ALGER-Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a été réélu pour un quatrième mandat avec un taux de 81,53% (8.332.598 voix), a annoncé vendredi le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz. Il est suivi de Ali Benflis (12,18%, soit 1.244.918 voix) ), de Abdelaziz Belaid (3,36%, soit 343.624voix), Louisa Hanoune (1,37, soit 140.253 voix), de Ali Fawzi Rebaine (0,99%, soit 101.046) et de Moussa Touati (0,56%, soit 57.590 voix).
One thought on “Abdelaziz Bouteflika réélu président de la République pour un 4ème mandat”
  1. Dans un siècle les Historiens écriront que le 17 avril 2014 l’Algérie a élu, contre toute attente, un homme handicapé à la tête d’une république démocratique et populaire. En ce temps, nos petits enfants nous maudiront et iront cracher sur nos tombes. En effet, comment le peuple valeureux de la guerre d’indépendance à engendré une peuplade encanaillée. Ce n’est pas l’handicap qui pose problème, c’est le fait de l’imposer à trente huit millions d’Algériens.
    L’homme est handicapé, incapable de faire face à ses propres besoins. Pour preuve, il est incapable ramasser des feuilles de vote et incapable d’en plier une pour la mettre dans une enveloppe. Dans ces opérations simples, il a été assisté par un homme des services. L’homme est sûrement incapable de présider aux destinées du peuple. Il a été ‘’élu’’ un homme qui ne présidera sûrement pas ! Qui présidera alors aux destinées du pays ? Un vote pour rien !
    J’ajoute que le résultat de ces ‘’élections’’ a été écrit à l’avance, pour preuve il s’est levé à un Américain et un Espagnol, pour s’assurer le soutien étranger, et n’a pas daigné se lever pour le peuple Algérien. Le peuple Algérien ne compte pas. C’est honteux ce manque de respect pour le peuple.

Comments are closed.