Cette Solitude qui m’assure un peu de douceur, dans un monde de brutes !

Ce sentiment extrêmement douloureux qu’une sensation de vide et d’absence de personnes considérées se trouvant au sein de la foule nous composant, me parait troublé par l’exaspération!
Par contre à l’inverse de cet état de chose, lorsque nous ressentons ce besoin de solitude, apparaissant sous la forme du sentiment d’être submergée par les personnes aimées et d’être envahie par des problèmes, ne nous concernant nullement, ce besoin de nous éloigner et de s’isoler devient alors inévitable et quand l’on se rend compte, il est trop tard,nous resont entre les bras de « Mme solitude » au charme envoutant.

Cette « solitude » dont je me sens obsédé, m’électrifie quant la vie de famille que l’on espère normale s’engouffre dans les fonds. Lorsque la vie socioprofessionnelle et politique, supposée normale trébuche dans l’inexplicable de leur vouloir !. Lorsque nos enfants que l’on pensait normaux disloquent les principes fondamentaux de la procréation
Et pourtant le souhait émit par chaque femme est de vivre dans le normal, et celui de chaque homme, de s’adonner rien qu’au normal.

Mais… Oh combien ce mais m’apeure parce que devinant que cette vie joue fort bien en maitresse des lieux, les drôles de tours qui déraisonnent l’illusion. Et les coups bas, de l’ami d’à coté qui ne désire que ce qu’il veut, s’en mêlent pour le plaisir des uns et la frustration des autres. Et la perte d’un membre de la famille qui désintègre les fondations sur lesquelles on comptait. Et ces divorces obligés qui font d’une union aimante, la désunion de l’étrange. Et cette traitresse de maladie qui rend impotent et déforme le paysage du vingt que l’on a connu. Et cette cruelle dépression qui s’installe tenant la main au déraillement des méninges. Et enfin la voilà cette « solitude » qui retrousse les bras pour s’empare de nous et où que nous allions, l’inexplicable sensation de la retrouver devient nécessaire.

Mais heureusement, pour nous, l’amitié des parfaits inconnus s’insurge très souvent pour rendre à l’architecture des solitaires sa raison d’être à travers la mise en place des piliers manquant qui favorisent à nouveau l’envie de communiquer et de retrouver l’utile de l’autre qui façonne et l’incompris des autres qui raisonne !

Et puis entre ce que je pense, ce que je veux dire ou ce que je crois dire de « la solitude »
je ne dirais que ce que vous avez envie d’entendre ou ce que vous aurez entendu de « la solitude ». Ce que vous comprendrez difficilement de « ma solitude », nous permettrait de piocher dans les nombreuses possibilités de communiquer…Mais essayons quand même, l’on parviendra à comprendre que « ma solitude, la votre et la leur » sont nécessaires, comme douceur, dans ce monde de brutes qui nous assaillent et nous agressent de toutes parts.


le 13 janvier 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 janvier 2012

1 Commentaire pour “Cette Solitude qui m’assure un peu de douceur, dans un monde de brutes !”

  1. Djillali T.

    la vie est une école. et tant que nous existons on rencontre des imprévus auxquels nous devons trouver des solutions pour mieux s’adapter et les rendre en notre profit ou se guérir. la solitude alors, peut s’expliquer en désir simple de solide pour un repos moral et physique. Comme elle peut être une fuite d’un milieu social incertain ou ne procurant pas de sécurité, celle ci est une vraie gangrène qui peut totalement disloquer la société comme c’est dans notre cas où chacun a peur de l’autre et bonjour LA SOLITUDE. elle peut être aussi une maladie. Pour que celle ci ne vire pas au drame, il faut l’apprivoiser. heureusement que nous musulmans on a appris à livrer notre sort à dieu tout puissant par une recette magique très bénéfique. *ELLAH GHALEB*. ça parait peut être étrange, mais ça fait préparer à accepter certaines conditions de vie et renoncer aux combats inutiles. aux pays qui se respectent, qui ne passent pas à coté de choses simples, ceux qui ne laissent rien au hasard, ceux qui ne sont pas obsédés par leurs intérêts, ceux qui prévoient des statistiques pour surveiller les différents phénomènes, dans un magasine de l’université de Lausanne que le suicide est lié à cette solitude. et qu’au cours de ces 30 années dernières, les morts sur la route ont baissés de 51 p.c, alors que les morts par suicide ont augmenté de 28 pour cent, toutes tranches d’ages confondus…..et…

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00