Sidi Bel-Abbes : Beauté d’une ville

Eblouis par la lumière, subjuguée par la beauté de ses châteaux et châtelets, sidi bel abbés émerveille.

Depuis toujours, le p’tit paris étonne et émerveille par l’intensité de sa beauté. De son charme l’auteur s’est inspiré.

Sidi Bel-Abbes : Beauté d’une ville, est le titre que l’auteur (un journaliste) a choisi pour son livre qui paraitra fin janvier aux éditions médias index Alger. Composé de plusieurs chapitres entre autres histoire, culture, tourisme et développement, cet ouvrage n’est qu’un fond documentaire pour la région. Prendre le soin de le lire, c’est plonger dans la beauté de cette mégapole qui a réussi grâce a son gouvernement local de se frayer le chemin du développement.

Sidi Bel-Abbes, a toujours été considéré comme la capitale de l’art et de la culture, populairement connu comme « Bled El Fen wa Rai », lit-on dans l’introduction de cette œuvre illustrée par de magnifiques photos.

De nombreux artistes du monde entier ont ressenti une grande affection et la fascination pour cette ville. Des chorégraphes issus des quatre coins du monde ont été éblouis devant cette ville coloniale, lors de leur participation au festival International des danses populaires. S’ajoute le 4eme art qui a attiré de nombreux comédiens du monde arabe notamment l’Egypte.

Ville du Rai, Sidi Bel-Abbes, possède également dans son avoir le festival national de la chanson Rai. L’oralité aussi. La région est connue par ses conteurs, et ses forums sur la halqa . Il s’agit d’une  occasion qui ambitionne, de contribuer à la préservation de la mémoire populaire, et remonter le temps, lors du goual qui était le maitre d’atout  avec ses  paroles pleines de sagesse. Son art narratif, ancêtre de ce que nous appelons aujourd’hui le ‘’conte’’.

Au P’tit Paris, il règne une atmosphère unique, différente des autres villes. Peut-être que Sidi Bel-Abbes n’excède pas l’extraordinaire beauté de Rome, ni le style impeccable de Londres, mais la lumière brille à travers son histoire.

Le livre parle de  position confortable, assiégée par sept ville a rendu à la ville inextricablement liée à des événements historiques de grande portée. C’est cette coexistence et ce mélange des styles qui rend la ville si attrayante, pour finalement être devenue l’une des villes les plus dynamiques sur le plan culturel

La région avance à pas de loup vers le progrès. De nombreux projets ont été réalisés. Cette ville au passé prospère, possède certes un avenir prometteur. Cette ville européenne, qui s’est engagée dans le processus du développement  avec d’énormes investissements  ciblant entre autres  la rénovation de ses routes, le renforcement de l’AEP, gaz électricité, bâtiments …. Et demain son tramway  et son téléphérique ainsi que la ligne LGV.

Les bâtiments constituent un patrimoine historique, architectural et artistique indéniable. Construits entre le début du 19e  et  le milieu du 20e  siècle, ces châteaux  témoignent de la création et de l’évolution de cette ville. Celle-ci fut bâtie sur un site qui n’a jamais constitué un ‘’no man’s land’’, car les témoins matériels identifiés trouvés sur le site et dans sa région proche attestent de la présence de l’Homme sans interruption depuis la Préhistoire à nos jours en passant par les royaumes berbères dont celui des Masseyssiles et dont la capitale fut Siga, le royaume d’Altava (Ouled el Mimoun) du roi Masuna au 5e et 6e  siècle. Les belles bâtisses qui sertissent la ville ont été conçues avec goût et un savoir-faire consommé à des phases de l’urbanisation de la ville d’alors, ce qui confère à ces œuvres des valeurs architecturales et artistiques exceptionnelles. Différents styles et courants artistiques du 19e  et du 20 e siècle y sont représentés

Sidi Bel-Abbes, n’est autre qu’une ville  passionnante, mais c’est aussi une ville aux multiples visages qui offre un large éventail de visite : de l’histoire, de l’architecture, de l’art,  du théâtre, et surtout une vie nocturne très active notamment en été.

Ainsi cet ouvrage qui sera édité par la maison d’édition medias Index Alger emmène le lecteur à voyager au sein d’une région connue autrefois sous le nom du P’tit Paris.

Djillali T


le 17 décembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 décembre 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 6 680
  • 6 829