L’actualité récente à mis en lumière le scandale du neveu de l’ex-épouse d’El Qaradaoui, devenue   députée, qui a été l’auteur d’un homicide involontaire accompagnée de délit de fuite,  en utilisant le véhicule de fonction de sa parente.

L’affaire vient d’être discrètement instruite par la justice et quelle ne fut la surprise des parents de la victime de constater que l’inculpé n’a été condamné qu’à ….. Deux années…………… avec sursis!

Le Procureur Général d’Alger, interpelé lors de la conférence de presse sur l’affaire Khelil, a répondu que la justice à délibéré en toute impartialité et indépendance. Il a précisé que le procureur a fait appel pour l’application de sa réquisition qui était de quatre ans ferme, nonobstant le retrait du permis et l’amende.

Alors voilà quelqu’un coupable d’homicide involontaire de délit de fuite et d’utilisation des moyens de l’Etat à des fins personnelles et qui écope d’un sursis.

Tout comme ce receveur de poste qui détourne plus de trois milliard et qui écope de 5 ans. entre le choix de passer 5 ans en prison et assurer ses arrières et passer 32 ans de travail pour une retraite déshonorante, le choix est vite fait.

Utiliser les moyens d’un parent occupant une haute fonction de l’Etat, commettre des crimes et rester impuni, ne peut qu’accentuer la corruption, le déni de justice et la violence de la part d’une jeunesse désabusée.