SAFIA BENALI UNE BENISAFIENNE DU FLN EN ALN A CONNU TENES –DAHRA et l’OUARSENIS EN 1958

LES MORTS NE SONT JAMAIS MORTS, TANT QUE LES VIVANTS COMME NOUS, GARDERONT JALOUSEMENT LEURS MÉMOIRES, LEURS IDÉAUX ET LEURS BIENS FAIT MORAUX, GLOIRE ET HONNEUR AUX MARTYRES DE LA GUERRE DE LIBÉRATION NATIONALE DU 1er NOVEMBRE

C’est un sujet portant sur les vraies circonstances d’un véritable parcours d’une grande combattante qui a fini ses jours au champ d’honneur d’une grande héroïne nommée SAFIA BENALI son nom de guerre était « GHANIA » morte à l’âge de 21 ans aux côté de son mari un grand héros chahid Nadjari M’naouar chef de compagnie de la zone 4 wilaya 5 natif de la région de Remich W. Tlemcen.

Les femmes de la Dahra la connaissent très bien cette GHANIA l’infirmière pour ses services médicaux. Safia dit « Ghania » est née le 31 aout 1938 à Benisaf, fille de Benali ouled Sidi Brahim et de M’cir Fatma. Safia a fait ses études primaires et complémentaires au collège Brossolette de Benisaf entre 1944 à 1954.De 1954 à 1956 elle a fréquenté l’école paramédicale d’Oran et suite à l’appel du 19 mai 1956 suivie d’une grève Safia en compagnie de ses deux copines Benyahia Zohra( nom de guerre Nacera) et Soufi Zoubida, elles ont rejoint ensemble le maquis du cote de Madagh région d’Oran i

Elles ont emprunté un long périple épineux de Madagh à périgueux( Mohamadia) et de Mohammedia à Relizane en passant par SIdi Ali et enfin arrivées à Dahra dans L’Ouarsenis .

Safia combattit auprès du colonel Si Atman( Hadou bouhadja) et du commandant M’DJAHED ( M’djahed de Mohamadia).

Safia s’est mariée en 1959, les noces de son mariage avec si M’nouar Nadjari se sont passées chez la famille d’un moudjahid Morsli . il a suffi d’un mois de mariage et le sort a voulu que dans une bataille face à l’armée française sur des renseignements précis de l’ennemi Français, cette opération militaire héliportée était composée de forces constituées de 03 compagnies à savoir :

* le 1er régiment étranger de parachutistes (REP)

*le groupement « Lilas » commandé par l’officier « Verguet » avait déclenché cette opération héliportée (compagnie « Ysques » –compagnie de « Glasse »r soit 400 parachutistes, de plus l’aviation des troupes terrestres et blindés Selon des témoignages du sergent français qui avait participé à cette bataille narrée dans son manuscrit « la recherche de la vérité ».Dans cette bataille il y avait 37 djounouds de l’ALN qui ont trouvé la mort soit presque toute une section , il y avait le corps du chef redouté du chahid « Si M’naouer », il a été touché par l’explosion d’une grenade d’un lance Fubit Ghania son épouse était a ses cotés pour le soignée elle aussi avait été touché en même temps que son mari.

La bataille s’est déroulée dans la région située non loin de la ville d’El Marsa à quelques kilomètres de l’Est de la ville de Ténès et El Marsa.

Le capitaine Pierre sergent ayant participé dans cette bataille avait dit et reconnu sur la place d’honneur ce 24 février 1959 ce héro de la révolution « Nadjari M’naour» est mort et à quelque mètre de lui gisait un être étrange quand on ouvrit ses habit on constate que les liens comprimaient sa poitrine c’était la femme de M’naouer Safia Benali qui s’est déguisée en homme pour mieux se battre et ne pas être différencié de ses s frères d’armes et de combat.

Dans le territoire de la wilaya 5 historique le général Chales avait déjà commencé sa première opération du plan Chales en 1959, c’était les premiers jours de l’opération Oranie, le secteur de Ténès est un parmi les secteurs les plus difficiles car l’ALN avait imposé sa propre loi, tout ce qui bouge du côté français est voué aux attaques et aux embuscades.

C’est la véritable lutte armée de libération de notre pays faite par de véritables hommes et femmes et les valeurs pour lesquelles ces braves combattants se sont nos martyres tous et sans aucune exception se sont sacrifiés, ils et elles ont donnés tout mais ils et elles n’ont rien eu.

BENALLAL MOHAMED voisin de la famille BENALI
TÉMOIGNAGES

* Benali Malika nièce de Safia Benali dit Ghania documents et photos à l’appui

* Capitaine Pierre sergent je ne regrette rien chez Fayard.

* documents d’Ahmed Bouriche cellule d’information de la wilaya 4 historique TEL 0556464192


le 17 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 octobre 2018

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 523
  • 7 409