Le PDG de l’ENIE réagit: Direction Générale et travailleurs : ensembles pour construire

Le premier responsable de l’ENIE réagit aux informations parues ces derniers temps sur la presse télévisée et écrites, dans un communiqué dont on ne peut mieux, que de reproduire en intégralité.

Nous, en tant que premier responsable de l’entreprise ENIE, vous informons que nous sommes en attente de l’examen par le nouveau conseil de participation de l’état pour la concrétisation des décisions prises lors du Conseil Interministériel du 22 octobre 2019, dans lequel le Conseil a décidé de créer un pôle d’excellence en électronique ayant comme noyau l’entreprise historique ENIE qui a déjà concrétisée son ambitieux plan de développement par la création de deux grandes usines aux standards internationaux :

la plus importante est l’usine « Intégration Electronique » spécialisée dans la fabrication des cartes électroniques grands publiques et professionnelles d’une capacité de 1 000 000 de cartes par an et l’assemblage de tous types de produits électroniques d’une capacité de 300 000 produits/an/équipe.

La deuxième usine « Photovoltaïque » pour l’assemblage des panneaux photovoltaïques, le dimensionnement, la conception et la réalisation de solutions individuelles (off-Grid) destinées pour l’éclairage public et périmétrique, le pompage, l’alimentation des skids pour chantier de forage, de réfrigérateur pour la conservation de médicaments, les climatiseurs solaires, etc.…,

Ainsi que deux grands laboratoires, l’un « Laboratoire MCE » spécialisé dans l’étalonnage des équipements de test, la maintenance des cartes électroniques professionnelles et l’analyse des matériaux et l’autre «Laboratoires R&D» un ensemble de laboratoires de recherche et développement pour le reverse ingeniring mécanique, les systèmes embarqués, le circuit imprimé à 8 couches, la vidéosurveillance/affichage à LED et le solaire.  

Ce pôle d’excellence électronique en partenariat avec le Ministère de la Défense Nationale sera, à moyen terme, un pôle de fabrication des composants nobles et sensibles pour permettre à notre pays une indépendance dans les domaines technologiques de dernières générations.

Ainsi, l’ENIE comme pole et électronique et ses entités (Intégration électronique – Photovoltaïque – Etalonnage –  R&D) et les sociétés communes en partenariat l’une « SEMAN » avec Schneider électrique France spécialisée dans la fabrication des cellules des transformateurs électriques et l’autre « FIMER Algérie » avec FIMER Italie spécialisée dans la fabrication des onduleurs pour les centrales solaires, constitueront le premier périmètre du pôle et le second sera constitué d’ALFATRON, INATEL, SOREMEP, et tout autre entreprise activant dans le domaine électronique.

Le Conseil Interministériel avait aussi traité la situation financière de l’entreprise pour la transformation des fonds PLD non consommés en fonds d’investissement complémentaire et en fond de roulement pour les entités PLD d’ENIE. Un traitement indulgent de la part du Conseil de Participation de l’Etat sera très appréciable et surtout dans ces moments difficiles que traverse l’entreprise actuellement.

Nous avons adopté une démarche de sensibilisation et de franchise avec notre partenaire social et tous les travailleurs. Depuis notre prise de fonction, le mois de juillet 2019, nous avons à plusieurs reprises organisé des séances de travail, même pendant le mois d’août 2019, un mois de congé des travailleurs, où nous avons exposé, en détail, la situation financière de l’entreprise, ce qui nous permit d’anticiper un déballage des travailleurs à la reprise sociale durant le mois de septembre 2019. Ces séances de sensibilisations ont été, par la suite élargie, au collectif de chaque structure de l’entreprise.

Malheureusement, certains cadres de l’entreprise, pour des fins politiques relatives aux prochaines élections du Conseil de participation de l’entreprise qui sera organisé durant le mois de février en cours, ont choisi d’exploiter, sans scrupule, la période d’octroi de la prime de rendement collectif pour obtenir la bénédiction des travailleurs pour avoir des voix pendant lesdites prochaines élections.

Heureusement, «  Moi-même entant que PDG de l’entreprise en compagnie des représentants du syndicat d’entreprise ont pu contenir ce débrayage illégal par la communication et la sensibilisation contre les mauvaises intentions de certains cadres irresponsables qui œuvre dans la déstabilisation de l’entreprise.  

 Je tiens à mon nom de saluer la maturité des travailleurs de l’entreprise et je remercie par la même occasion tous les représentants du syndicat d’entreprise pour tous ses efforts fournis dans le seul but de stabiliser l’entreprise pour lui permettre de prospérer d’avantage. Nous avons confiance en nos travailleurs et nos représentants du syndicat d’entreprise qu’ensemble notre entreprise dépassera cette situation exceptionnelle.

Djillali Toumi


le 03 février 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 février 2020

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 436
  • 7 488

HORAIRE TRAIN

</img Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16