Mutuelle générale de PTT : Bilan d’activité, rapport financier et moral approuvés

Photo0507Au centre de repos Mohamed Aider de la mutuelle des PTT de Bouhanifia s’est tenue ce lundi 25 juillet 2016 une assemblée générale ordinaire (AGO) pour faire lecture du rapport d’activité et de gestion de la structure de la mutuelle au titre de l’exercice 2015. Parmi un total de 150 délégués, 126 ont marqué leurs présences atteignant de la sorte le quorum prescrit par le règlement limité au deux tiers.

Après l’usage d’échange de formules de salutations mutuelles arbitrées par le président Mohamed Tchoulak, une lecture du bilan a suivi par un membre du conseil d’administration à l’adresse des délégués présents en présence d’un commissaire au compte et un huissier de justice pour une éventuelle validation.

L’approbation a été faite à l’unanimité, comme pour comprendre une satisfaction totale dans la gestion de cette structure sociale qui est désormais appeler à amorcer des recettes à réaliser afin de subvenir aux multiples dépenses d’ordre différent, et qui demeurent nettement en régression d’années en année : une baisse de 10.638 consultations a été enregistrée par rapport à l’année 2014 en matière de prestation de santé. Les centres médicaux sociaux implantés à travers le territoire sont en déséquilibres. Quelques CMS disposant de fauteuils dentaires assurent l’équilibre financier ainsi que ceux assurant des spécialités dans les grandes villes, fait apparaitre le rapport du bilan. La majorité des centres enregistre une faible rentabilité affectant de la sorte une gestion équilibrée.

Les hôtels et les centres de repos deviennent à leur tour moins fréquentés. Un recul de 14.000 personnes a été enregistré par rapport au résultat des années antérieures. Les gestionnaires mettent en évidence les effets de la crise qui a frappé le pays et le manque d’attrait affecté par la concurrence. Aussi l’inflation, la cherté de la vie et absence de commodités liées à la prestation et d’autres d’ordre personnel. Cette décadence a mis en libre chute les recettes affectant de la sorte le fond d’investissement face aux dépenses de fonctionnement qui sont d’une charge considérable.

D’autre part, la mutuelle des PTT dont le dossier déposé auprès du ministère du travail a été déclaré conforme vient de répondre conformément aux dispositions prévues à l’article 51 de la loi 15-02 du 04 janvier 2015 qui stipule sa mutation en une mutuelle sociale avec de nouvelles règles et de nouvelles procédures. Cela amène à ajouter que les adhérents et les ayants droit ont bénéficiés de pratiquement toutes les prestations sollicitées, d’après la lecture du rapport. Un montant de 32.294.510, 00 DA a été dépensé au cours de l’année 2015, représentant les allocations journalières, prestations lunettes, prestation en nature (20%), les prestations spécifiques de santé, les secours pour soins couteux et chirurgie, secours handicapés, naissances, circoncisions, allocations aux orphelins ainsi les frais d’obsèques ou l’on déplore 239 décès de nos collègues.

Cette disjonction entre les projections avenir et la volonté traduite par les faits n’a pas laissé indifférent certains délégués qui ont salué les efforts du conseil d’administration appelant par ailleurs à s’ouvrir vers la mondialisation et développer d’avantage les prestations afin de rendre plus fructifiant la structure, et pouvoir répondre aisément aux déférentes prestations et autres dépenses.

Photo0512Mme Harzeli Wahiba, membre active de la section syndicale nationale de l’entreprise a appelé explicitement à l’informatisation de  la mutuelle afin de prétendre à un développement dans la gestion des différents services. Elle a déclaré ouvertement que la structure à caractère sociale ne fait plus du social tant quelle continue à offrir ses prestations à des responsables percevant des salaires dépassant les 15 millions. « J’aurais préféré voir les retraités, et le personnel moins aisé et surtout ceux du sud qui n’ont pas l’opportunité de voir la mer bénéficié de la visite de ces lieux », a-t-elle crié avec grande émotion. Son intervention qui a suscité de forts applaudissements a touché plusieurs points d’ordre purement social qui ont été pris en considération par le président Mr Tchoulak Med dont-il a assuré l’étudier et le règlement au fur et à mesure.

Djillali T


le 26 juillet 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 juillet 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 3 175
  • 6 097