Pas de répits ni congés pour les magistrats instructeurs chargés des affaires de corruption!

Les magistrats, notamment ceux de la Cour suprême qui ont été chargés des dossiers relatifs aux affaires de corruption impliquant d’ex-hauts responsables, des walis et des ministres ne sortiront pas probablement en congé, cette année et pour cause les auditions des députés, walis, ministres etc… se poursuivent jours et nuits.

Hier, dimanche 14 juillet, c’était le tour de l’ancien ministre de travail, de l’emploi et de la sécurité social, Mohamed El Ghazi qui comparaissait en compagnie de son fils devant le juge de tribunal de Sidi M’hamed. Il est soupçonné par la justice d’abus de fonction et de dilapidation des deniers publics. Les deux ont été incarcérés hier à la prison de Koléa.

En effet, l’affaire Ali Haddad et Tahkout ne semble pas lâcher Abdelghani Zalène, ancien ministre des Travaux publics, qui a comparu, lui aussi pour la seconde fois, devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’Hamed et son dossier sera traité par la cour suprême. Pour le cas de l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, il était hier à sa 10e comparution devant le tribunal de Sidi M’Hamed.

Par ailleurs, suite à une perquisition ordonnée par le parquet du tribunal de Cheraga, une importante somme d’argent estimée à plus de 11 milliards de cts et deux autres sommes en devise estimées à 270 milles Euros et 30 milles Dollars américains, ainsi que 17 Kg de bijoux ont été trouvés à l’intérieur d’un domicile à la résidence d’État de Moretti (Alger) , il est signalé qu’une enquête judiciaire fut ouverte à l’encontre de douze accusés, dont Abdelghani Hamel (ex DGSN) qui en est directement lié à ce domicile.

Autres faits marquants au cours de cette semaine , l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a été mis en détention provisoire à la prison d’El Harrach. Il y a lieu de signaler qu’avant de rejoindre ses acolytes , il fut placé, mercredi dernier, sous contrôle judiciaire.

Pour rappel, deux anciens ministres (Said Barkat et Jamal Ould Abbas) ont été placés récemment en détention provisoire pour dilapidation de deniers publics et autres infractions avec abus de fonction. Ils sont notamment soupçonnés d’avoir détourné 6 200 milliards de centimes, une somme qui était destinée à la prise en charge des nécessiteux parmi les enfants scolarisés, les personnes malades, les étudiants ainsi qu’aux victimes du terrorisme, dit-on.


le 15 juillet 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
15 juillet 2019

2 Commentaires pour “Pas de répits ni congés pour les magistrats instructeurs chargés des affaires de corruption!”

  1. BEN

    La montagne du dialogue a accouché d’une souris :

    Que d’attentes déçues, que d’espérances contrariées, le pouvoir vient de mettre en place sa formule exclusive de dialogue sous la responsabilité de missionnaires choisis par ses soins pour assoir sa propre formule de sortie de crise. Les chambres noires du pouvoir ont élaboré un projet et ont utilisé un parasite de la société civile, le dit Forum de changement pour le rendre public. Il serait plus juste de dire le forum pour la continuité. Le contenu de ce projet sera décliné progressivement et a pour but réellement la continuité dans son intégralité du pouvoir actuel sous une forme ou une autre.

    Certains des membres missionnaires ont reçu cette reconnaissance pour avoir défendu la violation criarde de la constitution dans la prolongation du mandat de Bensalah, comme F. BENABBOU, laquelle avait soutenu le 5eme mandat et s’était explicitement opposé aux revendications du Hirak.

    Le peuple et son Hirak sont ignorés.
    Aucun espoir ne peut être attendu d’une formule dans laquelle ceux qui gèrent le dialogue sont organiquement liés au pouvoir pour le faire aboutir au résultat attendu par celui-ci.
    Le Hirak doit se doit de rejeter ces méthodes d’un temps révolu et continuer sa revendication d’un changement pacifique.
    Nota : Que doivent répondre les membres désignés au départ des 2B

    Vive l’Algérie , gloire à nos Martyrs

  2. Belhaouari

    Dans toutes les wilayas, des dossiers de corruption sont ouverts sauf a Sidi Bel Abbes c est bizarre.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 5 005
  • 7 544