LE MEMORIAL DE BENDIMERED NORI

Le mémorial de l’ancien joueur de l’U S M B A, organisé par le bâtonnat, en collaboration avec L’APC a connu, de l’avis et l’aveu des convives un franc succès particulièrement sur le plan organisationnel dont l’accueil entres autres…… . il faut dire que les MEGHARIA, DRID, TLEMCANI , BELKEDROUSI , BESAOULA , SEMAIR , ont quitté tard dans la soirée d’hier suffisamment ravis de cette rencontre retrouvailles riche en couleurs et en émotion. Pour AMMAR ROUAI, et KADDOUR BEKHLOUFI, deux invités de marque, ce fut tout simplement une virée fort émouvante dans la cité hospitalière , au demeurant, la MEKERRA .Dès qu’il a foulé le sol de L.I.T.M.A, AMMI AMAR qui ne s’est pas départi de sa verve habituelle , malgré le poids de l’age s’est livré d’une fort belle manière a un exercice extrêmement séduisant de mémoire en remontant aux années 60. Il citera, pelle mêle, les moments extrêmement forts partagés avec NORI BENDIMERED qui fut, selon lui, une personnalité respectée et respectable ……….bref « Je suis venu pour une année a sidi BELABBES j’y suis resté 16ans” nous confie modestement l’ancienne gloire du FLN comme pour signifier son attachement a cette ville et surtout cette équipe qui avait alors des dirigeants digne de ce nom. rouai.jpg

13 heures 30 direction stade trois frères AMAROUCHE. A première vue, la procession de véhicules stationnés devant le stade dénote on ne peux plus clair de l’épaisseur de l’événement et de l’engouement du public. A notre entrée, au stade, le public y était déjà et piaffait d’impatience de voir ses stars vedettes du jour. 14 heurs l’équipe de la police et des avocats conjointement avec quelques journalistes, entrèrent, en lever de rideau sur le terrain, sous l’applaudissement nourri d’un public cosmopolite .les deux équipes échangèrent les fanions et entamèrent a coeur joie la partie qui s’est achevée sur un score nul (2 a 2). 16 hures exactement, le référé donna le coup d’envoi de la partie qui était a tout, point riche en spectacle. Les camarades de l’élégant TLEMCANI Abdelkader et néanmoins l’homme du match ont fait ce qu’il voulaient avec le ballon en dominant de bout en bout les AMMAR, SALHI, KADI, ABBES, KHALLADI MAHDAD, MILOUD HAMRI, ENTRES AUTRES . C’était pour tout dire, un régal au sens propre et figuré du terme..

Propos recueillis des ex internationaux a propos de la dernière défaite de l’équipe nationale.

MEGHARIA FODIL.

Moi jetais du voyage et je n’ai pas compris ce qui s’est passé. Mais je peux vous dire sans risque de me tromper que le replâtrage continu à sévir au sein de l’équipe nationale. Cette équipe qui été confiée après le départ d’un grand à savoir SADANE, pour ne pas le citer, a été livrée a son triste .l’équipe nationale est plus grande que BENCHIKHA et puis nous avons perdu tactiquement ni moins ni plus. La responsabilité incombe aussi et surtout au locataire de la f.a.f. Il devait recruter un grand entraîneur après le départ du cheikh. Il faut désormais axe notre travail, sur les locaux sinon pourquoi l’appeler équipe nationale.

BELATOUI OMAR

Nous avons conclu a l’issue du match que l’équipe nationale est drivée par un entraîneur juste moyen pour ne pas dire autre chose. Il a fallu des le début étudier le parcours de BENCHIKHA qui a à dire vrai commis l’erreur fatale de prendre une équipe nationale. Il doit parfaire sa carte solide pour pouvoir driver une équipe de dimension internationale. Je pense aussi que les joueurs actuels ne jouent pas comme avant. Ils sont déjà ressaisi de titre et vivent toujours avec leur passé d’où la nécessité impérieuse de changer de fond en comble.

DRID NASREDDINE

Moi je rends SAADANE responsable de cette débâcle, c’est lui qui a instauré cette anarchie dans l’équipe. Pour moi les joueurs binationaux ne m’ont jamais convaincu. Ils jouent pour leur propre promotion. Ils n’ont jamais joué pour l’équipe nationale, c’est l’heure de les changer tous

HADJOUI Samir gardien de TLEMCEN JSK, ESSETIF

Écoute moi j’ai voyagé dans plusieurs club il faut recommencer a zéro. Il n’a y que des noms et pas de joueurs Tout est a revoir . Il faut une politique nouvelle de sport. J’ai constaté à la lumière de ma modeste expérience que les présidents sont entrain de faire des fortunes sur le dos et le désespoir du football et par extension les .jeunes . Des fois je pense a faire fin a ma carrière au vu de ces magouilles et toutes ces choses attentatoire a l’éthique sportifs

 


le 12 juin 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 juin 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00