Les Archives de Bel-Abbes.info

Synthèse de l’intervention du Dr Slami sur le volet Santé, à la plénière de l’APW Par K.Benkhelouf

Synthèse de l’intervention du Dr Slami sur le volet Santé, à la plénière de l’APW

Par K.Benkhelouf

Parmi les sujets abordés lors des différentes interventions des élus, à la plénière du 2 avril 2018, nous avons retenu celle du Docteur Slami (cardiologue ) anciennement élu de l’APC et actuellement de l’APW, membre de la commission santé, de l’hygiène et de la protection de l’environnement, fervent défenseur de la santé et  de l’hygiène publique  et ce durant toutes les mandatures ou il a été élu . Le Dr Slami, ia tenu dans une longue et excellente, intervention, très énergique à rappeler l’importance de la santé publique, dans toutes ses dimensions et des mesures prophylactiques qui sérieusement prises en charge, réduiraient le pourcentage de  grand nombres de pathologie existantes. Un rapport  d’importance  nécessitant à lui seule une séance, que  l’élue a sollicité.

Son rapport dira t il, n’est pas fortuit, a-t-il dit, il répond à des préoccupations majeures, compte-tenu de l’importance et de la valeur de la santé des concitoyens et de leur environnement. Parmi la foultitude de problèmes soulevés et  tout en marquant, en particulier  les carences relevées çà et là et se rapportant à des défaillances dans la prise en charge réelle et intégrale des malades. Le docteur Slami accentuera l’accent, sur certaines maladie  qui apparaissent telle que la brucellose,  et les mesures prophylactiques qui doivent être prises parceque constituant une des bases essentielles de la lutte intégrée et facilitent la mise en œuvre de la lutte raisonnée. Il dira que se sont des méthodes et précautions à prendre en vue d’éviter l’apparition et la diffusion  des maladies. Ce sont des mesures simples à appliquer, de moindre coût et souvent efficaces. Il parlera de la santé scolaire et de sa promotion « La prévention demeure le moyen le plus efficace pour sauvegarder la  santé, qu’elle soit physique ou mentale ou sociale de l’enfant » , a-t-il tenu à dire ajoutant  «  qu‘il ne  faut pas faire l’économie de la prévention et qu’il faut mettre les moyens  nécessaires ».

L’on comprendra à travers le sérieux rapport du Dr Slami,  que l’on doit considérer, l’homme comme le capital le plus précieux d’un pays, tout responsable dans le secteur le santé  devra  mettre les bouchées doubles et redoubler d’efforts pour redresser les défaillances et prévenir avant de guérir.

La parole fut donnée au DSP pour répondre, avec grand respect au Dr Sellami, à la série de questions. Lui emboîtant le pas, le wali  a remercié Dr Slami  du rapport présenté, qui a mis en reflet des préoccupations nécessitant une intervention dans ce secteur sensible et ambigu de la santé publique.

11 avril 2018

le 11 avril 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 avril 2018

3 Commentaires pour “Synthèse de l’intervention du Dr Slami sur le volet Santé, à la plénière de l’APW Par K.Benkhelouf”

  1. docteur

    c’est aussi malheureux le concerné ne prend pas la peine de répondre?? il ne sait pas écrire??il occupait une fonction il est tenu de répondre c’est la réglementation. un administrateur du publique lorsque il donne un refus il doit le justifier par écris pourquoi il a rejeté la demande.?? c’est la lois et les regles d’usage, meme si le code ne l’exige pas par éducation on doit justifier son refus.

  2. Hocine

    Le médecin que vous citez et que vous tentez de l’encenser, je vous rappelle qu’il était président de la commission communale hygiène et santé, et je vous prie de constater l’état de salubrité au niveau des restaurants, cafés et autres lieux publics.Un bilan négatif au vrai sens du terme. Alors de grâce les discours pompeux, on en a marre. D’autant plus que notre médecin change de parti politique comme on change nos chemises quotidiennement.Faut-il le plébisciter ???? Des discours et rien que des discours.

    • doc22

      malgré cela bel abbes reste un peu propre. ce n’est pas le role d’un medecin de faire le policier. si le restaurateur lui meme n’accorde pas de l’importance a l’hygienne, une chose ou ce n’est pas un retaurateur de metier donc il faut lui exiger un diplome ou c’est un diplomé et le probléme est ailleur. un restaurateur comme un menuisier doit avoir un diplome dans la filière et si un citoyen sera intoxiqué le responsable ce n’est pas le restaurateur mais la direction du commerce car les citoyens font confiance a cette direction c’est elle qui delivre le registre de commerce. le citoyen est confiant il croit qu’il devant un restaurateur diplomé un medecin diplomé un pharmacien diplomé un ferronier diplomé..un citoyen entre chez un médecin ou une avocate le type s’averE n’a pas de diplome qui lui avait accordé l’autorisation de faire medecine ou chirurgien dentiste ou pharmacien?? et si le type se trouve apres un grave probleme devant un bonhomme qui a un faut diplôme c’est toujours la direction concernée qui est responsable car elle doit faire tout pour verifier les diplome..en 1962 on n’avait d’ecole de formation nous sommes en 2018 et chaque wialya a ces ecole de formation..rien n’est justifier d’exercer une fonction sans formation. c’est la regle general dans tous les pays du monde. comme en europe un autodidacte doit passer devant une commission d’homologation des propre equivalence c’est les equivalences.

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 524
  • 4 827

HORAIRE TRAIN ( site : sntf.dz)

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h30 - 08h35 (*)
08h40 - 09h44 (**)
12:50 - 13:55
15h20 - 16h25 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h00 - 18h22
19h40 - 20h43(***)
22h40 - 23h45(***)
23h30 - 00h35(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar Sam/lun/Mer

SBA - ORAN
03h30 - 05h00 (***)
05h40 - 07h00
06h12 - 07h25 (***)
07h06 - 08h09 (*)
07h42 - 09h00 (***)
08h30 - 09h30 (**)
11h20 - 12h22 (*)
16h29 - 17h26 (*)
18h51 - 19h57 (**)
(*) venant de Tlemcen
(**) Venant de Saida
(***) venant de Bechar

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
08h40 - 11h17 nouveau
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
17h20 - 19h57 nouveau
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)