Damas se défendra avec des moyens «surprenants»

LE MINISTRE SYRIEN des Affaires étrangères, Walid Mouallem, a prévenu hier que son pays se défendrait en cas de frappe militaire occidentale, et disposait de moyens de défense qui surprendraient le monde.

 

«Nous avons deux options: soit nous rendre, soit nous défendre avec les moyens dont nous disposons.
La seconde est la meilleure: nous nous défendrons », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse àDamas. « S’en prendre à la Syrie n’est pas une mince affaire. Nous avons des moyens de défense qui vont surprendre les autres », a-t- il ajouté sans plus de précisions, en allusion aux États-Unis et à ses
alliés. Alors que se précise une frappe occidentale contre le régime en réaction à des attaques chimiques présumées, le chef de la diplomatie syrienne a fustigé ceux qui veulent attaquer son pays sans apporter la moindre preuve sur le recours de telles armes. « Nous entendons les tambours de la
guerre autour de nous. S’ils veulent mener une agression contre la Syrie, je pense qu’utiliser l’alibi des armes chimiques n’est pas exact du tout. Je les mets au défi de montrer ce qu’ils ont comme preuves », a-t-il souligné. Selon lui, « les informations relayées par l’administration américaine sur l’utilisation d’armes chimiques sont mensongères». « S’ils pensent que la frappe militaire qu’ils planifient va influencer l’effort de guerre » de l’armée syrienne, « je peux vous assurer que ce ne sera pas le cas ».« Ils fabulent et font croire cela à l’opinion publique. S’ils ont une preuve contre la Syrie, qu’ils la montrent à leur peuple », a jouté M. Mouallem. « Les forces armées syriennes ne peuvent pas détruire les traces d’armes chimiques car celles-ci se trouvent dans des régions sous contrôle des groupes armés », a ajouté le ministre en référence aux rebelles. L’armée syrienne qui mène une vaste offensive dans la région de Damas pour en déloger les rebelles, avait mené de violents bombardements le 21 août sur les régions de la Ghouta orientale (est de Damas) et Mouadamiyat al- Cham (sud-ouest). L’opposition puis les pays occidentaux l’ont accusée d’avoir eu recours à des armes chimiques qui ont tué des centaines de personnes. Il s’est dit par ailleurs sûr que la Russie ne lâchera pas le régime. « Je peux vous assurer que la Russie n’a pas abandonné la Syrie. Nos relations continueront dans tous les domaines et nous remercions la Russie pour son soutien, qui sert à la fois la défense de la Syrie et sa propre défense », a-t-il dit, ajoutant que la Russie « fait partie de notre résistance». Le ministre a prévenu qu’une telle attaque n’affecterait pas la campagne militaire menée par Damas contre les rebelles, depuis deux ans, notamment dans la Ghouta orientale. « S’ils pensent pouvoir ainsi empêcher la victoire de nos forces armées, ils se trompent
», a-t-il souligné. « La bataille de la Ghouta est préventive. Ils (les rebelles) planifiaient d’entrer à
Damas et nous faisons face à un grand nombre d’entre eux. Elle permet de rassurer les habitants de
Damas que notre effort militaire vise à les protéger ». Pour lui, une intervention militaire internationale ne servirait que les intérêts d’Israël et d’Al Qaîda. « L’effort de guerre mené par les
États-Unis et leurs alliés servira les intérêts d’Israël et en deuxième lieu, le Front al-Nosra », groupe
armé combattant avec les rebelles syriens et qui a prêté allégeance à Al Qaîda, a-t-il estimé.
Par ailleurs, une source russe citée par l’agence Interfax a assuré hier qu’une possible intervention
occidentale en Syrie n’apportera pas une « victoire facile » car la Syrie dispose de systèmes de
défense antiaérienne pour repousser des attaques. « Si l’armée américaine avec l’Otan lance une opération contre la Syrie, ce ne sera pas une victoire facile », a déclaré cette source militaro-diplomatique. « Les systèmes de missile multifonctionnels sol-air Buk-M2E et d’autres moyens de défense antiaérienne que possède l’armée syrienne vont assurer une réponse appropriée aux agresseurs », a ajouté cette source. Elle a indiqué que la Syrie possédait actuellement jusqu’à 10
batteries de tels systèmes multifonctionnels.

 

Source: L’expression.


le 28 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 août 2013

1 Commentaire pour “Damas se défendra avec des moyens «surprenants»”

  1. Boualem

    Bien sur nous allons etre très surpris par la riposte du régime de DAMAS comme on a été surpris par l’irak de Saddam notre surprise c’est que nous allons constaté encore une fois l’efficacité des armes américaines et la destruction de DAMAS ce qui est pénible et malheureux seront les pertes humaines parmi le peuple à cause d’un moins que rien , un minable .

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00