Sidi Bel Abbes: Le maire rétabli dans ses pouvoirs de premier magistrat de la ville

Comme annoncé dans notre précédente édition du 23 octobre 2018, le Wali de Sidi Bel-Abbes ,M. Abdelhafid Saci  vient d’annuler par arrêté, la décision de substitution partielle des pouvoirs du maire de Sidi Bel Abbes, une décision prise par son prédécesseur suite à une grogne des autres élus de l’APC et qui a eu pour conséquences un blocage des activités de l’APC. En effet, M. Tewfik Adda Boudjellal recouvre tous ses droits de premier magistrat de la ville à partir de ce mercredi 31 octobre 2018.

Il y va de soi que cette décision intervient à la veille du 64eme anniversaire du déclenchement du 1er Novembre  ce qui permet au maire, fils de Chahid de commémorer cette fête dans la légitimité entière et tête haute en tant que premier magistrat de la ville et surtout devant ses électeurs qui l’ont toujours soutenu. Il est utile de signaler qu’une partie des autres élus avait rallier la cause du Maire M. Adda Boudjellal Tewfik, mettant dans l’embarras les élus frondeurs qui doivent maintenant négocier une issue pour mener à bien leur mission à laquelle , ils ont été élus. Il est clair que le blocage découlant du statut-quo qui a duré presque un an, n’a pas été du goût de la population qui voyait tous les grands projets inscrits dans le programme de la ville, reportés ou annulés.

 

Facebook Comments
31 octobre 2018

le 31 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
31 octobre 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 8
  • 1 305