Le S.G de l’ONU très en colère suite à la grande marche au Maroc sur le Sahara occidental

Dans sa livraison d’hier , le journal de la capitale de l’état de New York TIMESUNION citant une source de “l’associated press” revient dans un article sur la colère de Ban Ki Moon lorsque ce dernier a été informé de la grande manifestation organisée à Rabat. Ci-après l’article en question:

NATIONS UNIES (AP) – Le Secrétaire général Ban Ki-moon est profondément déçu et en colère de la grande manifestation organisée au Maroc à cause de ses remarques sur le territoire contesté du Sahara occidental et a été surpris de la réaction du gouvernement, signale le message de l’ONU .

Le chef de la diplomatie U.N. l’avait précisé au ministre Marocain des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar au cours d’une réunion tenue ici et que “de telles attaques sont irrespectueuses envers sa personne et à toute l’Organisation des Nations Unies», avait déclaré ce lundi le porte-parole des Nations Unies M. Stéphane Dujarric .

Le Maroc a annexé le Sahara occidental, une ancienne colonie espagnole, en 1975 et a combattu un mouvement indépendantiste local appelé le Front Polisario. L’ONU a négocié un cessez-le en 1991, dans l’attente d’un référendum sur le sort du territoire qui n’a jamais eu lieu principalement en raison des différends sur les listes électorales.

Le Maroc considère le vaste Sahara occidental riche en minéraux comme ses «provinces du sud» et a proposé l’autonomie pour la région vaste, mais le Front Polisario insiste sur l’autodétermination à travers un référendum de la population locale.

Le différend est survenu suite à l’usage du terme «occupation» par Ban Ki-Moon pour décrire le statut du territoire du Sahara occidental lors de sa première visite dans les camps des réfugiés Sahraouis en Algérie , comme étant les habitants natifs de la région .

Dujarric a déclaré que le secrétaire général “a pris acte” de la mauvaise interprétation liée à l’utilisation du terme «occupation» comme réaction personnelle aux conditions humanitaires déplorables dans lesquelles les réfugiés sahraouis vivent depuis beaucoup trop longtemps.”

Le Maroc accuse Ban Ki-Moon de «l’abandon de la neutralité, l’objectivité et l’impartialité,” de céder “au chantage” et “allégations fallacieuses” du Front Polisario et a insulté le gouvernement et son peuple.

Environ 1 million de Marocains ont défilé dans leur capitale Rabat, dimanche, encouragé par les principaux partis politiques, pour protester contre les propos de Ban Ki Moon. Certains scandaient “Le Sahara est le nôtre.” Le gouvernement a annoncé que plus de 3 millions de personnes ont participé à la marche “pour dénoncer le dérapage verbal du secrétaire général.”

Dujarric a déclaré que M. Ban a demandé “une clarification” au ministre des Affaires étrangères au sujet de la présence déclarée de plusieurs membres du gouvernement parmi les manifestants.

“Le secrétaire général a demandé au ministre des Affaires étrangères de veiller à ce que l’Organisation des Nations Unies bénéficie du respect au Maroc,” at-il dit.

Dujarric avait déclaré que «En optant de dénaturer l’objectif et l’évolution du périple du Secrétaire général dans la région, les manifestants et leurs sponsors ont volontairement choisi d’ignorer qu’à chaque étape de son voyage, il soulignait son engagement personnel à encourager de véritables négociations entre les parties “pour parvenir à ce que le Conseil de sécurité des Nations unies avait demandé à maintes reprises -” une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Il souligna que Ban Ki-Moon a réitéré son appel à MEZOUAR en Novembre 2015 »pour des négociations véritables et sérieuses sans conditions préalables pour faire des progrès plus tôt.”

Traduit par A. Jabli


le 16 mars 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
16 mars 2016

2 Commentaires pour “Le S.G de l’ONU très en colère suite à la grande marche au Maroc sur le Sahara occidental”

  1. Incorruptible

    Mon Ami Kamara !
    Vous avez visé juste, mais il est décevant que nos frères Marocains trop endoctrinés pas la politique du Makhenz alors que nous sommes au 21ème siècle, comme nous l’étions dans les années 70, ne voient pas tout ça du juste coté on (je parle de nos frères Marocains) nous ont taxé, tous, nous qui n’ont eu aucun pouvoir sur quoi que ce soit ou si nous suivions la line politique du gouvernement Algérien dans sa politique d’expansionniste en 1974 or cela pouvait être la politique des années 70 , mais aujourd’hui on constate amèrement qu’il ya des réfugiés sahraouis, des dizaines de milliers sans toit, tous réfugiés à Tindouf comme ceux de Syrie et d’Irak en Jordanie fuyant la guerre. Alors que veut-on ou que peut-on (nous Algériens) faire des ces derniers si leur seul désir et de retourner dans un territoire libre pour le moment occupé par un autre pays frère ?
    Nous Algériens , on demande au peuple Marocain, de laisser le peuple Sahraoui décider de leur sort ,s’il préfère être Marocains , wallah on serait content ? C’est aussi simple que ça ? alors accepter un référendum !
    Les Anglais, les irlandais, les Catalans ont tous suivi cette ligne, lors des référendums.

  2. kamara

    Il y a une effervescence au Maroc ces temps-ci mais la position marocaine sur le Sahara occidental a été et reste injuste et inacceptable vis à vis d’un autre peuple, celui du Sahara occidental. Dans ce contexte d’hostilité injustifiée vis à vis de l’Algérie, je préfère parler d’un verset coranique sur les rois, en ce vendredi de prière. Mais avant, je dois rappeler que le droit à la liberté, c’est à dire l’autodétermination d’un peuple, est un droit divin et donc imprescriptible et ne se dissout pas avec le temps. La tactique marocaine de vouloir effacer par petites touches, avec le temps, ce droit divin a totalement échouée. Je reviens verset qui dit et c’est une traduction approximative : « Quand les rois entrent dans une cité, ils la pervertissent(1) et font des gens dignes de la cité des humiliés et c’est comme cela qu’ils font(2)» . Ce verset, c’est la parole de Dieu aux hommes . C’est une sentence divine et pas une parole en l’air. Elle est la vérité éternelle et valable quelque soit le royaume.
    Ce n’est pas le peuple marocain qui est en cause mais le régime marocain.
    Sur la première partie du verset (1): il faut comprendre que la situation de la cité ( le royaume) devient après la venue du roi : mauvaise, malsaine, souillée et corrompue. La débauche( FASSAD) devient la règle. Absolutisme, autoritarisme, drogue, prostitution, pédophilie, injustice, corruption, désespoir deviennent la règle qui régente les relations entre les composantes de la société ( marocaine). Le mal dans la cité est accepté comme une fatalité. Il y a le désespoir mais il est contenu et on se résigne à la souffrance. On endure en silence et on obéit pour survivre. Il n’est nécessaire de faire la preuve de ces situations, ceux qui ont visité le Maroc peuvent témoigner de la véracité de ces conditions subies pour la grande majorité des sujets (Marocains). En (2) du verset coranique, on doit comprendre, sous les rois, aucune personne ne peut rester, neutre, honnête, digne à cause de la violence et de l’oppression royale. Les personnes sont rabaissées, humiliées. C’est l’essence même de la supériorité de la personne d’un roi, l’homme n’est plus l’égal de l’homme. le sujet(Marocain) est transformé, par la volonté du roi et par les méthodes tyranniques des services( Makhzen), en objet en sous-homme, juste capable de baisers des mains, de génuflexions, de prosternations devant un autre humain, le roi. L’homme à l’intérieur du pays (du Maroc) n’est plus maître de sa volonté, il n’est plus responsable de ses actes, il perdu toute responsabilité. Il est soumis totalement et doit obéir à d’autres volontés que la sienne. Il n’est presque plus blâmable et ses actes sont dictés, suggérés par d’autres. De ceci, on peut conclure que le point de vue d’un sujet(Marocain) de l’intérieur du royaume (du Maroc) n’est pas crédible son auteur est dans une dépendance totale et donc pas libre. Le salut du Maroc ne peut venir que de l’extérieur royaume (de l’étranger) par des hommes (Marocains ) libres. Le Maroc retrouvera alors les couleurs de la liberté et le sujet deviendra un jour peut être un citoyen.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00