Aéro-club de Sidi Bel Abbès : Des innovations en perspective ! (vidéo)

Bien que l’aéro-club de Sidi Bel Abbès active intensément depuis ces dernières années en organisant de nombreuses manifestations aéronautiques et sportives notamment de paramoteur et d’aéromodélisme qui se déroulent régulièrement au niveau du terrain de l’aérodrome,un autre évènement et pas des moindres est venu s’ajouter aux exploits de l’aéronautique en Algérie et de l’aéro-club de Sidi Bel Abbès en particulier au cours de ces deux derniers jours. Il faut dire que les journées des 17 et 18 novembre 2017 qui viennent de s’écouler resteront des journées inoubliables dans l’histoire de l’existence de aéro-club en raison de cet évènement important qui s’y est déroulé .

Montage de l’aéronef à l’aéroclub de SBA

En effet, pour la première fois , M. Reda Zergui, un inventeur Algérien de Tebessa sous la couple et la supervision du centre de recherche des technologies industrielles de Bousmail (CRTI-ALGER) et du ministère de l’enseignement supérieur, a vu ses efforts récompensés à Sidi Bel Abbes. En effet, après avoir achevé la construction d’un aéronef de type deltaplane pendulaire qui l’a tenu en haleine pendant deux longues années, Il fut décidé de faire ses premiers essais à l’aéro-club de Sidi Bel Abbès où tous les moyens humains, matériels et environnementales s’y prêtaient.

Avant d’entamer ces essais,M. Hicham Belkacem, un jeune Algérien exerçant à Lyon (France), spécialiste de ce type d’aéronefs a été également invité pour procéder comme pilote d’essai aux premiers tests de cet aéronef de conception Algérienne à cent pour cent.L’invitation fut également lancée de même à M. Azzeddine Aissou, un autre pilote-instructeur de Bedjaia qui exerce actuellement à Aures-Aviation (Batna), devait assister et superviser ces essais délicats. Ainsi ,le rendez-vous des quatre intervenants avec une équipe d’assistants dépêchée du CRTI a été donné pour faire les premiers essais de roulage et de vol au niveau de l’aéro-club de Sidi Bel Abbès .

Si la première journée du 17 novembre a été consacrée au roulage sur la piste longue de 1500 mètres de l’aérodrome à la vitesse de décollage pour évaluer toutes les qualités et résistances des pièces assemblées ainsi que la stabilité de l’aéronef au demeurant très utile pour la surveillance des forets , le lendemain 18 novembre devait être une journée décisive pour le pilote d’essai et son conseiller le pilote-instructeur d’en décider de prendre les airs.
Après que les essais de roulage ont repris pour confirmer les actions correctives découlant des réserves relevées, la veille, le pilote d’essai en concertation avec le pilote-instructeur conclurent que le deltaplane était prêt à voler et que les essais de roulage sont satisfaisants cependant une dernière réserve devait insister pour que le constructeur doit modifier l’emplacement de la manette des gaz pour assurer non seulement une liberté de mouvement au pilote d’essai sur son siège mais surtout garantir sa sécurité.Un rendez-vous final est prévu dans les jours qui viennent.

Il est utile de rappeler qu’en cas où cet aéronef sera homologué par les autorités compétentes (Vérital) et autres spécialistes de ce type d’avion, il sera d’une utilité capitale aux aéro-clubs d’Algérie qui souffrent énormément du manque d’un matériel volant en raison des coûts élevés des avions légers même ceux fabriqués localement alors que la fabrication du dit type d’aéronef en Algérie qu’il soit à trois axes ou pendulaire ne pourrai être qu’un point positif à l’économie nationale et à la dizaine d’aéro-clubs.

Pour le Docteur Kechida, Directeur de la plateforme technologique du centre de recherche des technologies industrielles de Bousmail ,M. Kechida l’aéro-club de Sidi Bel Abbes est en passe de devenir , l’endroit idéal pour tous les essais des nouvelles innovations de la plateforme aéronautique et en marge de ces essais du Deltaplane, il nous signala qu’une autre test devait être entrepris , il s’agissait de faire décoller et atterrir automatiquement un de leur drone, un pilotage automatique en quelques sortes avec reconnaissances du terrain .
Bref,il est à rappeler que le CRTI n’est pas à sa première expérience au niveau de Sidi Bel Abbes où existe également un département d’aéronautique à l’université Djillali Liabes dont ses étudiants figurent parmi les élèves de l’aéro-club.


le 19 novembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
19 novembre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00