UGTA:Résultats de la tripartie: Pas de”bonne nouvelle” pour Sidi Said !

Que dira l’inamovible secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said aux milliers de travailleurs algériens auxquels il a promis de “très bonnes nouvelles” au terme de la tripartite ?

La question coule de source quand on voit que la “moisson” de cette réunion précédée d’un grand bruit à coups de promesses ronflantes, du SG de l’UGTA est plutôt maigre.

Le fameux article 87bis que Sidi Said a promis de faire sauter a résisté stoïquement sans qu’il ne puisse afficher ne serait-ce qu’une moue.  Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a tôt fait de détruire l’optimisme populiste de Sidi Said en assénant en ouverture de la tripartite qu’une nouvelle définition du SNMG (salaire national minimum garanti) interviendra à la faveur de la promulgation de la Loi de Finances 2015.

“Cette nouvelle définition du SNMG est proposée à la présente Tripartite (gouvernement, UGTA, patronat) compte tenu du souci d’apporter certains correctifs, en particulier au profit des travailleurs lésés” a expliqué M. Sellal, face au patron de l’UGTA qui n’ y a vu que du feu…

Le Premier ministre qui n’ignore pas la dangerosité de gonfler encore les salaires du secteur public économique sans contrepartie productive a donc battu les arguments populistes de Sidi Said qui lui, ne compte pas sur son salaire pour vivre…

Sellal a expliqué en effet que cette “nouvelle définition” du SNMG vise aussi à “améliorer la productivité” de l’outil national de production et les résultats de l’entreprise, “source essentielle de création de richesse”.

La hausse du SNMG ce serait en 2015…

Autrement dit, il n’est pas question d’augmenter les salaires dans un contexte marqué par un niveau de production lamentable au risque de booster l’inflation et tuer l’entreprise.

M. Sellal a, en outre, rappelé que l’UGTA demande l’abrogation de l’article 87 bis de la Loi 90-11 relative aux relations de travail “au motif que la définition qui y est donnée du SNMG pénalise en particulier les travailleurs des basses catégories  professionnelles”.

La définition donnée au SNMG “ne permet pas aux entreprises plus de flexibilité pour mieux rétribuer les rendements des travailleurs ou pour indemniser toute sujétion à l’organisation ou aux conditions particulières de travail”, a-t-il expliqué.

“Nous avons le devoir de mobiliser toutes les forces vives de ce pays et en particulier les travailleurs pour relever les défis qui nous sont imposés”, a conclu le Premier ministre.

Résultat, Sidi Said n’a pas eu son “cadeau”social et c’est plutôt une “mauvaise nouvelle” qu’il doit annoncer aux travailleurs qui sont encore affiliés à son appareil.

Pas de cadeau au dépend de entreprise

Au-delà de cet échec cuisant de l’UGTA de forcer la main au gouvernement dans un contexte pré-électoral, il faut se féliciter de ce que les pouvoirs publics n’aient pas franchi la ligne rouge qui aurait été fatale à une économie nationale déjà bien fragile.

L’expert économiste Abdelhak Lamiri, n’a d’ailleurs pas manqué aujourd’hui de souligner lors de son passage à la radio, qu’une politique d’amélioration des salaires doit être obligatoirement “engagée en corrélation avec la relance de la croissance économique et une meilleure productivité du tissu économique national”.

C’est du reste la doctrine que l’ex chef du gouvernement Ahmed Ouyahia a toujours défendu à savoir imbriquer la hausse des salaires à la création de richesses.

M. Lamiri a averti qu’en aucun cas “le matelas de réserves en devises dont dispose l’Algérie ne devrait servir à financer une politique de relance salariale”.

Sid Said serait donc mieux inspiré de pousser les travailleurs dont il se fait le porte parole à redoubler d’effort au lieu de leurs promettre monts et merveilles par la magie des tripartites sociales …au parfum

  • Rafik Benasseur

le 23 février 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 février 2014

1 Commentaire pour “UGTA:Résultats de la tripartie: Pas de”bonne nouvelle” pour Sidi Said !”

  1. zalamite

    je le dis et je le répète, le Parti Satanique Algérien existe et cherche la misère a tout le monde. Vous avez vu comment il joue avec des acteurs de cinéma et de théâtre. il fait le guignol pour faire capoter le sérieux. Vous avez comment il fait bouger le derrière des Bila houdoud??
    vous avez vu lorsque l’acteur devenue Biologiste écologiste sans faire d’études universitaire tourne vers Sellal et lance un pânier de fleur, ”l’algerie est leader Mondial” toute l’assistance africaine a vibré. Tous ont penché vers le coté car un fourmillement électrique avait parcourus le derrière de chacun. c’est du 1000 volts.
    L’acteur a sans doute eu un chèque en Euro en guise de manifestation ”burlesque” d’un parti satanique mondial en action.
    Alors que la création de richesse ne demande ni étude universitaire ni specialisation, un simple geste routinier.
    ”tu prend ton enfant chaque après midi vers l’extérieur, tu lui donne chaque 100 bout de plante a planter. Sur 360 jours il aura planté sans avoir subit le teste et examain d’un nullards qui fait la grève en continu, une simple connaisaance de l’addition et de la multiplication suffit amplement pour créer de la richesse et ne plus dépendre de ce gouvernement plein de guignol et de guignoléte et qui se taille a volonter des Monaie en papiers. 360X100 il aura planté 36000 plants. il va a l’école et patiente apres 5 ans lorsqu’il retourne il trouvera un champs. chaque arbre va lui donner 36000×30=108000kg….a raison de 30da le’ kg en matière première
    ça lui feras 100 millions de centime chaque année soit 9 millions par mois a l’age de 17 ans s’il commence a planter a l’age de 12 ans.
    nous n’avons besoin de sidi said ni le cercle du president ni de shanezguer
    ni des juifs ni des chrétien, ni de 3azrine ni de rabbszaire…
    le petit enfant sera en face de Son Dieu qui lui pré”parer une pluie dans le ciel spécialeme
    nt équilibré en azote et en sulfate. il n’aura plus besoin de sonatrach et de leurs angrais.

    alots qu’atends les partis politique pour afronter ce parti satanqiue de guignole et entamé une formation en incluant dans le programme une 4propriété privé. chaque jeune algerien a le droit de 36000 sur une surface utile a canculer. une fois son bac dans la poche il aura de quoi entamer sa vie en payant et surtouit se ayant les meilleurs proff et qui cherche pour une fois ce qu’il a besoin comme savoir et ne pas subir la formation des guignole qui lui charge le cerveau avec de n’importe quoi ‘physqiue nucleaire, genétique eucludiennes, nanatechnologie, environnement lunaire, et martiens etc..qu’est ce qu’il va faire avec toutes ces anneries??

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00