Sidi Bel-Abbes : Rachid Boujedra sur les traces de Kateb Yacine

Rachid Boujedra était présent hier 20 octobre 2018 à Sidi Bel Abbes et plus précisément au Théâtre régional de la ville ,sur invitation de l’Association pour la sauvegarde du patrimoine architectural et environnementale (ESPACE), en vue d’animer une vente-dédicace de l’un de ses derniers ouvrages “la Dépossession” et d’en répondre à quelques questions des nombreux visiteurs venus de différents horizons notamment universitaires ou issus de la société civile Bel-Abbesienne.

Il faut dire que M. Rachid Boujedra n’est pas à sa première visite à Sidi Bel Abbes puisqu’il l’a déjà visité par deux fois dans le passé mais cette fois-ci,il devait avouer que la ville de Sidi Bel Abbes a bel et bien changé positivement depuis sa dernière visite et que son théâtre qu’il qualifie de pionnier en Algérie dans les pièces théâtrales grâce à Kateb Yacine,véritable monument de la littérature qui a marqué l’histoire, demeure très dynamique quant il s’agit des présentations et interprétations théâtrales.

En avant-première et avant de lancer la séance de vente-dédicace de son ouvrage “la Dépossession” , l’audience a eu à s’altérer en exclusivité d’une courte adaptation théâtrale extraite de l’ouvrage en question, traduite en Arabe, elle fut présentée par l’artiste comédien Abdelkader Djeriou qui l’accompagnait pour la circonstance.

Aussi, lors de sa courte intervention en préambule et avant de laisser libre-cours au jeu des questions et réponses développés avec les adeptes de la littérature présents dans la salle, M. Rachid Boujedra n’y alla pas par mille chemins pour fustiger quelques responsables pour être derrière le vide sidéral qui entoure toute adaptations de ses romans ou textes en pièces théâtrales, il dira en substances qu’aucun de ses 35 ouvrages n’a été adapté pour le théâtre, une chose est certaine, Il croit dure comme fer qu’on a tenté de l’isoler de l’élite Algérienne.

Dans un autre chapitre et à une question d’un participant sur la révolution Algérienne, il n’omettra pas de souligner que Sansal a complètement retourné l’histoire en défaveur de nos combattants et moudjahidines, considérant du coup une atteinte à l’histoire de la nation. Enfin, il est utile de signaler que les débats se sont poursuivis pendant de longs moments avant de passer à une autre salle pour la dédicace.

Le film des débats marquant l’évènement sera publié ici à la suite de celui-ci dessous

22 octobre 2018

le 22 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 octobre 2018

1 Commentaire pour “Sidi Bel-Abbes : Rachid Boujedra sur les traces de Kateb Yacine”

  1. D.Reffas

    Tout d’abord, je tiens à remercier Bel-Abbes.info pour son devoir de militant vis à vis de la culture d’une façon générale et son attachement particulier à mettre en exergue l’information utile de l’activité culturelle dans notre wilaya.L’association E.S.P.A.C.E ne ménagera aucun effort pour participer fidèlement en compagnie d’autres associations à la promotion de la sauvegarde de notre patrimoine et ce dans les divers domaines mettant en valeur la richesse de l’histoire de notre wilaya.

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 118
  • 4 930