Vieux bâti : 2 millions de DA pour la formation d’artisans en restauration à Oran. Où en est le dossier du vieux bâti à Sidi bel abbes ?

La réhabilitation du vieux bâti est devenue par le temps et devant l’état de dégradation du parc immobilier des grands centres urbains une préoccupation majeure. Ce dossier de grande importance , est à l’état stationnaire à Sidi bel abbes , où aucune action concrète s’inscrivant dans ce contexte n’à vu le jour. Les intervenants dans la conception et l’exécution des projets font défaut dit on. La réfection  dans les règles de l’art de la toiture d’ardoise du siège de l’APC de la ville ,une première depuis 1962,est une preuve formelle sur les capacités et les techniques d’une main spécialisé étrangère qui pourrait transmettre le savoir faire à nos artisans , pour le peu qu’il y ait une volonté de promouvoir toute l’expérience dans l’art de la restauration et la réhabilitation des vieux immeubles  à Sidi bel abbes sachant qu’il s’agit d’un chantier de grande envergure.

Une enveloppe de 2 millions DA est réservée à la formation d’artisans dans le domaine de la restauration du vieux bâti à Oran, a-t-on appris jeudi du directeur de la chambre d’artisanat et des métiers de la wilaya.

Cette subvention, consacrée par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, est destinée à la formation de 110 artisans dont 50 apprentis, a souligné M. Tahraoui Khalid, en marge d’une journée d’information sur “le rôle du système de production locale dans le développement local”, organisée au Centre des conventions (CCO) Mohamed Benahmed.

La formation sera assurée au chantier de restauration du vieux bâti de l’association Santé Sidi El Houari (SDH) avec le soutien pédagogique de la direction de la formation et de l’enseignement professionnels et encadrée par des spécialistes d’une société étrangère ayant une expérience dans la restauration de vieilles bâtisses d’Oran et de l’association du bâtiment et de rénovation de vieux et nouveaux bâtis Ahmed Zabana d’Oran, a-t-on ajouté.

Chaque session profitera à 15 éléments qui pourront acquérir, dans deux semaines, des compétences et des techniques de restauration du vieux bâti. Cette subvention intervient pour soutenir le système de production locale, lancé en 2008 à Oran et qui a permis de créer l’association Ahmed Zabana, pour contribuer à la concrétisation de projets de restauration et de réhabilitation des anciens immeubles, a indiqué la même source.

Par ailleurs, le président de la chambre de l’artisanat et des métiers de la wilaya, M. Yagoubi a mis l’accent sur la nécessité d’intégrer les artisans dans des opérations de rénovation du vieux bâti, pour former le noyau du système de production locale à Oran, signalant que plus de 25.020 artisans exercent dans des activités de bâtiment.

Un montant de 1,6 milliard DA a été débloqué pour la réhabilitation du vieux quartier Sidi El Houari qui compte le plus grand nombre de vieux bâtis à Oran. Cette rencontre est une occasion pour ouvrir le débat sur le rôle du système de production locale dans le développement local, un mode réglementaire de la petite et moyenne entreprise PME favorisant le succès des programmes de développement.

Le débat a porté sur les moyens de sensibiliser les artisans sur l’importance de ce dispositif qui a nécessité l’implication de tous les responsables de secteurs dont les collectivités locales.

En marge de cette rencontre, initiée par la direction du tourisme et de l’artisanat, la chambre d’artisanat et des métiers en collaboration avec la wilaya, l’assemblée populaire de wilaya (APW), une convention a été signée entre la chambre et l’agence de wilaya de l’emploi pour intégrer des bénéficiaires de la formation dans le monde de l’emploi.

Il a été procédé, à cette occasion, à la remise d’un protocole d’accord aux participants pour renforcer leurs compétences locales en restauration et réhabilitation des bâtiments, en vue de l’enrichir avant sa signature par la chambre et la direction de la formation et de l’enseignement professionnels.

 


le 04 décembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 décembre 2014

1 Commentaire pour “Vieux bâti : 2 millions de DA pour la formation d’artisans en restauration à Oran. Où en est le dossier du vieux bâti à Sidi bel abbes ?”

  1. y.bouterfas

    Vaux Mieux incister sur l’operation de l’entretient que sur l’operation de restauration. Cette derniere operation s’entame lorsque l’operation de p’entretient aura atteint ces limites. Une oeuvres bien enftretenue c’est normal qu’elle durera des siecles et des siecle. Il n’a ya pas que le batit colonial qui est concerné, il y aussi le nouveau…l’ennemie numero un des façades c’est le choc des goutellete de pluie . Vous n’avez que des courtes periode de pluie par rapport a l’europe et l’asie.il suffit de voir comment minimiser ces chocs c’est tout. Je pense une couche de peinture a base de silicone ou polymére similaires peut creer une surface a rebond.
    Salutation

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 3 450
  • 6 058