LES ONDES GRAVITATIONNELLES

“Je crois que l’avenir de l’humanité est dans le progrès de la raison par la science.”
Emile Zola
La science en Amérique, en Europe, en Asie va de l’avant et à pas de géant, mais elle recule dans le monde arabo musulman qui n’arrivent plus à lire ni à écrire. Ces derniers pensent plus à l’avoir qu’au savoir (voir article paru au Quotidien d’Oran du 11092016) .
Je ne suis pas un scientifique mais ma curiosité de voir ce que c’est les « ondes gravitationnelles » m’a permis de faire un petit commentaire illustratif qui va vers la science. Albert. Einstein en a parlé dans sa théorie de la relativité au début du siècle passé, les américains viennent enfin de détecter ces fameuses ondes gravitationnelles par une manipulation expérimentale et scientifique en laboratoire via un interféromètre, ce dernier est un appareil servant à mesurer des distances à l’aide de l’interférence lumineuse détectrice
C’est quoi au fait une onde gravitationnelle ?
Pour simplifier l’explication de l’onde gravitationnelle, supposant à titre d’exemple que l’univers ressemble à un immense lac ; ces ondes seraient comparables à des cercles concentriques créés en surface après la chute d’une matière solide .Ces cercles prennent acte en se propageant depuis le point de la chute du solide en s’agrandissant par oscillation de l’eau
Mais l’Univers n’est pas constitué d’eau et ce n’est pas aussi un lac, c’est une forme invisible représentée en un espace-temps. L’espace est un volume, le temps représente un mouvement issu d’une force énergétique. A. Einstein dans sa première mise en œuvre de sa théorie ou il avait expérimenté sur une horloge, il a constaté que cette horloge ne peut pas battre au même rythme qu’une autre horloge situé dans un autre endroit.
Albert .Einstein avait découvert aussi que notre Univers est élastique c’est-à-dire si on le secoue à une extrémité, il vibre et la secousse se propage jusqu’à l’autre bout. Ces vibrations représentent des ondes dites « gravitationnelles » car elles sont liées à la force de gravitation.
Comparé à un objet solide jeté dans une marre d’eau et c’est à partir d’une force (masse +vitesse de l’objet au contact de l’eau) , ramène une certaine quantité d’énergie qui se crée à la marre qu’elle se propulse en une série d’ondes concentriques du point de contact( objet avec l’eau) et des cercles se formes et s’écartent en s’agrandissant jusqu’à la perte de sa force sinon de son énergie.
Dans le cas de l’Univers, le solide doit être très très gros. Comme des étoiles qui explosent en supernova, par exemple ; ou bien encore deux trous noirs tournant en spiral l’un autour de l’autre.
Ces trous noirs sont des objets massifs plus grands que la taille du Soleil à des dizaines de millions de fois. Ces trous sont noirs car ils sont invisibles : aucune matière, ni lumière n’en sort selon la théorie toujours d’A. Einstein. L’existence de ces ondes gravitationnelles est confirmée par un instrument américain LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) est une expérience de physique à grande échelle dont le but est de détecter une déformation de l’espace temps entrainée par la coalition de deux trous noirs
les astronomes disent « jusqu’à présent on avait la vue, maintenant on a l’ouïe ».
Les propriétés de ces ondes, amplitude et fréquence, créées par ces objets, permettent d’en déterminer les masses et les distances. Elles servent de découvrir une nouvelle fenêtre sur l’Univers, en complément de la lumière visible, les ondes radios, les rayons X, infrarouges, ultraviolets, voire même les neutrinos (des particules ultralégères interagissant très peu avec la matière).
Nos scientifiques ont besoin de plus de considération en matière de moyens pour la recherche, plus d’ouverture par des revus scientifiques pour faire valoir leurs talents. Des algériens d’ailleurs sont des novas, en Algérie, ils sont des étoiles sans lumière car le savoir n’a plus de valeur.

ondes gravitationnelles

BENALLAL MOHAMED
.
*En 2016, les chercheurs du LIGO annoncent avoir détecté directement des ondes gravitationnelles à partir de la collision de deux trous noirs, le 14 septembre 2015, annonce confirmée le 11 février 2016 lors d’une conférence de la National Science Foundation à Washington.
La déformation de l’espace temps qui est une autre façon de désigner les champs gravitationnels, est donc due à la présences d’objets célestes massifs répartis dans l’univers..

14 février 2016

le 14 février 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 février 2016

Les commentaires sont fermés

Les Archives de Bel-Abbes.info

Visites :

  • 6 246
  • 4 556

TRAIN

Départ - Arrivée
ORAN - SBA

07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h30 - 17h45 (*)
17h15 - 18h25
19h40 - 20h50(***)
22h30 - 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)

SBA - ORAN
06h15 - 07h31

06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 18h36
15h00 - 19h0(*)
(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57

ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 - 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)