Dalila Boudjemaa, la Secrétaire d’état chargée de l’environnement à Sidi bel abbès

GEDSC DIGITAL CAMERA
“Nous devons nous pencher sur la récupération rentable”

Mme la secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, chargée de l’environnement  Dalila Boudjemaâ,  accompagnée de Mr le Wali, de quelques membres concernés de son exécutif  et d’élus locaux,  a procédé à la visite des chantiers de l’environnement réalisés dans le cadre des différents programmes de développement visant à améliorer le cadre de vie des citoyens. Aussi cette visite d’inspection du 31/04/2013,  dans divers points intra et extra  wilaya, relevant de son secteur, a exprimé sa satisfaction  en présence des efforts enregistrés  dans le cadre de la protection de l’environnement, comme elle  n’a pas également mâché ses GEDSC DIGITAL CAMERArecommandations et orientations  envers  la participation de l’ensemble des citoyens et des communes. « Il faut que l’on comprenne, que l’environnement est l’affaire de tous et commence essentiellement à partir du foyer familiale » a souligné  Dalila Boudjemaâ. « La préservation de l’environnement afin que le cadre de vie du citoyen soit amélioré, est une l’une des grandes préoccupations de l’état, que nous retiendrons à travers le plan national ainsi que les diverses lois qui sont promulguées à cet effet », soulignera la secrétaire  d’état chargé  de l’environnement Dalila Boudjamaa.

A la suite de la visite de son premier point, Dalila Boudjemaa a mentionnée l’obligation de sortir de l’archaïsme de l’enfouissement des ordures en passant, grâce à des entreprises qui seraient spécialisée dans la collecte et le traitement des déchets, à la récupération. Elle rappela que les lois et les textes existent et encouragent le travail dans cette direction, Elle n’a pas caché sa satisfaction quant à la réalisation du C.E.T de Sidi bel abbès d’une superficie de 24ha, d’une capacité de 200T, avec un casier d’enfouissement, lagunes, hangar de tri, Bt administratif, et atelier de maintenance dont le cout est de 401.000.000,00 DA- Début du projet le 15/08/2010, mis en exploitation le 20/03/2011- Ce projets dont l’envergure, donnera de très bon résultat. Elle invitait de prendre attache avec des entreprises qui détiennent les connaissance de la parfaite collecte et de son utilité

GEDSC DIGITAL CAMERAA titre de rappel, Mr Bendahmane, Directeur de wilaya  dira qu’en matière de gestion des déchets et assimilés,GEDSC DIGITAL CAMERA la wilaya de Sidi bel abbès a bénéficié de 03  centres d’enfouissement technique  dont le CET de Sidi bel abbès d’une  capacité de 274.000m3, en exploitation et les CET de Benchicha et Télagh de capacités respectives de 120.000 m3 et 150.000 m3 en cours de réalisation, ainsi que 04 décharges contrôlées dans les communes de Chetouane,  Mcid, Ras El Ma et Marhoum d’une capacité totale de 240.000m3 ; L’enfouissement des déchets sera renforcé, au courant de l’année 2013, par un nouveau dispositif de traitement thermique doté d’un système de traitement des gaz, de récupération d’énergie et de chaleur- La gestion de l’ensemble de ces installations de traitement de déchet est confiée à un EPIC de wilaya. Par ailleurs, il y a lieu de souligner que 2740 agents sont affectés dans les chantiers de l’environnement dans le cadre des dispositifs d’emploi des jeunes. En plus de la création de plusieurs postes d’emploi de différentes catégories professionnelles, ces réalisations contribuent de façon générale à la protection progressive de tout l’environnement et aussi à la diminution de la pollution.

GEDSC DIGITAL CAMERA En effet ce type de projet  favorise la collecte au niveau des centres d’enfouissement technique, suivi par un tri sélectif et enfin parvenir dans le même temps  au recyclage, A ce sujet Mr le wali dans son intervention tenait à préciser l’impact et la dimension de tel projet ; « Il permettrait systématiquement la préservation de l’environnement  et   assurerait  la naissance d’une dimension économique et industrielle- Aussi dira t il  tous les efforts doivent être déployés et que les laisser aller ne seront jamais plus tolérés- Tout le monde mettra la main à la patte pour que le ramassage des déchets et la chaine qui suivait soit  appliqué ».

Lors du premier point inspecté, la secrétaire d’Etat a prodigué plusieurs recommandations et conseils, GEDSC DIGITAL CAMERAconsistant à  effectuer des  d’efforts afin d’encourager la création de sociétés  rentrant dans le cadre de l’ANSEJ pour la collecte et la gestion des ordures ménagères.
« La différence entre les dénominations utilisées pour les espaces réservés à la collecte et au tri dont les centres d’enfouissement, les décharges contrôlées et les centres de transfert est de taille ».La secrétaire d’état  en s’adressant  aux  responsables de son secteur pour que des efforts considérables soient régulièrement fournis par toutes les structures publiques concernées par ce volet  dont les communes de la wilaya afin de rentabiliser le C.E.T. et de son futur incinérateur de 400 milliard de DA- Pour cette dernière acquisition, il rappelait la nécessité d’inclure dans le cahier de charge avec le fournisseur de l’obligation d’une formation pour le personnel chargé de sa mise en marche et de son entretien

Le 2eme point de cette visite fut le projet d’aménagement d’une foret  récréative au bord de la Mekerra, par l’association de protection de l’environnement Jeunesse Volontaire, qui sur une superficie de 2 ha, il sera planté 5000 arbres avec un système d’arrosage au goutte à goutte d’un cout de 5.000.000,00DA dont 30% sont fourni par la PNUD- La conduite de ce programme, constitue une opportunité, pour améliorer le cadre de vie des citoyens….Par la suite le cortège se dirigeait, vers la Maison de l’environnement, un véritable joyau architectural, non fonctionnel  à ce jour réalisé par l’entreprise  SARL BATER pour un cout de 46.336.295,42 avec TTC. La secrétaire d’état, insistait pour que les lieux de ce bâtiment servent au monde de l’environnement en GEDSC DIGITAL CAMERAgénéral. Elle a également fait savoir, en marge de cette visite de la maison de l’environnement de la wilaya  que 112 CET ont été déjà réalisés à travers l’ensemble du territoire national, et toutes ces infrastructures publiques sont parfaitement gérées par des cadres spécialement formés en la matière.

Plusieurs élèves fréquentant  les associations écologiques de la ville, ainsi que ceux qui au sein des écoles, qui répondent à un programme national  conséquent qui vise à sensibiliser les élèves des établissements scolaires, afin de participer à l’amélioration des conditions environnementales. ;;;;La visite des espaces verts figurant à l’ordre du jour de cette visite le cortège se rendait au lac de Sidi Mohand Benali dépendant de la commune d’Ain Trid de la daïra de Tessala, d’une superficie de 73ha, dont un plan d’eau de 17ha, un musé de l’environnement et un parc animalier qui valorisera l’image urbaine de la ville. Cet espace sera un véritable havre de verdure et de détente pour GEDSC DIGITAL CAMERAles habitants de Sidi bel abbès et ceux des environs. Il y a lieu de noter que Mme Dalila Boudjemaa,   n’a pas caché être charmé par cet endroit

La dernière visite fut le parc citadin de la foret de « Bouhriz » ou le Directeur de la conservation, donna tous les détail nécessaire à savoir que cet espace de verdure est  d’une superficie de 10Ha  encore  en voix d’aménagement, qui sera encore plus doté d’un matériel et  un équipement adéquat, pour permettre d’assurer aux citoyens, toutes  les conditions appropriée à leurs  détentes- La chef de daïra de Sidi Lahcène, dont  est rattachée ladite foret demandait à Mme la ministre chargé de l’environnement et au premier responsable de la wilaya de répondre au vœux pour desservir  cette foret , par une navette en transport  urbain et permettre l’augmentation de toilettes (Hommes et Femmes) pour les randonneurs.

K.Benkhelouf


le 01 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 mai 2013

3 Commentaires pour “Dalila Boudjemaa, la Secrétaire d’état chargée de l’environnement à Sidi bel abbès”

  1. le cygne

    Mr Benkhlouf salam… !!! Tout d’abord le Mois d’Avril ne contient hélas que 30 jours……donc, on pourrait croire que cette visite n’a jamais eu lieu……….Bon passons !
    Dans cet article, j’ai trouvé quand même quelques réponses à certaines de mes questions (que j’avais formulées dans deux de mes commentaires dans la rubrique « SBA :le problème des déchets ») mais on est encore très très loin du compte !!!

    Permettez-moi de faire quelques observations :

    1-/ Tout le monde est photogénique……pas très souriant mais bon, il y a de quoi… !! Je dois ajouter que la seule personne élégante dans le lot c’était Mr le wali….. !!! Sincérité oblige.

    2-/ Il fallait beaucoup plus, axer le zoom sur les sites visités et non sur les personnes….!!

    3-/ La photo du site du soi-disant enfouissement était impeccable : le plus myope a pu constater que le site a été bien astiqué au millimètre près, à l’occasion de cette visite ….…… !!! Enfin, comme toujours, le maquillage et le camouflage lors des visites des responsables de l’Etat….. « Allah Yakather Eziyaretes » !!! N’empêche, ils sont tout à fait au courant de ce qui se passe, mais on dirait qu’ils aiment ça, histoire de pouvoir exprimer leur satisfaction devant les efforts enregistrés dans le cadre de leurs domaines respectifs….. etc ……etc……. !!!!

    4-/ Je me demande pourquoi, comme par hasard, la visite n’a pas englobé le Jardin public et le Lac de sidi Mohamed Benali…?? C’est bizarre Non… ??? Pourquoi elle n’a pas demandé à les visiter….elle ne connaît pas ces parcs naturels…??? Qu’est ce qu’elle aurait dit à propos de l’état délabré du Lac et du Jardin, et des cages d’ oiseaux protégés, exhibées au Jardin boublique pour une affaire de Tbesniss…?? Où est le directeur de l’environnement pour lui expliquer toute cette grande vadrouille qui règne presque partout à SBA ?? Qu’est ce qu’elle aurait dit sur la protection des eaux contre la pollution et sur le fait que les Belabbésiens consomment des eaux de mauvaise qualité dans l’ensemble……, les normes de l’OMS sont elles respectées….. ??? Qu’est ce qu’elle pense des décharges non contrôlées……et des ordures qui envahissent la ville……??? Des contrats passés sous la table avec des entreprises incompétentes….??? Qu’est ce qu’elle sait sur le rejet des déchets toxiques et radioactifs des établissements de santé….. ??? Qu’est ce qu’elle pense de la désertification aux portes de SBA……avec des brumes, chasses et vents de sable répétitifs……???? Que fait le Ministère pour la lutte contre la désertification au Nord,…… on ne parle plus du Sud ni des hauts plateaux…?? Qu’est ce qu’elle pense de toute l’armada des lois promulguées non appliquée pour la plupart…….??? Qui a le devoir ou l’obligation de faire respecter la loi…. ???? Bon je vais m’arrêter là sinon je ne vais pas finir jusqu’à l’an prochain…….. !

    5-/ des Forêts récréatives sur les abords de la Mekerra, c’est beau tout ça…..mais avant ou après le traitement des eaux usées…. !!! « El 3amcha Khassha Ghir El Khol »

    6-/ La maison de l’environnement … ??? Qui l’habite celle là….. ? Elle se situe où… ? Elle doit être hantée depuis le temps….. !!!!

    7-/ le Directeur de la conservation des forêts a demandé à Mme la Secrétaire Générale de répondre au vœu d’augmenter Quoi………?????????

    ça été “Miskou El Khitem” , en tout cas une belle conclusion à l’image de tout cet artifice médiatique…….autrement dit « El Mendba Kbira wal Meyet Far »… !!!??? Si possible, tenez- nous au courant de l’avancement des différents travaux ……!!!!

  2. Dr D. Reffas

    Bonjour.

    De belles photos, de beaux discours sur l’environnement.Monsieur Benkhelouf, je souhaite vous voir le vendredi matin au niveau du jardin public pour prendre des photos de la faune protégée qui est vendue au su et au vu des responsables de la wilaya.Un marché informel juteux.Aussi, demandez à monsieur le wali, au président de l’APC, au chef de Daira , au directeur des forêts et au directeur de l’environnement d’être présents en votre compagnie, ainsi vous nous rapportez leurs impressions.Nous comptons sur vous monsieur Benkhellouf.Mes amitiés.

  3. kamara

    La visite de la secrétaire d’état serait utile si elle comprendrait la prise en charge de la sauvegarde du site du lac de Sidi Mhamed suite à l’amenagement.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 5 548
  • 7 299