Les Archives de Bel-Abbes.info

Sidi Bel Abbes : Le Wali fait une virée à la galerie d’arts “Nouara” et découvre un artiste-peintre hors-pair! (Vidéo)

À la galerie d’arts, sise au carrefour principal de la ville baptisée «Galerie d’arts Nouara», inaugurée, il y a juste une année pour répondre à une frange de la population et combler un vide qui commençait à se faire sentir parmi les artistes-peintres, se tient une exposition d’arts contemporains depuis le 20 novembre jusqu’au 19 décembre prochain. Et c’est dans ce contexte que le Wali de Sidi Bel Abbes M. Hachani a tenu de faire, pour ne pas rater cet évènement culturel important dans sa wilaya et après une semaine chargée d’installation des nouveaux maires dans les fins fonds de la wilaya, une virée dans cet espace de détente morale en contemplant les œuvres d’arts contemporains exposés par un artiste-peintre natif de la ville en la personne de Moulay Mohamed, un ex Banquier peu connu dans le monde culturel en raison de sa discrétion qui a prévalu tout au long de sa vie professionnelle.

Aujourd’hui, il est connu que l’art contemporain est surtout dominé par le monde de l’abstrait, un art non figuratif qui oppose diamétralement sans les délimiter dans l’espace, des formes figuratives et des représentations abstraites et complexes. Un art qui attire de plus en plus ses propres adeptes et chacun, bien sûr y va pour sa propre lecture et sa propre interprétation et c’est justement l’objectif recherché par l’artiste peintre Monsieur Moulay Mohamed qui, malgré ses propres pensées sur chaque toile exposée, donne au visiteur toute la latitude de décrypter les couleurs et leurs formes multiples.

À ce titre, on peut avancer sans nous tromper que M. MOULAY Mohamed, un natif de Sidi Bel-Abbes aurait pu être l’un des pionniers dans cet art mais pour des considérations d’ordre purement professionnel, il n’a pu mettre à disposition du grand public son don inégalé dans la peinture que depuis son départ en retraite de la fonction de Banquier, il y a juste quelques années. Une fonction d’ailleurs qu’il a débuté à Oran depuis 1973 sans que cela n’a pu l’empêcher de continuer son travail artistique en toute discrétion et en dehors des heures de travail ou pendant les week-ends.

Qui est MOULAY Mohamed ??

Il est né un certain 24 juillet 1949 dans le mythique quartier de Graba à Sidi Bel-Abbes sous l’ère de René Justrabo, le maire communiste de la ville et un ami de Azza Abdelkader. Le don caché de Moulay en dessin et son amour des couleurs l’ont poussé à prendre en considération et réfléchir à épouser cette autre profession malgré les recommandations contraires de son père qui l’avertissait déjà de ses retombées négatives d’ordre pécuniaire au long terme , mais sa suprématie à l’école “Turgot” en dessin lui permettait de se différencier des autres écoliers et ce n’est qu’à partir de la 3ème année au Lycée Laperine devenu El Djala après l’indépendance et Azza Abdelkader plus tard, et après une année de sixième passée au lycée Leclerc (EL Haoues) , qu’il a pu mettre en évidence ce don inné avec l’assistance du professeur Alberto Carlos, un espagnol qui dirigeait les cours de dessin jusqu’à son passage en seconde (1ere année secondaire actuelle) et repris en groupe par Lopez Carlos, le professeur de dessin.

Il persévéra en peinture avec son groupe jusqu’à en faire une première exposition en 1967 qui fut inaugurée par le président Houari Boumédienne qui, se rappelle-t-il, était accompagné par M. Bouteflika Abdelaziz alors ministre de la jeunesse et des sports. Cette première sortie en groupe lui donna une nouvelle vision de l’art et décida d’intégrer l’école des beaux-arts à Alger mais ce fut peine perdue en raison du problème épineux de logement qui le fit changer d’avis quelques mois plus tard et après une accalmie sans travail de deux ou trois ans à la recherche d’un boulot stable , il fut recruté en 1973 à Oran à la Banque nationale.

Son amour pour l’art et la peinture n’a pu le dissuader d’abandonner le pinceau, son outil préféré de passe-temps qu’il reprenait à chaque fois que l’occasion lui était favorable toujours en dehors des heures de travail et les week-ends et ce, malgré quelques années creuses, observées durant son passage à Oran. Cette période allait se terminer en 1990, lorsque la décision de rallier Sidi Bel abbes en 1990 lui fut proposée ainsi  « il retourne au bercail », dit-il, pour la même fonction de Banquier.À Sidi Bel Abbes ville, parmi ses siens et dans son environnement, et malgré la lourde responsabilité de chef d’agence, il persévéra encore davantage dans son hobby de toujours mais en discrétion et en dehors des heures de travail comme il tient à le souligner et surtout pendant les week-ends jusqu’à sa première exposition individuelle tenue en 1997 dans le théâtre régionale de la ville. Une exposition qui lui donna les ailes et le fit redoubler d’efforts. Et depuis , il dut participer à plusieurs expositions, “une quinzaine” dira-t-il jusqu’en 2014.

Après sa retraite en 2015, il se consacra pleinement à l’art abstrait, un art que seuls les connaisseurs  avérés peuvent interpréter et comprendre les pensées de l’artiste à travers ses chef-d’œuvres complexes et colorés . Les œuvres de Monsieur Moulay Mohamed qui sont exposées dans la Galerie Nouara ont été réalisées après des mois et des mois de travail, des toiles toutes rayonnantes de couleurs aux aspects multidimensionnels et baignant dans une abstraction de plus en plus délicate et difficile à déchiffrer sans une concentration du visiteur sur ces motifs peint d’une main de maître . Bref, il n’en demeure qu’à travers les explications fournies sur chaque tableau lors de notre visite, sa modestie et son sourire prévalaient à chaque halte et son plaisir se dévoilait au fur et à mesure que la curiosité des visiteurs s’accentuait sur les chef-d’œuvres exposées .

12 décembre 2017

le 12 décembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 décembre 2017

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 5 891
  • 5 966

TRAIN

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h35 - 08h58 (*)
07h00 - 08h00 (**)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h10 - 18h20
19h40 - 20h50(***)
22h00 - 23h10(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar

SBA - ORAN
05h40 - 07h00
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com