L’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, 1ère en Algérie, est 20ème en Afrique et 1781ème mondiale, selon Webometrics

L’université Djillali Liabès de la wilaya de Sidi Bel-Abbès est la première université algérienne selon le classement semestriel “Webometrcis Ranking”, classée 1781e mondiale devant les universités Kasdi Merbah d’Ouargla (1798e) et Abou Bekr Belkaïd de Tlemcen (2297e)
…..
L’université de Sidi Bel-Abbès, 20e africaine, dépasse les universités Mohammed V Souissi, basée à Rabat, 47e africaine et 2827 mondiale, Mohammed V Agdal, 58e africaine et 3219e mondiale, ainsi que l’université Cadi Ayyad’Marrakech, 61e africaine et 3328e mondiale.
……
Les universités sud-africaines du Cape Town (328e), Stellenbosch (462e), de Pretoria (494e) et de Witwatersrand(563e) occupent respectivement la 1e, 2e, 4e et 5e rangs et dominent le classement africain.

Lire l’article en entier à sa source ICI


le 13 février 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 février 2015

3 Commentaires pour “L’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, 1ère en Algérie, est 20ème en Afrique et 1781ème mondiale, selon Webometrics”

  1. Incorruptible

    Tant qu’il aurait des vacataires enseignants du genre de celle qui est décrite précédemment dans un courrier publié ici par BAI à la faculté ST, l’université de Djllali liabes ne peut avancer, même si elle est dirigée par des experts qui ne peuvent contrôler ou diriger ces enseignants. On ne peut être enseignant à l’université avec des complexes de tout genre que je n’ose décrire par respect aux autres enseignants et ça devient un peu complexe pour l’UDL et son avenir particulièrement lorsqu’on est femme comme cette vacataire qui pense devenir un jour permanente à temps complet en refoulant des étudiants à la porte à cause de cinq minutes de retard à leur cours ou bien des étudiants qui pénètrent en classe moins d’une minute après elle .Grave et impardonnable lorsqu’on sait que des enseignants dans des universités de l’étranger invitent leur élèves à manger avec eux en toute sérénité!
    Écoutez l’université de Djilali liabes a été dilapidée par TOO et consorts pendant tout le règne de son frère en tant que ministre qui spécialiste des coups et voulait meme probablement etre président d’Algérie ou je ne sais pas quoi. El Hassoul kama toudine toudane!

    • alger-newyork

      Désolé mais un recteur d’une université n’a rien avoir, avec la situation, si a l’epoque du centre universitaire c’est d’accord mais avec une dizaine de faculté avec plusieurs comité scientifiques plusieurs conseils scientifique plusieurs syndicats plusieurs administration, il faudra a un recteur de se tra’sformer en Dieu Vishnu indou avec mille bras chaque bras dans une faculté et chaque orteil dans une organisation..c’est de la folie comme meme..les choses sont claires on se manquait de formation on ne savait pas quoi faire. L’algerie etait abandonné par les europeens en 62 et en 84 les gens faisait leur possible pour maintenir les choses en activité..sauf qu’apres 88 les choses sont redevenues burlesques.
      La preuve en 1990 on decide de fermer l’ecole d’agriculture et 2015 on tente de le réouvrir, voila un va et vient qui perdure. C’est comme un jeu de dame, par raport aux echecs c’est un jeu , idiot, sa strategie repose sur cette régle ” je te donne manger (je sacrifie mes collegues) pour te manger deux pieces….je ne sais pas pourquoi il a s’acrifié tout le personnel experimenté de l’école pour manger quoi? Des fois et là nous sommes convaincu. Le jeu etait pour passer le temps jusqu’a la retraite..
      On continu de jouer et apres chacun le déluge..sauf que certain hommes et femmes vieillent sur ce pays…ya des millions d’algerien integre qui n’ont pas pousser leur doigt dans le fumier

  2. alger-newyork

    les universités sont redevenus du scolaire, les classements n’ont aucun sens.
    Avant le 1900 l’université c’était de l’académique…
    Actuellement ce qui différencie entre université et une autre c’est le degrés de capacité de placer un diplôme dans le circuit du travail. sinon toutes les universités du monde font pareil, donner des cours théoriques standards et délivrer un diplôme, et des que l’étudiant franchie la porte de sortie de l’université celle ci n’est plus concerné par la suite…A bel abbes a deux pas il ya producteur agroalimentaire et de machine mécanique, ni l’enseignante ni étudiants ne savent que ça existe….franchement l’université dans le monde apres 1900 c’est tout sauf une université. faudra l’appeler lycée-biscontinue

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00