LE CHOIX DE L’ART DE VIVRE ENSEMBLE

Il est clair que certains propos lus dans la presse nationale, écoutés à la radio ou bien regardés à la télévision nous conduisent à penser que les personnalités ministrables et les premiers responsables des grandes boites les plus en vue ne vivent pas dans le même contexte de la logique ni le même univers que le notre. C’est une raison en plus qui nous conduit à segmenter virtuellement ceux qui tirent la charrette de ce pays.
Une classification de système s’impose pour mieux nous située, Cependant, nous pouvons dans un premier temps de faire un petit classement selon les philosophies politiques en trois grandes petites familles :
-1- le socialisme (socialisme, communisme, sociale démocratie),
-2- le conservatisme (nationalisme, royalisme)
-3-Et le libéralisme (capitalisme classique, capitalisme néoclassique).
Ces trois forces systémiques contenant la philosophie idéologique ne sont ni visibles, ni présentes, dans notre contexte partisan ,politique et social algérien, ni représentées par un seul parti politique qui mène sa dance à plusieurs valses politico- économique- financière sans le social et encore moins le culturel.
Chaque parti politique par principe algérien a une certaine intensité virtuelle plus ou moins sociale qui ne rime pas avec le socialisme, ni le conservatisme ou libéralisme dans son idéologie, encore moins dans son programme et dans ses contenances.
Il y a ceux qui adhèrent par principe informel seulement au libéralisme sauvage dans le domaine financier (spéculation) et non économique (accumulation du capital)
Par contre il ya aussi ceux qui adhèrent en général au libéralisme dans le domaine des mœurs, des conduites, des coutumes, de l’éducation, des habitudes, de la mentalité, la mode, la morale, l’usage…).
Un esprit libéral ne voit qu’un seul libéralisme ou le commun ne fait pas partie du jeu économique.
Il est certain que les trois systèmes : socialistes, conservateurs et les libéraux ne peuvent vivre dans une société chaotique car leur fonctionnement devrait se faire par un ordre et une discipline qui doivent sous entendre la société, cette dernière permet au pouvoir politique de mieux s’organiser selon soit les intérêts, soit les principes de la révolution…

*Les conservateurs considèrent que l’ordre et la discipline qui doit sous-tendre la société est un ordre organiciste et disciplinaire qui permet de mieux avancer pour le bien être..
*Les socialistes par contre croient en l’efficacité d’un ordre construit grâce à la raison et au ben sens permettant de prendre le sort de la révolution socialiste .
*Les libéraux considèrent que l’ordre s’auto-organise dans les marchés comme l’offre et la demande, pour peu que les droits et devoirs des personnes soient clairement définis et la balance s’équilibre toute seule quand les forces sont égales.

Des politologues ont certainement du hiérarchiser ses systèmes ou idéologies selon une direction donnée
/* pour le libéralisme : ils les ont situés probablement à la droite c’est pour cela qu’on dit que la droite est capitaliste, libéralise, tout est permis dans l’égocentrisme…. La liberté l’emporte sur la l’égalité
/*Pour le socialisme : ils l’ont mis à gauche se sont des gauchistes des gens bien qui défendent les pauvres et ils sont équitable dans la répartition du bien social, ils font valoir l’égalité matérielle au détriment de la liberté de conscience
/*Pour le conservatisme : ils ont préféré peut être le mettre au centre avec le « ni..ni » et le » oui…mais ! ».
. Le problème consiste peut être par supposition
Qu’à la droite, on trouve exclusivement des ultra-étatistes.
Qu’à gauche ceux qui s’abreuvent du nationalisme.
Et qu’au centre des socio-démocrates, se sont les libéraux qui aiment un Etat de droit minimal et protecteur des droits de l’individu.
L’ensemble de ces trois conceptions partagent en effet un culte pour un Etat tout puissant pour la construction d’une société sous la supervision d’un « GRAND CHEF », Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Fidel Castro ne s’est pas donné lui-même ce surnom, qui a été inventé par les médias occidentaux pour le désigner.
Pour les socialistes, la société devrait s’organiser par le principe de la raison et du bon sens
L’État en fin de compte en tant qu’institution doit contrôler démocratiquement par des responsables révolutionnaires les mécanismes et les règles.

Le rôle de l’Etat de droit est par conséquent d’analyser scientifiquement la société pour la construire en mieux et plus dans le bien être afin de garantir une égalité de fait.
Les droits de la personne peuvent donc être limités par des objectifs définis par la raison collective au nom de l’intérêt général qui prime sur l’intérêt individuel.
Les différentes sortes de constructions de sociétés idéales ne sont pas nouvelles, mais toutes ont un point commun :
– une sévère limitation de la liberté individuelle. Ne dit on pas pour que la photo de famille soit parfaite, il faut que personne ne bouge sans autorisation du photographe.
-Aujourd’hui, l’expérience du recours à une révolution violente (armée de couleurs …) pour construire une société ‘parfaite’ n’est plus d’actualité, car elle mène au chaos et qui arrange bien les intérêts des multinationales les nouveau maitre de la finance planétaire .
-il ya ceux qui par décrets et règlements construise une société idéale en s’appuyant sur un Etat de droit qui commande et contrôle les actions et les activités des populations.
Pour les libéraux, ces objectifs peuvent être louables ; le moyen pour y parvenir (la force de l’Etat contre les droits de la personne) est immoral et inefficace, voire nuisible compte tenu de la complexité de cette société.

Enfin actuellement nous constatons que les libéraux s’opposent aux étatistes( privatisation par tout moyen, de tout ce qui est public) qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre et soutiennent la droite, la gauche ou le centre pour peu qu’ils soient libéraux.
Il est bien vrai que la liberté, l’égalité devant la loi, c’est la justice.et la justice exacte devrait rester neutre entre
Le fort et le faible,
Le pauvre et le riche,
le savant et l’ignorant,
Le propriétaire et le prolétaire,
Seulement face aux intérêts égoïstes, dans un contexte ou l’informelle est maitre ; par conséquent laisser aux hommes politiques et les responsables leur liberté, qui font intervenir entre eux que des lois qui leur paraissent justes c’est sacrifier le pauvre, le faible, l’ignorant, le prolétaire, le démuni que se soit dans un système ou dans l’autre dans les pays les plus démocratiques 1% détienne la richesse du pays et c’est eux qui gouverne alors que 99% sont gouvernés….
*les socialistes et les économistes, consiste en ceci: les socialistes croient à la rivalité essentiel des intérêts. Les économistes croient à une homogénéité naturelle, ou plutôt à l’ajustement nécessaire et progressif des intérêts. Tout est là.
Gouverner pour mieux appliquer un des système conçu philosophiquement

BENALLAL MOHAMED

25 juillet 2017

le 25 juillet 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
25 juillet 2017

Vous devez êtres connecté pour laisser un commentaire Se connecter

Les Archives de Bel-Abbes.info

Visites :

  • 5 065
  • 7 082

TRAIN

Départ - Arrivée
ORAN - SBA

07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h30 - 17h45 (*)
17h15 - 18h25
19h40 - 20h50(***)
22h30 - 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)

SBA - ORAN
06h15 - 07h31

06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 18h36
15h00 - 19h0(*)
(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57

ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 - 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)