«LE COMPTE A REBOURS A-T-IL COMMENCE POUR L’ALGERIE?»

Un article de presse paru sous forme d’interview attribuée à un expert-journaliste Israëlien,  fait état d’un constat  par l’Etat Sioniste qui considère «l’Algérie comme un danger imminent  pour Israël et que des mesures urgentes doivent être prises pour la neutraliser»

Dans l’absolu, il n’y a rien de surprenant ni de révoltant à lire pareille  information.

Mais, relever quelques jours plus tard que l’expert en question dément formellement avoir affirmé une telle information, et surpris qu’un journal qu’il ne connait même pas, puisse publier une interview qu’il n’a jamais donnée, fait développer la réflexion ; de surcroît, quand on note que le dit journal est …..Jordanien ?

L’Algérie reste  le  seul   pays de l’ex-« Front de refus »  à n’avoir pas encore été « normalisé » au sens de la géostratégie du Monde Arabe vue par l’Occident. Elle est également   l’un des rares – sinon le seul  – pays à adopter une position de principe vis-à-vis d’Israël. Malgré les diverses et continuelles pressions notamment des USA, cela n’a abouti qu’à une furtive poignée de mains entre Ehud Barak et Bouteflika qui a failli désarçonner le système en place dans le Pays et dégénérer sur la visite que devait effectuer Enrico Macias dans sa patrie natale.

Ses Positions par rapport au conflit du Sahara Occidental, demeure un autre handicap pour son replacement dans le concert des nations et son acceptation en tant qu’Etat démocratique faisant partie du « monde civilisé ».  Les pressions exercées par le lobby marocain sont un « clou » supplémentaire enfoncé dans le dos de l’Algérie. (Sarko vient d’être engagé comme conseiller particulier de M6, après qu’il eut bénéficié de mise à disposition de villa et d’avion pour son transport ;  alors que l’Emir du Qatar lui a payé  un château  des mille et une nuits à Marrakech pour la coquette somme de cinq (5) millions d’euros.)

Les dernières positions de notre Pays en ce qui concerne les guerres civiles en Libye et en Syrie, accentue l’exacerbation des « décideurs » de ce bas monde.

Le seul point positif au demeurant, reste la lutte contre le terrorisme international où l’Algérie excelle et rend énormément de services aux centres de renseignements occidentaux.  Mais cette tâche –aussi importante et stratégique qu’elle soit – peut-elle,  à elle seule, éviter à l’Algérie son « printemps» inscrit dans la stratégie globale développée dans les années 80, dans le fameux GMO?

Les Américains réputés pour être près de leurs intérêts militeraient certainement –mais conjoncturellement – pour cette démarche, tant le besoin d’apprivoiser le terrorisme islamiste s’avère fondamental en cette période préélectorale.

Ce qui déplairait fortement au moins au lobby de Sarko et au Qatar, qui voudraient en finir au plus vite avec l’Agérie qui bloque sérieusement le leadership de ce micro Etat sur le Monde Arabe. La mégalomanie  morbide de l’Emir du Qatar est telle que,  tous les moyens doivent être mis en œuvre pour parachever son œuvre de servilité au profit du sionisme mondial incarné par l’axe USA-Grande Bretagne-Israël,  contre un leadership de façade.

La dernière sortie de la justice helvétique contre K. Nezzar, est une autre preuve de volonté de déstabilisation et de remise sur la sellette de ce qui est désormais une mode : mettre à la tête des Pays arabes, des gouvernants islamistes, stratégie qui a permis d’inclure la Turquie dans la démarche, ce qui pourrait lui donner plus de poids quant à son adhésion à l’UE bloquée jusqu’à aujourd’hui, notamment par la France pour le seul motif, d’être un Pays Musulman. La Turquie deviendrait puissante  – à l’image de l’Empire Ottoman – si elle incarnerait le modèle pour l’ensemble des Pays Musulman.

Car, en définitive, ce n’est point Nezzar qui est ciblé par cette mascarade, mais beaucoup plus l’Algérie à travers de ce qu’il y a de plus stable dans ses institutions : L’ANP. Quand on sait que c’est elle et elle seule qui a sauvé le Pays durant la décennie noire, l’objectif devient on ne peut plus clair. Faire détourner le Peuple Algérien de son armée en la « salissant » à travers ses Chefs. Ce qui compliquerait sa tâche en cas de lancement du fameux « printemps »

L’interview fictive du journal jordanien,  la cavale contre Nezzar, la déstabilisation du Sahel, les attaques aujourd’hui atténuées,  du CNT Libyen,  montrent toute la hargne mise en œuvre par le Qatar et ses alliés pour «organiser» un «printemps algérien»  «spontané».

En effet, qui d’autre que le Qatar, diligenterait une interview fictive de ce genre?  Le démenti du journaliste n’est en fait qu’une autre partie de la stratégie, puisque le Qatar n’aurait jamais diligenté pareille démarche sans l’aval d’Israël.  Il était question cette fois-ci, uniquement d’avertissement à un prélude. C’est chose faite.

Doit-on alors considérer que le compte à rebours a commencé ?

Le seul remède pour éviter cette manœuvre est la prise en charge du Peuple, sans qui rien ne peut venir. Or, l’on constate que de ce côté, l’Etat Algérien a failli. L’écart entre lui et les populations demeure incompressible. La prise en charge des préoccupations du citoyen demeure utopique. Les aléas de la vie ne se réduisent point, mais s’accroîent de plus en plus. Durant le mois de Ramadan, le coût de la vie a décuplé, les coupures d’électricité ont été à l’origine de  plusieurs émeutes à travers le territoire, accentuées par  la canicule exceptionnelle.

La corruption  s’institutionnalise, le vide sidéral caractérise la vie politique qui voit naître une multitude de partis à chaque échéance électorale.

Alors, il ne faudra pas parler de «complot ourdi» quand les grands de ce monde auront manipulé la marionnette Qatarie, une fois que le compte à rebours aura pris fin.

djillali@bel-abbes.info

 

 

 


le 30 août 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 août 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00