Sidi Bel Abbès : L’aéroclub en quête d’une hypothétique relance

Il fut, autrefois, l’un des sites les plus attractifs, tant pour les adeptes de l’aéronautique que pour les simples profanes de Sidi Bel Abbès,

comme il fut, pendant longtemps, un lieu privilégié où se déroulaient de spectaculaires meetings aériens et autres exercices de haute voltige qui fascinaient allègrement le public. Le mythique aéroclub, dont s’enorgueillissait la cité de la Mekerra, n’est plus aujourd’hui que l’ombre de lui-même. L’établissement, dont les multiples tentatives de relance ont manifestement tourné court, offre plutôt l’image désolante d’un site atone qui a perdu considérablement de son prestige.

Au-delà de sa vocation purement pédagogique (initiation à l’aéronautique, pilotage, aéromodélisme, formation de para-motoristes, parapente, karting, etc.), l’aéro-club dont la date de création remonte aux années 1930, était pourtant promis à de multiples missions fort utiles qui devaient lui conférer un rôle multidimensionnel.

Parmi les nombreuses perspectives qui s’offraient, alors à l’établissement figuraient notamment celles visant l’investissement dans divers segments d’activités, tels que le transport aérien, la messagerie et l’évacuation sanitaire d’urgence auxquels devaient s’ajouter, au fur et à mesure, de multiples prestations liées particulièrement à la surveillance des massifs forestiers, la lutte contre les incendies, les traitements phytosanitaires des cultures et autres.

Ces options avaient une portée d’autant plus bénéfique sur le plan socioéconomique que l’aéro-club jouit d’une position géostratégique lui permettant d’étendre graduellement ses activités et prestations de service aux différentes wilayas environnantes. Seulement, les différentes associations aéronautiques qui se sont succédé depuis une trentaine d’années à la tête de l’aéroclub de Sidi Bel Abbès, se heurtaient, hélas, au manque cruel de moyens techniques, à l’image des fameux aéronefs et autres équipements didactiques non moins importants, mais si nécessaires au redémarrage de l’établissement.

Une situation aggravée, le plus souvent, par de préjudiciables luttes intestines qui secouaient, de manière récurrente, ces associations dont les fréquentes dissensions ont fini par porter un sérieux coup à une hypothétique relance de l’aéroclub. Une relance qui, pour l’heure, reste difficile à imaginer eu égard à l’austérité ambiante du moment.
M. Habchi (El Watan 09.12.15)


le 10 décembre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 décembre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00