Démission du doyen de la faculté de droit et science politique

Nous avons appris que le docteur BOUDALI MOHAMED, doyen de la faculté de droit et de science politique vient de déposer une démission de son poste. Pour rappel Mr BOUDALI occupe ce poste depuis 2004.

Son entourage professionnel, la discipline qu’il a su soigneusement instauré dans l’enceinte et ses alentours, son expérience décennale vierge ainsi que son sublime plébiscite à la tête de la conférence nationale des doyens par d’éminents docteurs et professeurs des quatre coins du pays, lui témoignent de sa candeur et son dévouement à sa tache qu’il a si bien mené, sans reproche aucune durant tout son parcourt au point d’en sculpter avec mérite ‘’une gestion stable’’.

Sa démission reste énigmatique aux yeux de plusieurs, elle s’est positionné soudainement devant un orbe, un mur aveugle sans porte ni fenêtre qui se dresse comme un malheur qui fait fuir l’élite.  La fuite des cerveaux n’est pas seulement de l’autre coté des rives, elle vit ici sous un autre habit qui sent sans aucun doute des injustices que certains refusent d’accepter par simple vertu.

Après toutes ces années de loyaux services à forger des générations dans le domaine des droits et sciences politiques ; Des voix s’échangent étonnement des propos plein de questionnements auxquels ne peut répondre que Mr BOUDALI que nous n’avons pu joindre et dont les secrets se révéleront par eux même.

Djillali T


le 29 décembre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 décembre 2013

8 Commentaires pour “Démission du doyen de la faculté de droit et science politique”

  1. zalamite

    une démission ça ne change pas grand choses. Vous n’avez pas remarqué la création du mot ”travailleur ” a l’université?? On dirait que celui qui croise ses pattes sur l’université s’imagine qu’il dans une charika. d’un coté les 3oumales d’un autres administrations de l’autre les nakabas.
    vous avez vu comment lorsque vous imposez un Recteur venant d’une charika peut transformer un lieu de formation en charika. On l’appellera Société national de production de la roche scientifique. la ”SNPRS” de sidi bel abbes.
    un peu de Karantika pour les nakaba uGTA et CNES?? avec ou sans hrissa??
    Pour garnir l’histoire de l’Algérie, je relate un fait, je le laisse pour la génération de 4013. ils vont lire comment étaient leurs parent en 2013.
    J’etais avec un ami dans un café qui venait juste d’etre proposé comme chef de departement en 1985 ou 86. En regardant on voit un trapue qui vient de faire irruption dans la salle. Il était un étranger avec un cartable de gendarme et veste avec manche long qui couvrait même ces mains. Apparemment il cherchait mon amis. il lui fait signe. Je les regardait discuter ensemble autour d’une table. En partant mon ami me racontait qu’en fait c’est un représentant d’une société européen qui venait pour faire publicité il parait que le centre universitaire venait enfin de recevoir l’enveloppe Devise équipement et il voulait que je lui passe la commande chez lui en me tendant un porte clé en guise de ”cadeau”. il voulait m’acheter avec un porte clé. je lui répondu qu’il n’a allez voir les supérieurs car moi je ne peux rien faire pour lui et je lui dit dans mon intérieur ”ton porte clé tu le mets là ou tu penses” ..
    Unes semaine après mon ami fut éjecté de son poste. Il était remplacé par un porte clé ”avec un morceau de karantita il vend sa femme et ses enfants” ..
    Pour dire a la génération de 4014 que leurs parents algérien les vraie arabes n’étaient pas tous des portes clés…
    Ce trapus est quelques part en Europe âgé surement de plus de 68 ans il a surement obtenue une petite retraite pour le service rendu d’avoir le pauvre parcourus toute l’Algérie en offrant des portes clés dans les cafés …

  2. elgambiti

    Que de spéculations autour d’une démission qui relève d’abord d’une volonté personnelle, car l’acte est prémédité et suffisamment réfléchi, surtout que l’homme est décrit comme une référence dans son domaine de compétence ,en l’occurrence le DROIT .Ma TAB ma n’hrague, s’il s’accroche à son poste ,il est décrié et honni par toute une corporation ,s’il démissionne ,il est soumis à tous les questionnements et chacun va de son analyse imaginaire et souvent maladroite ,car la curiosité prend le dessus sur la raison. Pourquoi ne pas laisser les gens vivre leurs vies personnelles sans les agresser continuellement en les accablant de suppositions et de spéculations. Laissons -leur la latitude et le choix de divulguer ou non leurs décisions; après tout ,ce n’est qu’un travail qui peut, à la longue altérer le désir du début sans remettre en cause les principes et les convictions qui l’ont provoquées .C’est le propre de l’algérien qui confond souvent ambition mesurée et convoitise prédatrice et cela se conjugue en parmanence dans la vie sociétale algérienne ,ce n’est pas propre à l’université.Au fait ,il ya un poste de Brezidene qui va se libérer,il y a 36 millions de prétendants,qui dit mieux ?Que de spéculations autour d’une démission qui relève d’abord d’une volonté personnelle, car l’acte est prémédité et suffisamment réfléchi, surtout que l’homme est décrit comme une référence dans son domaine de compétence ,en l’occurrence le DROIT .Ma TAB ma n’hrague, s’il s’accroche à son poste ,il est décrié et honni par toute une corporation ,s’il démissionne ,il est soumis à tous les questionnements et chacun va de son analyse imaginaire et souvent maladroite ,car la curiosité prend le dessus sur la raison. Pourquoi ne pas laisser les gens vivre leurs vies personnelles sans les agresser continuellement en les accablant de suppositions et de spéculations. Laissons -leur la latitude et le choix de divulguer ou non leurs décisions, après tout ,ce n’est qu’un travail qui peut, à la longue altérer le désir du début sans remettre en cause les principes et les convictions qui l’ont provoqués .C’est le propre de l’algérien qui confond souvent ambition mesurée et convoitise prédatrice et cela se conjugue en permanence dans la vie sociétale algérienne ,ce n’est pas propre à l’université.Au fait ,il y a un poste de Brezidene qui va se libérer,il y a 36 millions de prétendants,qui dit mieux ?

  3. D. Aissa

    bjr Mr camara il est plus que certai que ce doyen ne pas faire l’unanimité mais en lisant le papier il me suffit de la période de 10 ans pour croire que ce doyen mérite de tel qualités d’un gestionnaire racé car la fac de droit a été épargnée des scandales et des perturbations comme celle de la medecine et de l’ingenieur dont le doyen était l’actuel recteur.concernat le fait qu’il serait plutot un bon prof au lieu d’un bon administrateur c’est la loi qui exige que le doyen soit élu par ses pairs s’il n’ya pas celui là il y a un autre mais il faut qu’il soit prof .Amicalement

  4. Ismail

    الحمد لله بدأ الحق يظهر في هذه الجامعة

  5. kamara

    Mr Djillali, Salam.
    Si vous jugez que votre témoignage est impartial, c’est votre droit. Les Amis qui ont travaillé et qui ont côtoyé ce Monsieur ne sont pas de votre avis. Il serait intéressant de faire une virée à la fac, à la rentrée, pour saisir l’écho produit par cette démission. L’écho que j’ai reçu est favorable car il signifie changement et un nouveau départ pour la fac.
    Vous ne pensez pas que ce Monsieur en dix ans a tout donné en tant qu’administrateur et qu’il n’a plus rien à donner comme tel. Si vous pensez qu’il a des qualités, Il pourra toujours les exprimer en tant qu’enseignant et chercheur. C’est; le but du jeu à l’Université.
    Il faut, à mon humble avis, bannir ces reflexes qui ne rendent l’homme respectable que s’il a une responsabilité.
    Mes salutations
    PS : Aucun doyen algérien n’a été élu par ses pairs, comme de tradition dans les autres pays du monde. La cooptation fonctionne encore.

  6. Djillali T.

    SALUT….Mr KAMARA, le fait que ce Monsieur soit plébiscité par une majorité de ses semblables (doyens) du territoire national dans une élection pour les représenter à la tête de la conférence est surtout un témoignage fondé et d’une totale réalité. cette reconnaissance de gens, cadres en l’occurrence qui le connaissent plus m’avait épargné cette peine d’attribuer quoique ce soit d’autre.

    • Boualem

      UN professeur de DROIT démissionne et c’est le monde qui s’écroule en algerie quel dommage à voir la qualité de ces professeurs et la situation de l’université en algerie et de ses diplomes vendus , offerts aux plus offrants , non reconnu dans les pays respectables et voir comment fonctionne la loi et la justice dans ce pays ces personnes ne sont que ce qu’ils sont des médiocres ni plus ni moins il y a qui sont pour ceux qui sont contre ceux qui adulent des personnes que par leur nom alors que la réalité en vérité est tout autre et comme ce pays est le pays ou tout s’achète ou tout se vend meme leur honneur leur ame pour des broutilles ,des futilités on devine l’état d’esprit de la totalité de ces ghachis malgré eux y a meme ceux qui le qualifie de sommité comme si elle existe encore chez nous , pauvre de nous et pourtant les apparences sont souvent trompeuses mais malheureusement les ghachis ne veulent toujours pas vivre avec leur temps si précieux chez ceux qui sont intelligents et réalistes alors ne faisons pas toute une histoire la plus belle montre du monde ne peut donner QUE L’HEURE c’est tout bete et personne ne veut accepter les choses futiles de la vie chez les minus SVP parlez d’autres choses plus importantes et la chose que je souhaite à ces personnes qu’ils prient pour ne pas avoir affaire ni à la justice qu’on peut appeler INJUSTICE DU JOUR DE LA NUIT etc….ni aux avocats dont les pratiques sont connus de tout le monde alors parlez d’un mec prof de DROIT en algerie ne fait ni pleurer ni rire comme si ??????????? quel monde ? les gens ne jugent les gens que par la fonction , la richesse , l’apparence et pourtant au fond tout est faux et nul il suffit de vivre AVEC SON TEMPS et d’ouvrir les yeux GRAND OUVERT tout est clair et net sauf pour les pauvres reveurs qui adorent les moins que rien y a qu’à voir comment fonctionne ce pays j’espère que je ne suis pas sorti du sujet pour etre censuré comme d’habitude et un dernier conseil ce site est infecté de virus nettoyez le svp je suis sérieux .

  7. kamara

    Après information auprès d’Amis qui travaillent dans cette faculté, les qualités que vous attribuez à ce Monsieur ne sont pas du tout fondées. Cet écrit ne semble pas être impartial et manque d’équité. Les informations tendent à indiquer des qualités contraires de celles qui sont avancées. Il serait intéressant que des enseignants ou des travailleurs de cette faculté s’expriment, même sous couvert d’anonymat, pour un avoir un portait équitable et précis. De toutes les façons, à ce qu’on m’a dit, les gens sont recrutés comme enseignants et les responsabilités sont assurées à titre temporaire à l’Université. Il préférable que ce Monsieur soit un enseignant de qualité plutôt qu’un administrateur de qualité. A l’université deux volets sont importants: la pédagogie et la recherche. Tout le reste, y compris l’administration, est une logistique pour assurer la meilleure pédagogie et la recherche scientifique la plus utile et la plus performante.
    De plus quand on assure depuis 2004 des fonctions administratives, c’est peut être un peu trop long. On a quelques difficultés à redevenir un simple enseignant-chercheur. Il me semble qu’être un simple enseignant n’est une tare. Pour avancer, il faut parfois changer.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00