Naissance du Ballet de Sidi bel abbès!

GEDSC DIGITAL CAMERA

Le ballet de Sidi bel abbès est né le 10/04/2013 grâce au regroupement de GEDSC DIGITAL CAMERAplusieurs associations culturelles dont ( Beni Ameur, El Wiaam, El Tell, Fen Bladi, Mekerra), afin de représenter la  wilaya de Sidi bel abbès  dans les manifestations culturelles ou rassemblements folkloriques nationaux ou internationaux….Et  voila que déjà  le Ballet de Sidi bel abbès affronte l’une des  grandes scènes arabes par sa première participation  au festival International de l’indépendance en Jordanie qui aura lieu du 24 au 30/05/2013 dans la ville « IRBID » située au Sud  de la Jordanie et dans lequel participeront plusieurs  pays étrangers  tels que  (l’Inde, Les Philippines, La  Tchécoslovaquie, La Palestine) et  autres ainsi que 4 troupes jordanienne

GEDSC DIGITAL CAMERANous avons eu  l’honneur d’être invité à assister à l’avant dernière répétition qui GEDSC DIGITAL CAMERAprécède  la générale prévue  le dimanche prochain  sur la scène  de la salle de la maison de culture Kateb Yacine de Sidi bel abbès. Selon un responsable du Ballet, ce dernier effectue sa première sortie qui sera suivit d’autre  pour être  fin prêt au festival national des danses folklorique qui aura lieu cet été….En assistant  au cours  de cette répétition à quatre merveilleux tableaux qui ont été présentés avec un grand professionnalisme artistique  d’une équipe homogène de 14 danseurs, percussionnistes et flutistes, nous ayant fait  découvrir  à travers eux des  artistes  de très grande qualité, digne de représenter l’Algérie dans une manifestation internationale. Ce ballet sera GEDSC DIGITAL CAMERAprogressivement  rejoint dans les prochains jours de danseurs de la gente GEDSC DIGITAL CAMERAféminine qui ajouteront d’autres aspects de notre culture…Chacun des tableaux (Nehari, Alaoui, Saf et Touareg) a son type de costumes,  des percussionnistes et flutistes appropriés et qui respectivement  font prendre connaissance de chacune des  régions de l’Algérie à travers les rythmes  et la simplicité des notes musicales qui s’y dégagent

Dans des chorégraphies riche en gestuelle et vêtus de costumes reflétant les qualités du génie créateur de nos costumiers, les membres de la troupe ont exécuté, tour à tour, les danses du pays, en commençant par les  danses les plus toniques et pleines de vitalité dGEDSC DIGITAL CAMERAe la région Ouest du pays….Le tableau de la danse « EL Allaoui » fut la première exécution qui a fait apparaitre majestueusement le rite guerrier qui exprimait la gloire sur l’ennemi. Elle traduit des qualités phyGEDSC DIGITAL CAMERAsiques exceptionnelles, le besoin de souffle, d’agilité et de souplesse sont les principaux paramètres qui justifient cette danse. Elle exprimait la joie, la force et la virilité du guerrier. Le son du Bendir ou de la flûte donnent  une  couleur  originale à cette vieille danse et nos danseurs  font apparaitre des facultés extraordinaires en la dansant.

Il fut suivi également par le style « Néhari », qui est un genre ressemblant au Alaoui, mais d’une danse plus lente et parfois agile mais qui vari en fonction des costumes. Le groupe  et la percussion qui le dirigeait était magnifique et l’on ne pouvait se passer de faire bouger les GEDSC DIGITAL CAMERAépaules tellement que le rythme de cette danse était vivace. Cette danse nous faisait voyager aussi dans les régions marocaine du riff où en guise de flute, il utilise le zamar qui change du genre algérien- Cependant nous comprendrons que cette  danse a vagabondé à travers la partie  nord Est du Maroc et la partie GEDSC DIGITAL CAMERAsud ouest de l’Algérie. ..Le ballet Bel abbésien dit posséder dans son répertoire, toutes les danses du pays, qui constituent un patrimoine culturel à préserver tel que le tableau  des « Touaregs » qui  sont par excellence des danses très guerrières, des hommes bleus du Hoggar et du Tassili dans  un thème conjuguant les couleurs des  costumes  des hommes bleu, le rythme des contrées du sud où la percussion du tambourin et des claquettes se confondent avec les  notes  graves  du goumbri, et le mystèreGEDSC DIGITAL CAMERA qui se dégage  dans la bravoure de ses guerriers, qui pour  des raisons d’honneur, de quiétude, de liberté et de clan livrent combat.

Le tableau de la danse du « Saf » se présentait dans un merveilleux bouquet de bonheur selon un thème très bien étudié, admirablement exécuté, cette danse virile de tempérament, montrant l’attachement de l’homme à la terre et sa capacité d’endurance qui clôturait la soirée avec une chorégraphie bien  étudiée qGEDSC DIGITAL CAMERAui permettait d’étendre le drapeau algérien sur toute la scène….Cette quinzaine de danseurs, en se produisant  sur scène, compte  raconter des histoires de tous, les légendes  de certain et les mythes des autres. Chaque pas de danse, chaque costume, chaque tableau emportaGEDSC DIGITAL CAMERAit les esprits dans les régions les plus éloignées du  pays, celles du rêve, des légendes et des belles histoires. Nous fumes charmés par le spectacle. Un beau conte en quatre longs tableaux différents, dessinant le duel perpétuel entre le bien et le mal. La mosaïque des costumes des  danseurs qui se livraient combat sur scène nous invitait à méditer sur notre histoire…

Pour conclure, nous dirons que ce ballet  qui a de l’avenir en regroupant les qualités  des uns et  les technicités des autres se programme  en ce début de saison culturelle, dans le cadre du festival international des danses folkloriques de l’indépendance en Jordanie mais il  compte à son retour de ce pays arabe, faire le tour de plusieurs wilayas afin de se préparer au festival  international des danses folklorique de la Wilaya de Sidi bel abbès, a-t-on indiqué auprès des responsables de cette troupe. Le ballet de Sidi bel abbès est sur le point de présenter au public jordanien, une leçon de savoir faire ensemble, un travail de persévérance, de constance et d’esprit aussi.

Par K.Benkhelouf


le 18 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 mai 2013

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00