une sorte de consommation d’un bien suite à une fringale bien avancée.

Après jeunesse oisive est vieillesse plaintive.

Parallèlement à cela, nous consacrons notre temps au travail qui nous fait croire à la recréation par café « press » interposé dans les cafés publics. Et même le temps que nous consacrons au travail s’allonge éperdument  parce que nous oublions certaines valeurs de création de richesse que l’économie nous oblige à savoir : recherche de rentabilité,  la réorganisation du travail utile, restructurations du système bienfaisant, la culture du recul de l’âge de la retraite pour mieux se sentir dans la peau de la jeunesse et effacer ce conflit dit de génération…et ainsi va la vie…….. …

Être oisif vaut mieux que d’être mal occupé. ...

Par ailleurs, il faut prendre  plus de temps de  rêver, de nous poser, de faire plus de bien que de mal sinon de rien faire et regarder le temps qui passe inutilement alors que ce temps doit être dissiper pour la lecture,le voyage, pour la randonnée, la natation, pour le plaisir utile pour la joie de bien vivre savoir savourer l’instant que le bon Dieu fait sinon on en arrive à se sentir  punissable, coupable, injustifiable et délictueux si l’ on ne fait rien.  Aujourd’hui n’est pas comme hier, qui est désormais capable de passer un temps en dehors de la technologie (téléphone internet, TV, jeux….) demain c’est la nanotechnologie  alors bonjour le progrès !.  voyez autour de vous des gens qui parlent avec…  dans une autre dimension  hier on le prendrait comme un fou, des gens qui tripotent le « smarphone » avec l’index par-dessus pour aller chercher le « you tube » pour se divertir   et à  répondre à toute sortes de messages ou sollicitations téléphoniques, certains passent leur temps sur internet,  certains sur des jeux, d’autres sur des séries TV  oubliant de marcher de rêver d’admirer la nature sinon les spectacles…. Pour de simples plaisir de vivre.

Les enfants ont besoin d’ une dimension culturelle par l’ occupation de plaisir  comme le sport, la musique, la dance ,l’ ennui est aussi une variable qui  pousse la porte vers le rêve et l imaginaire, un temps sans rien faire pour l enfant le booste  forcement pour développer le sens de l’ imagination.

 L’homme oisif en sa jeunesse peinera dans sa vieillesse. …

Aujourd hui le mode de consommation et de production  ne cesse de nous inviter à penser et à faire ; que le jeu  pour  la consommation dans le temps, ce contexte  est balisé par un envahissement de publicité au point de nous abrutir par des opérations d’options  d’achats parfois et souvent inutiles , la consommation de ces biens parementés dans des endroits de commerce représentent des lieux de loisirs pour le plaisir de dépenser encore plus un nouveau système économique boostant les besoins humains entant que plaisir  et loisir à la fois c est le nouveau bonheur artificiel de ceux qui en ont pour un besoin nouveau à ne rien faire

BENALLAL MOHAMED


le 01 octobre 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 octobre 2019

1 Commentaire pour “Le bonheur de ne rien faire devient un plaisir de tout faire…”

  1. Abbas

    Abin oui chaque generation regrette le beau vieux temps.
    Dans 50 ans un autre ecrivin va aussi dire
    Le beau vieux temps sur youtube et facebook sous un arbre a sidi el djillali
    C.etait la belle èpoque …ils viennent de jeter les jeux video des annes 90
    Lara croft, desperados wanted dead or life..Max paune 1 et 2
    Ce monde passe tres vite du coq á l ‘ane

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 5 614
  • 5 564

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16
aez