Massensen Cherbi : Sortie d’une publication

Il s’agit d’une introduction universitaire sur l’Algérie en 144 pages, niveau Licence/Baccalauréat, publiée aux livre_massensiéditions De Boeck Supérieur (Albin Michel), dans la collection Monde arabe-Monde musulman dirigée par Mathieu Guidère, islamologue, professeur à l’Université de Toulouse 2. Le livre est disponible en France, en Belgique, en Suisse et au Québec, dans toutes les grandes librairies (FNAC, Gibert Joseph, Librairie de Sciences Po…).

L’ouvrage est divisé en cinq sections : Histoire/Géographie, Population, Politique, Economie et Culture/Société. Près de soixante références universitaires de base y sont citées intégralement, situées à la fin de chaque chapitre et en bibliographie finale, alors que près d’une centaine de références sont citées en plein texte. Une soixantaine de termes berbères, arabes et turcs sont par ailleurs cités et traduits dans le livre : agellid, Kouloughli, wast al-dâr… , lequel compte quatre cartes, ainsi que plusieurs graphiques et tableaux.

On y retrouve les grands noms de l’Algérie : Massinissa, Jugurtha, Buluggîn, Yaghmurâsan, Abd el-Kader…, des encadrés spéciaux sont consacrés à certains d’entre eux : Saint Augustin, Albert Camus, Mohammed Arkoun… Plusieurs concepts fondamentaux sont par ailleurs définis sous la forme d’encadrés : la ‘asabiyya khaldûnienne, les élections à la Naegelen, le Dutch disease… Pour les auteurs de référence, sont cités aussi bien les auteurs des sources : Polybe, Tite-Live, Ibn Khaldûn, Hamdan Khodja… que des universitaires contemporains, anciens et plus récents : Georges Marçais, Germaine Tillion, Benjamin Stora, Mohammed Hachemaoui…

Plusieurs sujets complexes sont évoqués dans l’ouvrage, toujours dans un effort de synthèse : Comment le régime militaire s’est mis en place depuis l’assassinat du politique Abane Ramdane en 1957. La question méconnue de l’arabisation des Berbères. Pourquoi l’Algérie n’a-t-elle pas connu en 2011 son « printemps » ? Pourquoi le christianisme endogène, autrefois si prospère, a-t-il totalement disparu au XIIe siècle ? Les oppositions entre l’islam traditionnel, maraboutique et confrérique, et l’islam réformiste…

Afin de faciliter la lecture et d’aérer l’ouvrage, celui-ci est parsemé d’anecdotes et de faits saillants : la Sophonisbe, plus grande love story du pays qui inspira Corneille ou Voltaire… La belle Zoraidé de Cervantès… Les Maghrébins de l’émir Abd el-Kader qui sauvèrent à Damas en 1860 les Chrétiens syriens d’un massacre certain, alors que le groupe kabyle des Francs-tireurs et partisans diffusait en France, durant la Deuxième Guerre mondiale, un tract en berbère appelant à sauver les Juifs…

Puisse ce manuel contribuer à sa modeste échelle à faire connaître l’Algérie sous un autre aspect que celui qu’on lui connaît actuellement en étant largement diffusé. On ne parle en effet généralement de ce pays que lorsqu’un attentat y a été perpétré ou qu’un terroriste en est originaire, alors qu’il s’agit de la terre où saint Augustin a rédigé ses Confessions et où Ibn Khaldûn s’est retiré pour écrire ses Prolégomènes, une terre qui a inspiré la majeure partie de l’œuvre d’Albert Camus et qui a été sublimée dans la Nedjma de Kateb Yacine, véritable allégorie de l’Algérie…

Diplômé en droit et en histoire des universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 2 Panthéon-Assas, je poursuis actuellement des études doctorales dans ces deux disciplines. Mes thèmes de recherche sont centrés sur l’Afrique du Nord. J’ai déjà à mon actif plusieurs communications faites à l’EHESS, l’ENS et la Sorbonne, ainsi que l’animation de tables-rondes à l’Hôtel de ville de Paris. Je collabore par ailleurs régulièrement à la presse afin d’y décrypter l’actualité algérienne et maghrébine.

Ci-joint : Le plan du livre.

Cordialement

Massensen Cherbi


le 29 août 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 août 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00