Les agents de l’alphabétisation dénoncent l’injustice et interpellent le wali

La présidente du bureau d’exécution de la fédération nationale du livre et l’alphabétisation *el qalem* de sidi bel-abbés a levé le ton. Les préoccupations de ses agents sont surtout dirigées contre la position d’injustice d’aucune motivation qu’entreprend la direction de l’éducation et la direction de l’office national d’alphabétisation qui font la sourde oreille sur les revenus des agents contractuels. Ils leurs interdisent la constitution d’un syndicat pour défendre leurs droits cruellement bafoués et les privent d’une pratique consignée dans la législation.

D’après la locutrice, les responsables des secteurs suscités délestent délibérément les employés de leurs droits les plus absolus en volant DEUX mensualités de leurs salaires chaque année depuis 2008. Contrairement à ce qui est écrit dans le contrat de travail qui leur donne le droit au salaire pendant 12 mois dans l’année. Sauf que les agents de cette entité reçoivent seulement 10 mois de salaires chaque année.

D’autre part la présidente du bureau de wilaya revendique les augmentations qui ont touché tous les secteurs et promises par le gouvernement qui n’ont toujours pas vu la lumière de la justice salariale.  Ces agents touchent un salaire misérable de 16000 dinars depuis 2008 sans prime de rendement.

A toute cette masse de débris, s’ajoute le non titularisation malgré avoir cumulé des années de loyaux services dans cette noble mission d’illumination des esprits depuis qu’ils ont rejoint ce secteur. D’après les déclarations de la présidente le directeur de l’office refuse catégoriquement leur insertion en faisant allusion à l’illusion d’éradiquer définitivement l’analphabétisme dans notre pays à l’horizon 2016. La raison qui nécessite une prise en charge de cette catastrophe.

Les justifications ont été considérées par la présidente d’une inconscience totale des revers que peut provoquer un tel comportement dans de telles conjonctures et devant pareilles injustices.

Enfin, pour éviter que le problème ne connaisse une autre tournure déjà dans l’espace et exposer le différend devant la justice, la présidente du bureau de la fédération souhaite trouver un terrain d’entente dans l’intérêt des employés et le calme social. Et que les revendications trouveront des solutions au niveau des secteurs concernés dans un plus bref délai dans l’espoir de sauver un programme lancé par le président de la république en personne de l’alphabétisation.


le 06 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
06 octobre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 726
  • 5 978