Sidi Bel-Abbes : Pour la 6e fois consécutive, la rue exige un changement radical du système

À Sidi Bel-Abbes , c’est devenu un sport hebdomadaire pour la population tout sexe et age confondus , une marche d’environ d’une dizaine de kilomètres à travers les grandes artères de la ville, un sport associé aux nombreux slogans hostiles au pouvoir et au clan maffieux . Il est clair que la mobilisation s’intensifie de vendredi en vendredi et touche toutes les franges de la société.

Ce jour vendredi 29 mars, le sixième consécutif de démonstration pacifique contre le pouvoir en place et tous ses tenants, la rue ne s’est pas désemplie des couleurs nationales avec au menu, une réponse à la proposition du Général Gaïd Salah qui avait proposé l’application de l’article 102 de la constitution , susceptible de destituer le président Abdelaziz Bouteflika , la rue semble ne rien accepter sauf le départ de tout le clan présidentiel et ses hommes.

À ce sujet, les manifestants n’ont pas omis de brandir toute une liste à commencer par les hommes d’affaires et amis du frère du président (Kouninef et Haddad) ainsi que Tayeb Belaiz président du CC et les ministres Tayeb Louh , Nouria Benghebrit, qui ont été ajouté à la liste avec Ouyahia, Bedoui et tout le reste. Une liste qui pouvait contenir une cinquante de noms, circulait parmi les manifestants qui ne cessaient de les scandaient à chaque halte de la procession.

Facebook Comments
29 mars 2019

le 29 mars 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 mars 2019

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 781
  • 4 687