BAI SOUFFLE SA 3ème BOUGIE !

Déjà!  Cela fait 3 ans que BAI existe.

Depuis ce 9 Mars 2010, où l’idée était venue de basculer le blog “bel-abbes.info”  créé en septembre 2009 vers un journal d’info pour la Ville de Sidi-Bel-abbès, 3 années se sont passées.  Mais avant cela , il fallait trouver un nom significatif  ou rester avec la même désignation qui est plus facile à retenir. Les propositions fusaient, mais celui de «Ouest Info» faisait déjà l’unanimité. Toutefois, ce nom avait déjà été utilisé et il fallait requérir l’autorisation  qui fut refusée. Après, concertation, BAI fut officialisé après avoir été pendant cinq mois, un blog hébergé chez canalblog.

La maquette réalisée, il fallait trouver de quoi payer l’hébergement et ce fut chose faite . Ainsi, naquit Bel-abbes.info.

Au début, il y eut beaucoup d’enthousiasme et beaucoup de bénévoles. L’information de proximité dominait l’actualité. Mené par des bénévoles –non professionnels – les erreurs étaient inévitables et les  « incompatibilités d’humeur » accompagnées de lutte de leadership, menaçaient un certain temps, l’existence même de BAI.

C’était sans compter sur la pugnacité du fondateur.

A travers sa courte enfance, BAI aura connu : B. Mustapha, Djillali T. SD, Abdedaim, Senni, Samia, Lydia, M. Aissa et le jeune Tarik, caricaturiste en herbe. Il y a  ceux qui continuent toujours : Beldjillali, Salim, N. ammouri, Y. Nebbal, Mahmoud, El Khaldi , Reffas, Khadir et votre serviteur. BAI aura connu même son premier martyr : Feu le Docteur Feham Youcef. La nouveauté, c’est que BAI privilégie l’intégration des lecteurs qui ont des dispositions et qui acceptent de collaborer. L’exemple typique est celui de Smiley, alias Al Hanif  dont les contributions d’une haute teneur,  font l’unanimité au sein du lectorat du journal. BAI aura connu aussi des contributions ponctuelles de la part d’universitaires et sommités originaires de la ville, comme M. Meliani , Abdelkader Bachir du quotidien d’Oran et notamment celles de Slim et de l’anthropologue Dr Benaoum.

Parmi les premiers, certains, face à la prévalence de la collégialité au sein de BAI au dépens d’un leadership recherché, s’en allèrent pour créer d’autres organes. Il est bon de constater que Bel-abbès se trouve dotée de 3 journaux électroniques, alors que la métropole Oran, n’en a aucun pour paraphraser mon ami, Beldjillali.

Commençant timidement (200 lecteurs jours maximum)  BAI est aujourd’hui à une moyenne de 5000 lecteurs/jour, atteignant les pics de fin de semaine de plus de 7000 !

Dès sa deuxième année, BAI lance la version arabe qui, aujourd’hui dépasse le nombre de 500 lecteurs/jour.Cette partie est animée par le Jeune Fethi M.

Tout cela n’aurait pas pu se faire sans la contribution de ses fidèles lecteurs. BAI existe par eux et pour eux.

Mais BAI ne vit pas sans turbulences. Comme toute entité, il fonctionne dans une dynamique. Et toute dynamique est soumise à des « perturbations »  La ligne directoriale fait souvent l’objet d’âpres débats entre les membres de l’équipe. Des débats qui ont la particularité d’être à la limite de la polémique,  avec la qualité de l’écoute et de la sagesse.

Dans un premier temps, il fallait gérer le lot de commentaires qui parfois dérivaient dans l’invective et constituaient  – au lieu de commentaires d’articles – des forums de discussion. BAI fut contraint d’instaurer l’inscription obligatoire et recourir malgré lui, à la censure des commentaires non liés à l’article concerné.

Fort heureusement, à BAI, nous demeurons fiers d’avoir pu  arriver à constituer un lectorat qui fait preuve d’une grande maturité, de respect mutuel et surtout d’acceptation des contradictions qui matérialisent la libre expression.

La conviction de BAI,  le respect de sa ligne directoriale ne se sont pas fait sans accroc. Ainsi, le journal aura connu durant l’année 2012, sa première assignation en justice. Fort heureusement, la justice du Pays a su tamiser le vrai du faux, d’autant plus que cette plainte n’a été que le fruit d’une démarche revancharde, doublée de jalousie morbide.

L’équipe refuse pourtant de tomber dans l’autosatisfaction. Elle sait que le chemin est encore long, qu’il faut plus de persévérance, de mobilisation, de défis à relever et de projets à maturer.  Pour cela, elle compte sur son fidèle lectorat appelé à s’élargir….

Longue vie à BAI et à ses Lectrices et Lecteurs!

djillali@bel-abbes.info

 

 


le 09 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
09 mars 2013

11 Commentaires pour “BAI SOUFFLE SA 3ème BOUGIE !”

  1. le cygne

    Salam à Tous et Toutes… !!!!
    Je souhaite à BAI une très très longue vie……”pleine de houle” n’est ce pas Mr Reffas (que je salue par un salam très amical)…??? Même si, je ne connais pas l’équipe du journal, je tiens à leur témoigner toute ma sympathie et ma considération pour le travail qu’ils accomplissent, et je préfère ne porter aucun jugement ni larguer aucune critique, car je sais que ce n’est pas facile de tenir un journal avec toutes les pressions et les interférences de la part des……???? Les choses s’amélioreront au fur et à mesure que l’on avance….En général, c’est le début qui est difficile……. Je leur demande seulement d’être indulgent et d’accepter les courants marins de profondeur, généralement dus à des différences de densité entre masses d’eaux…..!!! Tant que le journal accepte et respecte la liberté d’expression, alors quels que soient les sujets qui sont mis en ligne, ils pourront être débattus en toute impassibilité, liberté et dans les limites de la correction ….. Je suis de celles qui croient qu’il n’y ait aucun sujet tabou, au contraire, il faut communiquer et échanger les points de vue et laisser le(a) lecteur(rice) se forger sa propre opinion…!!
    J’ai bien dit « plein de houle », pour l’image de marque de notre journal, car pour qu’il soit crédible et propulsé aux premiers rangs, il faut que des masses d’air s’affrontent pour créer des dépressions engendrant des rafales de vent au niveau de l’eau et Oups; la houle (pas la foule de notre ami Sourire) est formée……Et “Le grain de sable n’enraye pas l’engrenage de la houle”……Il peut arriver que la mer soit en colère, mais c’est une colère bénéfique, car elle génère de l’énergie renouvelable qui peut être recouvrée, concentrée et transformée en énergie utile, générant de la lumière……!!! Hélas “Ne voit la lumière que celui qui est éclairé.” mais “Que serait la lumière sans les êtres qui la perçoivent?”…N’est ce pas mes amis(es)… ????
    Il est vrai que je sois toute nouvelle à BAI, j’espère seulement que mon atterrissage à l’espace de votre/notre journal a été réussi d’une manière ou d’une autre……!!! Je tiens aussi à souligner, que je porte toute l’estime et le profond respect à tous (tes) les contributeurs(trices), du site (articles et commentaires), sans aucune exception, Dieu m’est témoin……. !!!!
    Tout ce qui m’importe ce sont la thèse et l’antithèse, le courant et le contre courant, l’argument et le contre argument…,chacun dans son style préféré…….Quant aux personnes et leurs vies privées, elles doivent être les derniers de nos soucis………!!!

    Encore une petite chose car je suis incorrigible parfois “Pour voir la lumière de Dieu, éteignez votre petite chandelle.”

    Bon courage et bonne continuation à toute l’équipe et à tous(tes) les lecteurs(rices)……

  2. OULED BOUL

    bonjour Djilali
    l’approche des “cases” et le “problem solving approach” pré-suppose des citoyens désireux et surtout aptes a la reflexion loin du chantage affectif et autres perceptions susceptibles de brouiller les pistes.C’est une méthode scientifique moderne ,elle constitue la colonne vertebrale de l’enseignement des pays developpes .

    C’est tout a fait le contraire de l’approche bancale de notre enseignement,ou l’approche du perroquet.Elle ne stimule point l’enfant/l’adulte a la reflexion ,mais appelle plutot la mémoire ,la courte plus précisement.

    BAI s’inscrit dans ce courant de pensée,il contribue a l’affirmation du citoyen républicain exercant sa libre pensée,en meme temps antinomique a la conception religieuse
    de la pensée ( N’en déplaise a Mme le CYGNE que je salue chaleuresement).Sur ce point ,on ne peut ,envisager toutes les questions sous l’angle morale religieux ( a noter que meme la mort de CHAVEZ a ete soumise a la regle).Il est impérafif de frayer d’autres pistes …….et avoir suffisament d’audace pour prendre le taureau par ses cornes
    et ne pas craindre la confrontation..

    El guelliti

    • le cygne

      Salam chaleureux Mr El Guelliti !!!! J’espère que vous allez très bien…! A ce que je vois, le vaccin d’Averroès a été,jusqu’à ce jour, très efficace……!!! Je dois contacter l’institut Louis Pasteur d’Alger, pour nous trouver un antidote très puissant……(Rires)…!!!!
      Vous savez, Mr , moi aussi, je vis dans une République exerçant ma libre pensée, tout comme vous……………et je n’ai aucunement l’intention de me faire apeurer par les accros de qui ou quoi que ce soit……!!! L’Algérie a été depuis l’arrivée de l’Islam sur ses terres, un pays Musulman et le restera pour toujours Inchaalah (N’en déplaise à Mr El Guelliti à qui je renvois l’ascenseur avec toute ma sympathie…..) et ceux qui ne sont pas satisfaits, alors, je leur propose de faire une petite escalade sur les Monts de Tessala pour prendre un bol d’air bien pur…….Si quelqu’un parle de «libre pensée», il doit assumer ses dires et accepter toutes les pensées quelque soit leurs couleurs, sinon c’est de la brume de sable pour réduire la visibilité des clairvoyants, afin d’empêcher la formation de cyclone dans le seul but de se la couler douce ……!!!

      Mr El Guelliti, pourquoi vous nous demandez précisément d’avoir la mémoire courte…..??? Est ce un leurre enrobé de patte d’amande……Eh oui ! “Si la pensée est le travail de l’esprit, la mémoire en est le capital.” et puis ” La mémoire est pour l’homme la possession de son travail antérieur : en la perdant, tu te ruines.” Alors, je me demande comment vous pouvez nous demander une chose pareille…..??? Dénigrer carrément notre Mémoire, c’est-à-dire notre passé, notre histoire…!! Sachant que “Le passé n’est jamais tout à fait le passé.” et que “Le passé, c’est de l’avenir en construction !” pour les futures générations……!!!!! N’est-elle pas drôle cette méthode scientifique moderne qui constitue la colonne vertébrale de l’enseignement des pays développés, matérialistes qui veulent nous posséder en nous arnaquant………!!!
      Cela me pousse à faire appel au philosophe Friedrich Nietzsche (pour ne pas être accusée par Mr Reffas, concernant les références…)qui a écrit: “l’avenir appartenait au peuple qui a la mémoire la plus longue.”…!!

      Aussi, un beau récit de Charles Magne a attiré mon attention (toujours pour faire plaisir à notre ami Reffas), qui selon lui (et je partage son avis), il semble aller de soi qu’en l’absence de passé il n’y a pas d’avenir, car l’on est alors plongé dans un éternel présent où les événements ne se succèdent plus, mais s’agglomèrent dans un chaos dépourvu de sens. Ce monde de l’instant sans hiérarchie du temps, s’oppose à celui où s’épanouit la conscience historique des individus, elle-même forgée par les grands moments de l’histoire……..Or, il est manifeste que les castes politiques et médiatiques, tentent de vider les nations de leur mémoire collective. Elles veulent par ce moyen, créer des sociétés atemporelles, qui rabaisseront leurs «sujets» à une masse atomisée dépourvue de repères, de pôles de résistance. En cela, elles rejoignent une fois de plus l’un des buts naguère poursuivis par le communisme : «l’abolition de l’histoire» que les élites gouvernantes considèrent comme une étape préalable à la formation de sociétés mondialisées, déracinées, sur lesquelles elles régneront sans partage….(vous avez compris que c’est l’oeuvre des sionistes…)…Il continue en disant que le rejet du passé conduit à la négation des ancêtres, des «patres», en un mot de la patrie. Une nation sans passé, sera sans récit, sans rien à dire, sans morale, sans fête ni joie. Elle sera par conséquent sans avenir. Merci Mr charles Magne….Si ce récit venait de l’un de nous, alors il serait, tout de suite, taxé d’obscurantiste,de réactionnaire et d’arriéré… etc.

      « La mémoire, il est bien connu que les hommes l’ont courte. Ils adorent oublier les choses qui les gênent. » ou tout simplement « Beaucoup confondent ‘mémoire courte’ avec ‘bonne conscience’. »

      Quant au taureau, symbole de la force, mais également du danger, je pense plutôt et surtout qu’il faudrait sauver le taureau de corrida des arènes, et ce n’est pas pour faire plaisir à Brigitte Bardot…….. !!!!!

      Mr El Guelliti, Honoré de Balzac a dit ” Un long avenir demande un long passé.” D’ailleurs, ne sommes nous pas tenus par le passé grâce à un compromis d’Evian que Mr Mémoria (que je salue au passage) ne souhaite pas consommer en eau minérale….??? Et comment ” En de certaines occasions, on négocie son avenir avec le passé.”!

      Mes respects du soir Monsieur, et c’est toujours pour moi un grand plaisir de vous lire….!!!

  3. Djillali C.

    MEA CULPA: Je viens d’être interpelé pour avoir omis de signaler dans mon article, la précieuse contribution de notre cher ami, M. AISSA. Mes plates excuses à AISSA ainsi qu’à l’ensemble des lectrices et lecteurs et particulièrement celles et ceux qui ont aimé ses écrits. L’article a été corrigé.

  4. Karim10

    Un an de plus c’est toujours un pas vers la sagesse, la sérénité vers le degré maximal de qualité de travail digne d’un Big « Web Magazine » Propre aux bel-abbésiens de partout.
    En ce jour exceptionnel, je me joins à vous tous pour souhaiter le plus merveilleux des anniversaires .
    A Djillali C et toute l’équipe renforcée et consolider. Joyeux anniversaire aux bâtisseurs,aux précurseurs de BAI. Mais aussi aux lecteurs de ce premier web magazine local (Je pense à une dizaine de lecteurs) mais je vais quand même citer Mr oméga un lecteur participatif « sage » qui m’a le premier stimulé à sélectionner BAI dans mes favoris (j’espère qu’il va bien!).
    Cordialement.

  5. Mijo

    J’ai atterri sur la galaxie info sidi bel abbes(que j’adore) depuis très exactement deux ans et quelques jours, félicitations au créateur….du site ainsi qu’à toute l’équipe…..
    moi ,j’avoue, suis devenue accro mais suis pas la seule apparemment….
    Bon Anniversaire je vous souhaite tous mes voeux les plus sincères !
    il ne manque plus que les bougies

  6. Dr D. Reffas

    lire humbles et discrètes.

  7. DZiri

    Sallamou alaykum BAI !
    Comparativement à d’autres sites électroniques nationaux du genre, BAI devrait diversifier les sujets à débattre.
    Des sujets qui concerneraient tous les algériens en adoptant une ligne éditoriale où se retrouvent tous les algériens.
    Compte tenu des sujets jusque là proposés, et selon mon opinion, (toute proportion gardée) je n’ai remarqué le cours que d’une seule sensibilité d’algériens, ce qui engendre parfois des heurts frontaux et mal à propos.
    Cependant, j’espère que BAI quelque soit les difficultés rencontrées, et avec le dévouement de son équipe et des ses lecteurs tiendra toujours le coup et même davantage du moment qu’elle a dépassée l’âge du « nourrisson » en passant vers un autre âge pour plus in chaa ALLAH !
    Sallamou Alaykum !

  8. Dr D. Reffas

    Bonjour.
    BAI, le premier journal électronique de la wilaya de Sidi Bel Abbès fête aujourd’hui son troisième anniversaire dans sa nouvelle conception qui fait fi aux tapages inutiles qui fragilisent l’information utile. Le bon lecteur s’attache à lire le texte fertile et consistant pour son apprentissage continue.BAI est loin du galal, de la ghayta et le club des intimes fragiles dans la flatterie.
    L’Humilité est le comportement sain de l’humain, une façon noble de se comporter.Cette vertu, qualité rare, fait la force de BAI à travers sa composante que j’apprécie beaucoup et je cite:Smiley alias Alhanifi, A.Benaoum, Slim,C.Djilali,et le défunt Dr Feham.”L’Humilité c’est avant tout savoir écouter l’autre, le comprendre sans vouloir absolument imposer son point de vue; c’est aussi tenir compte d’idées différentes des siennes et de réfléchir à leur sens.”l’humilité c’est aussi reconnaître son tord vis à vis d’autrui. Des attitudes que nous devons cultiver davantage pour faire de notre humble espace, une aire d’amitié et de savoir. Le sérieux et la tolérance sont sources de réussites à travers lesquelles l’humain doit adhérer sans équivoques.En toute modestie, BAI s’est doté de nouvelles plumes hors paires, humbles et discrets.J’apprends beaucoup même à travers les commentaires bien mesurés et consistants qui nous ouvrent souvent des débats “houleux” mais respectueux.N’est-ce pas le Cygne mon amie?
    Joyeux anniversaire.

  9. BOUBAKAR

    souhaitons longue vie à ce journal,et une santè de fer pour les contributaires afin d’assumer leur travail en toute tranquilitè et que la sagesse prime!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00