Plénière APW,  intervention  de l’élu local Hamdi Abdelrahim Par K.Benkhelouf

Plénière APW,  intervention  de l’élu local Hamdi Abdelrahim

Par K.Benkhelouf

C’est dans les plénière et autre rencontres entre élu et exécutid, qu’il est possible  de mesurer l’efficacité des représentant des citoyens au sein d’une assemblée ou l’élu exalte  la valeur « irremplaçable » du terrain, qui permet de « prendre le pouls de la population », « d’écouter ses doléances » et en comprenant ses aspirations, les transmettre à qui de droit, pour apporter des solutions. Aussi dans  le soucis de découvrir au fur et à mesure les nouveaux élus, notre attention a été retenu, en cette plénière du 02 avril 2018, sur certain d’entre eux dont  le  jeune  Hamdi Abderahim, avocat de son état qui dans son intervention fougueuse , résonnante et convaincante  à évoqué , sans faire lecture sur papier, un certain nombre de préoccupations, traduisant sa parfaite connaissance des sujets  é »mis  tel que 1er) les difficultés  et leurs  causes de l’OPGI  dans son fonctionnement, dont le différent ayant causé le  licenciement abusif de 14 agents du service technique .2ie) La question  de l’état du stade du 24 février (infiltration des eaux, étanchéité, locaux, buvette et restaurant inexploités, billetterie incontrôlée. 3ie) Le problème de  l’Ouest Mekerra, qui serait à 63%  des travaux engagés, alors que son état, ne cesse de causer à certain riverains des désagréments en odeur nauséabondes et prolifération de moustique en période  de grande chaleur. 4ie) Il évoquera l’attention figée sur le manège, alors que ce dernier est  une affaire de justice en cours, mais que l’on parle tr-s peux du lac de Sidi Mohand Benali, considéré comme seul lieu de repos pour les citoyens et qui a encore besoin de certain aménagement et d’intérêt. A chacune des questions il  obtiendra, les réponses des directeurs de l’exécutif, consistant dans les mesures qui sont prises ou qui le seront incessamment. Comme, il permettra au  wali de donner des recommandations et instruction sur les questions cités dont celle de la réintégration, par le directeur de l  l’OPGI  des 14 agents licenciés.

Un exemple de compétence, parmi les rares existant dans  l’APW , possédant de  bonnes  connaissances  du milieu, pour le bien de toute la wilaya et de sa population. Un élu qui  tout en gardant sa couleur, n’a guère le choix que de maintenir une certaine cohérence au niveau des objectifs qui doivent être orientés en fonction des besoins des collectivités et du travail élaboré au cours des dernières années.

11 avril 2018

le 11 avril 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 avril 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 463
  • 4 840