Un agent de sécurité a cassé une camera et mis le feu la semaine passée, dans la bibliothèque du CEM Hireche Kouider à sidi Djillali. Plusieurs livres ont pris feu, selon l’information. L’on apprend que le directeur de l’établissement scolaire a déposé une plainte auprès de la sûreté urbaine n° 5 de sidi Djillali après avoir averti la direction de l’éducation.

L’enquête des éléments de la police a déterminé que l’auteur de ce drame, portant les initiales HM âgé de 33 ans est atteint de maladie mentale. Le médecin traitant l’a certifié, selon la même source. Un dossier médical aurait été découvert attestant son cas.

Le suspect a été présenté devant le procureur qui a instruit son admission à l’hôpital psychiatrique de sidi bel abbés.

Par ailleurs, un autre malade mental a carrément semé la terreur au milieu des patients et des employés de l’hôpital de sidi Djillali. Il était 18 h dans cette journée du 03 janvier du ‘’nouvel an’’, quand un fou récidiviste qui a auparavant  mitraillé le siège de la daïra par des pierres, se présente devant la porte d’entrée de l’hôpital et avec une force incroyable, il arrache la porte.

La scène était terrible, selon des dires. Le malade était très agité, lançait tout ce qui lui tombait sous la main. Les éléments de la police ont intervenu en urgence après qu’ils furent avertis, situation oblige. Le malade étant fou furieux pouvait blesser ou même tuer des individus, faisant de la sorte des victimes gratuitement par l’inconscience des services de la DAS. Il a été présenté devant le procureur pour être ensuite évacué sur le centre de sidi Chahmi.

Djillali T