SIDI-BEL-ABBES VUE PAR LA PRESSE

 SIDI BEL ABBÈS : SIDI ALI BENYOUB

Des citoyens réclament le gaz de ville

Les habitants de la cité de «la gare» de la commune de Sidi Ali Benyoub, localité située à une trentaine de kilomètres de la ville de Sidi Bel Abbès, viennent de signer collectivement une pétition dans laquelle ils réclament le branchement de leurs foyers au réseau d’approvisionnement en gaz de ville. Dans le document, dont une copie a été remise au bureau d’El Watan, les signataires déplorent la privation de leur cité de l’alimentation en gaz de ville alors que la conduite principale du projet initié, dans ce contexte, au titre du plan quinquennal 2010-2014, est située précisément à proximité de leurs foyers. Tout en évoquant les multiples désagréments engendrés par cette situation sur leur vie quotidienne, les pétitionnaires sollicitent l’intervention des pouvoirs publics pour l’intégration de leur cité dans le réseau d’approvisionnement en gaz de ville. M. Habchi (EL WATAN)

 SIDI BEL-ABBÈS Un Patriote assassiné à Oued Seba

●● Un Patriote, R. A, âgé de 45 ans, a été assassiné dans la nuit de dimanche à lundi dans la commune de Oued Sebaâ relevant de la daïra de Ras El-Ma, 90 km au sud de Sidi Bel-Abbès. Selon notre source, B. A, employé communal, s’apprêtait à rentrer chez lui vers 20h lorsqu’il est tombé dans un guet-apens tendu par un groupe armé et a été tué à bout portant. La dépouille mortelle a été évacuée vers l’hôpital de Ras El-Ma, puis vers la morgue de l’EPH de Telagh. Une opération de ratissage et de recherche a été enclenchée le soir même par les forces de sécurité dans les forêts environnantes. B. AZIZ (LIBERTE)

 

Sidi Bel-Abbès:  Dans l’attente d’une ambulance à El Hoçaïba

L’absence d’une ambulance pour le transfert, nocturne notamment, se fait cruellement sentir dans la commune de d’El Hoçaïba, relevant de la daïra de Moulay Slissène, dans le sud de Sidi Bel-Abbès. Afin de voir leur localité dotée, à l’instar des autres agglomérations de ce type de véhicules, les habitants de ce village viennent d’adresser une pétition aux responsables locaux et ceux de la Santé et de la Population. Dans leur pétition, dont une copie a été transmise au journal, les citoyens de ce gros bourg du sud de la Mekerra interpellent les responsables du secteur de la Santé, les sollicitant à élargir la couverture sanitaire de l’unique polyclinique de la localité et de la doter d’équipements nécessaire à la prise en charge de malades. Ils revendiquent surtout une ambulance et l’affectation d’un personnel médical spécialisé, en vue d’assurer, estiment- ils, un suivi régulier et de qualité des malades de la localité. Cette revendication, indiquent-ils, a été à maintes fois posée, sans pour autant recevoir de réponse favorable. Le véhicule est nécessaire pour transporter les personnes âgées et les malades chroniques de la localité qui trouvent beaucoup de difficultés à se rendre à l’hôpital de la ville de Télagh, surtout quand il s’agit d’un malaise de nuit, précisent les pétitionnaires. A ce sujet, ils déclarent, que de nos jours, trouver un moyen de transport est une entreprise ardue et nous oblige le plus souvent à la levée du jour pour se rendre chez un médecin privé. Outre le manque d’ambulance, les villageois sollicitent les responsables concernés à leur réserver une prise en charge médicale de haute gamme et cela ne peut se réaliser que si l’établissement de santé est doté de moyens matériels sophistiqués et personnel spécialisé, indiquent- ils. Pour se faire soigner d’un mal, ils sont obligés de se rendre vers d’autres localités ou vers le chef-lieu de wilaya et débourser des sommes d’argent, au moment où le centre de santé ouvre ses portes à longueur de journée, sans leur prodiguer les soins adéquats, expliquent-ils. Fatima A (L’Echo d’Oran)

RC Lamtar Une accession et déjà des problèmes

Il y a à peine quelques semaines, le RC Lamtar, un pensionnaire de la LFW de Sidi Bel- Abbès, a réalisé un exploit en arrachant un billet d’accès à la Régionale Deux. Le RCL a réussi à surclasser ses adversaires en dépit de la forte concurrence qui a duré jusqu’à l’ultime journée. Les fidèles du club attendaient avec impatience les éloges, ne serait-ce que par l’organisation d’une réception aux joueurs qui ont tout donné. Ce n’est pas tout parce que, selon l’entraîneur adjoint, M. Khelloufi Belahcène, l’équipe se trouve actuellement confrontée à des contraintes financières. Le RCL risque même de ne pas s’engager faute d’argent. Selon nos interlocuteurs, l’APC ne peut verser que les 3%, soit l’équivalent de 19 millions, alors qu’il faut s’acquitter d’une quarantaine de millions auprès de la LRF Oran. Ceci sans compter les frais de recrutement, d’équipements et de la préparation d’avant saison. C’est pour signifier que tout risque de tomber à l’eau et l’accession ne sera qu’une consécration en carton.B. Rahmane (L’Echo d’Oran)

 

Trois Sûretés urbaines inaugurées dans le Sud de Sidi Bel-Abbès

S. DERRAZ CORRESPONDANT DE LA VOIX

L’inspecteur régional Ouest de la police, Zouaoui Houari, était hier en visite dans le Sud de Sidi Bel- Abbès où il a procédé à l’inauguration de trois suretés urbaines à Moulay Slissen, Dhaya et Tighalimet.

Accompagné des autorités locales, le cortège de police s’est dirigé en premier vers le chef-lieu de la daïra de Moulay Slissen, quelque 60 kilomètres du chef-lieu de wilaya, pour inaugurer une sureté de daïra et huit (8) logements de fonction au profit du personnel. C’est un projet qui a couté une enveloppe financière globale de plus de 9 milliards de centimes, bâtis sur une surface de 3.166m2. La nouvelle structure contient un volet administratif constitué de 21 bureaux d’administration, une salle d’archive, une salle de réunion ainsi que 4 salle de garde-à-vue et, enfin, deux locaux d’armement. La deuxième étape de la visite a été la commune de Dhaya, située quelque 70km du chef-lieu. L’inspecteur régional de la police y a inauguré une sureté urbaine extramuros. Le projet, qui a couté 5,5 milliards de centimes, est bâti sur une superficie de 546,44m2, doté d’un espace administratif constitué de 8 bureaux, une salle d’attente et un espace d’armement. Quant aux 6 logements de fonction dont les travaux ont connu quelque retard à cause du terrain, ils seront – selon le maitre d’œuvre achevés d’ici à la fin du mois de septembre prochain. A Tighalimet, une commune située à 15 kilomètres du chef-lieu de wilaya, une similaire infrastructure a également été inaugurée par le représentant officiel de la police, une structure finalisée grâce à une enveloppe de 5,7 milliards de centimes. Avec cet apport, d’aucuns considèrent que cette commune, qui compte 75.000 habitants environ, sera autrement plus sécurisée.

 

Belbraouet Ghalem (stoppeur de l’IRM Bel–Abbès) «Je souhaite relancer ma carrière»

H. KODAT CORRESPONDANT DE LA VOIX

S’il y a un joueur qui est passé par les différentes catégories jeunes de l’USM Bel-Abbès, c’est bel et bien Belbraouet Ghalem qui -du jour au lendemain et compte tenu du destin- s’est retrouvé à l’IRM Bel-Abbès, avec un objectif assez clair, relancer sa carrière à partir de cette saison. Sollicité pour un bref entretien, le stoppeur de la «Miri» nous répond avec spontanéité.

– Présentez vous aux lecteurs ?

– Né le 10 septembre 1990 à Sidi Bel-Abbès, j’ai débuté officiellement à l’école de football de l’USM Bel-Abbès, j’ai joué jusqu’en catégorie junior avant de signer à l’IRM Bel-Abbès durant la saison écoulée.

– Quel est votre poste préféré et quels sont les joueurs qui vous inspirent aussi bien au niveau local qu’international ?

– Tout d’abord je tiens à préciser que j’ai toujours évolué comme stoppeur étant donné que j’aime les contactes et les duels. Concernant mes idoles, sur la scène nationale, j’apprécie la fougue de Maïza et c’est pour Canavaro le champion du monde et capitaine de la Squadra Azzura que je retrouve mes sensations défensives.

– Quels sont vos projets immédiats ?

– Je souhaite rejoindre un club ambitieux qui s’intéresse aux jeunes avec qui je laisse éclater mes qualités.

 

– A vous de conclure.

– Je tiens à remercier mon entourage et à leur tête mon père qui m’ont énormément soutenu moralement dans les moments les plus difficiles.

 

Sidi Bel-Abbès Un élément d’autodéfense assassiné par des terroristes

 M. NOUI CORRESPONDANT DE LA VOIX

A Oues Sbaâ, localité sise quelque 75 kilomètres au sud de Sidi- Bel-Abbès, un quinquagénaire répondant aux initiales R.A., père de 5 enfants, ouvrier communal et élément des groupes d’autodéfense ayant l’habitude de collaborer avec les forces de l’ANP de la zone, a été tué, dans la nuit de dimanche à hier lundi, par un groupe de terroristes ayant pu faire irruption jusqu’aux alentours de son domicile familiale, a-t-on appris de sources fiables. L’infortuné, toujours selon notre source, venait de sortir de la mosquée où il a accompli la prière d’El Icha quand, brusquement, il est surpris sur son chemin par un groupe de quatre à cinq éléments terroristes qui ont ouvert le feu sur lui, le tuant sur le champ. Une grande panique s’en est suivie dans les rues du village lequel s’est vite vidé de la circulation. La dépouille mortelle a été transférée à la morgue de l’EPH de Telagh.

 


le 12 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 juillet 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00