Après le Mali, l’Algérie affirme qu’elle a capturé des agents de l’EI

Dans son édition d’hier, le “Bric Post” rapporte que “Les forces de sécurité algériennes, qui ont été en état d’alerte élevée depuis les attentats terroristes de Paris la semaine dernière, disent qu’ils ont capturé trois militants de l’État islamique (ISIL ou ISIS).

Les Brigades anti-terrorisme ont capturé ces hommes dans le sud du pays, près des frontières avec le Niger et le Mali.Ces hommes collectaient des fonds et recrutaient des jeunes hommes au profit de l’EI et du groupe terroriste local appelé Jund Al Khilafa, également associé à l’État islamique.

Cette annonce intervient moins d’une journée après que le groupe extrémiste islamiste El Mourabitoun, qui avait prêté allégeance à l’EI en mai de cette année, a attaqué l’hôtel Radisson Blu dans la capitale malienne, Bamako tuant et blessant des dizaines.Plus de 100 autres otages, dont de nombreux étrangers, dont 20 Indiens, ont été secourus par les forces françaises et maliennes vendredi soir.Le nombre de morts se situe maintenant à 29, selon les casques bleus qui ont ratissé l’hôtel à la fin de l’attaque.

Vendredi soir, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution initiée par la france appelant la communauté internationale à prendre «toutes les mesures nécessaires» pour lutter contre l’EI, qui est décrit dans le texte comme “constituant une menace mondiale et sans précédent à la paix internationale”.
La récente flambée de violence et la pénétration des membres de l’EI en Libye post-Kadhafi a conduit à l’instabilité de certaines régions d’Afrique sub-saharienne, créant des zones vides qui ont été usurpées par les milices, dont certains ont des liens avec Al-Qaïda et l’État islamique.Un groupe qui a prêté allégeance Al-Qaïda au Maghreb (Aqmi) avait lancé une attaque contre l’usine de traitement de gaz d’In Amenas, dans le sud Algérien, près de la frontière libyenne en Janvier 2013, prenant en otage plus de 130 personnes dont beaucoup étaient des étrangers.Cela a conduit à une impasse qui n’a pris fin qu’après l’assaut donné par les forces spéciales algériennes qui s’est terminé par un grand nombre des ravisseurs tués et un nombre indéterminé d’otages ont également été tués.

Zone Mortelle

Les extrémistes islamistes disent que l’attaque de Bamako était en représailles aux opérations militaires lancées par les forces maliennes et françaises dans le nord du pays, le long des frontières algériennes et du Niger.

La France a envoyé des troupes à son ancienne colonie en Janvier 2013 à la demande des officiels de la capitale Bamako et avec la bénédiction du Conseil de sécurité des Nations Unies, pour combattre les groupes rebelles islamistes qui avaient envahi le désert au nord du pays près d’un an auparavant.

Le Mali a sombré dans le chaos à la suite du coup d’État en Mars 2012 par des officiers militaires qui étaient insatisfaits de la façon dont l’administration civile négociait avec la rébellion touareg dans le nord, appelant à l’indépendance de l’Etat.
La campagne militaire a été interrompue créant ainsi un vide qui a été rapidement comblé par les rebelles d’Ansar Dine qui ont repoussé les Touaregs et imposé une contrainte sévère de la loi islamique; Ils ont ensuite commencé à prendre des villes dans leur offensive vers le sud.

Les troupes françaises ont réussi à repousser les islamistes sur les territoires qu’ils occupaient, tuant des centaines d’entre eux dans le processus. D’autres ont fui dans le désert et les montagnes.

Le BRICS Publie avec des informations d’agences de presse

Traduit par A. JABLI


le 22 novembre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 novembre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00