Cette fois-ci, et sauf évènement extraordinaire, Amar Saadani, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) vit ses derniers instants à la tête du plus vieux parti.

En effet, 256 membres du Comité central (CC) sur 330, ont apposé leurs signatures pour convoquer une session extraordinaire du CC pour mettre fin au règne de Saadani a appris Algérie1 de sources proches des contestataires.

En vertu de l’article 9 du règlement intérieur du Comité central, Nouredinne Djaffar, Abdelkader Cherrar et Abderrahmane Belayat ont déposé lundi 27 janvier au ministère de l’intérieur une autorisation légale en vue d’organiser une réunion extraordinaire confient nos interlocuteurs.

Cette demande a toutes les chances d’être acceptée d’autant que les signatures des deux tiers des membres, soit le quorum nécessaire et même plus, ont été rassemblées pour organiser cette réunion” ajoutent t-on.

Cela étant dit, “si l’Administration, en l’occurrence le ministère de l’intérieur, ne met pas les bâtons dans les roues de cette machine, la destitution de Amar Saadani ne fait plus l’ombre d’un doute” concluent les mêmes sources.

Par Khidr Omar (Info Algérie1)

One thought on “La destitution de Amar Saadani en marche”
  1. Pourvu qu’un Oudiste le remplace,il apportera un tant soit peu de raffinement et de l’élégance,et ça nous changera de la Derbouka!

Comments are closed.