Naissance d’un comité intersyndical libre pour lutter contre le licenciement abusif

Un comité intersyndical vient de naitre à l’initiative de lutter contre les licenciements arbitraires. Le mouvement syndical libre a subit ces dernières année toute forme d’attaque répressif, des Intimidations incommensurables, des répressions étouffantes à la voix des libertés, des représailles inhumaines.

Le licenciement est devenu une banalité, comme si l’on veut suspendre un vulgaire torchon au bout d’un fil au plaisir de la chaleur. L’employé, pour la simple intention de chercher à appliquer ce qui est conçu dans la constitution, de dynamiser la liberté syndicale pour l’objectif d’une concurrence constructive, démocratique  et économique, se voit chasser comme un gibier en plein désert sans rien pour se cacher ni se défendre.

Cette cabale méprisante telle une chevauchée terrible vise à anéantir toute forme d’expression syndicale autonome future. Elle active désormais au mépris des lois et conventions internationales, sous le silence injustifié des pouvoirs publics et des autres tendances similaires de divers horizons. Les victimes n’avaient d’autres alternatives qu’à subir en catimini les affres du licenciement arbitraire pour la simple raison d’avoir cru à une éventuelle liberté syndicale prononcée et protéger par la loi la plus suprême du pays (la constitution).

Devant cette situation alarmante, à l’initiative du SNATEG et du SNAP et l’union nationale des agents de la protection civile affiliée au SNAPAP, des syndicalistes victimes de licenciements abusifs se sont réunis à la maison des syndicats pour débattre des voies et moyens à même de mettre un terme à cette injustice qui a toute l’apparence d’une expédition punitive.
A l’issue d’une réunion les participants et victimes signataires d’un communiqué relatif rendu public, ont donné naissance au comité intersyndical pour la lutte contre le licenciement abusif pour parer à toute autre alternative ségrégative et injuste envers l’employé. Ils ont décidé de fédérer leurs efforts pour exiger leur réhabilitation.

À cet effet une campagne commune sera mener prochainement afin d’interpeller pacifiquement les instances nationales et internationales sur la gravité de la situation et les atteintes aux libertés syndicales en général et sur les licenciements abusifs en particulier qui reste impuni et sans aucune refflexion autoritaire.

Des actions civilisées et responsables seront adoptées.  Elles seront dévoilées au moment opportun en fonction des évaluations faite à chaque étape, selon le communiqué. Dans cette optique, et dans le but de rappeler les responsables du BIT sur la résolution de la commission des normes (OIT juin 2015) qui a exigé la réintégration de tous les syndicalistes à leur poste et qui est restée lettre morte, il a été décidé d’observer un sit-in devant le siège du bureau international du travail (BIT) à Alger, comme première action, conclu le communiqué.

Djillali T


le 11 janvier 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 janvier 2016

1 Commentaire pour “Naissance d’un comité intersyndical libre pour lutter contre le licenciement abusif”

  1. alger-newyork

    mr djillali
    depuis 88 il ya eu des dérives partout, des licenciements abusives et aussi des recrutements hors normes..et puis on constate aussi qu’il ya un non formation avant de créer un syndicat les sweateurs doivent comme mème faire une formation, savoir d’abords c’est quoi le syndicalisme et connaitre les cadre dans lequel l’action syndicale doit se faire..le syndicalisme ce n’est pas de faire de pression sur les gestionnaires mais d’abords connaitre les prérogatives des uns et des autres pour réclamer que chacun travaille dans les prérogative que la réglementation lui avait assigné..aucun responsable chez nous ne reçoit une copie des prérogatives que la lois lui a confiée en exercice de son travai. Ni les travailleurs ni le responsable ne les connait alors on impose une petite dawla ou chacun impose ses propres prérogatives..Alors à quant chaque responsable affichera une copie de ces prérogatives sur la porte de son bureau et quant le travailleur affichera les siennes devant l’entrée de l’atelier?? chiche faite le et l’Algérie sera proche de Allemagne..
    A l’université par exemple les syndicats dépasse leurs cadre en parlant Pédagogie et LMD ce n’est un rôle de syndicaliste mais le rôle des enseignants qui avaient acquis au moins 30 années d’expérience chacun dans son propres domaine..faire pression sur le gouvernement pour favoriser la recherche sur la pédagogie et la formation cela équivaut a du chantage pure et simple..on commence d’abords par terminer avec les étudiants du premier cycle comment exploiter et rationaliser les moyens existants en soutenant les acteurs s’il reste un peu d’argent cette fois ci il faut l’accorder a un genre bien précis de recherche ..comment va faire un chercheur si l’Étudiant arrive du premier cycle sans même savoir rédiger un texte de 10 lignes..

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00